Women in Business
Accueil > Bien-être > Psycoaching > Vous maîtrisez la colère ? Alors vous pouvez commencer à pratiquer la joie !

Vous maîtrisez la colère ? Alors vous pouvez commencer à pratiquer la joie !

Avez-vous pensé aujourd’hui ? Je vous invite à tester cette activité, c’est gratuit, bon pour votre santé et celle de votre entourage. Plus la joie grandira, plus la colère se rétrécira, et tous ses petits copains iront voir ailleurs s’ils y sont. Le but du jeu est d’avoir plus de moments de joie. Alors cherchez, et vous trouverez !

colère et joie


Colère et joie : comment maîtriser sa colère et pratiquer la joie…

À un moment de votre journée quand vous êtes tranquille, comme par exemple à la sieste ou au moment d’éteindre la lumière le soir avant de vous endormir, prenez le temps de penser. De penser à votre journée. Et rappelez-vous tous les moments où vous avez été en colère, frustré, énervé, agacé. Vous vous êtes levé tard et n’avez pas eu le temps de prendre votre café.
Chez le boulanger, il n’y avait plus de pain au chocolat. En arrivant au bureau, vous avez constaté qu’une fois de plus votre collègue est en arrêt maladie. A midi, il y avait du foie de veau à la cantine, et vous détestez le foie de veau. Votre mère vous a demandé d’aller faire une course idiote en urgence. Votre fils a fait des taches sur son pantalon tout propre. A la télé, il n’y avait que des nouvelles de morts.

Colère et joie, quand vous observez cette journée, vous avez gagné la palme

À sept reprises, vous avez été énervé, frustré. À sept reprises, vous avez nourri votre colère.
Elle est tranquille, elle, bien au chaud au cœur de vous, qui reçoit sept fois par jour au moins sa dose d’énergie. Elle ronronne, et continue à progresser, chez vous avec ses copains le stress, la maladie, le cancer, la mauvaise humeur, la violence…

Vous maîtrisez la colère ? Alors vous pouvez commencer à pratiquer la joie !

Je vous invite à repenser votre journée et à y découvrir la joie. Ce matin, au réveil, votre amour de votre vie était allongé.e à côté de vous. Vous avez respiré et, en ouvrant les yeux, avez vu le beau soleil qui annonçait une agréable journée.
Chez le boulanger, vous avez goûté un nouveau petit pain, aux céréales complètes, que vous avez mangé avec une barre de chocolat noir, qui croquait sous les dents. Au bureau, votre chef vous a donné des nouvelles de sa maman, hospitalisée, qui va mieux aujourd’hui. A midi, vous avez dégusté une grande salade, avec des tomates et des endives, sans viande, pour une fois. Pour aller à la pharmacie chercher un médicament pour votre mère, vous avez pris votre fils avec vous. En voyant son pantalon couvert de tâches, vous lui avez raconté que sa grand-mère disait toujours : « un enfant sale est un enfant heureux ».
Le soir, en famille, vous avez préparé une pizza, ratée mais maison, et avez bien rigolé à la manger encore chaude au sortir du four.

 Plus la joie grandira, plus la colère se rétrécira, et tous ses petits copains iront voir ailleurs s’ils y sont !

Cette même journée vous permet de vous rappeler tous ces moments de joie

Dix moments de joie, un vrai champion !
C’est sûr que votre joie est comme un petit animal rachitique planqué dans la cave, ça va lui prendre un peu de temps pour s’habituer à la lumière et à la chaleur. Mais petit à petit, au jour le jour, vous verrez cette joie s’installer au creux de vous, y faire rayonner de la lumière, se propager vers vos proches, leur coller un sourire au visage et des yeux brillants. La colère n’y verra que du feu, car plus la joie grandira, plus la colère se rétrécira, et tous ses petits copains iront voir ailleurs s’ils y sont.

À chaque moment de calme, au moment de vous endormir, refaites le chemin de la journée afin d’y trouver les perles, les petits bonheurs, les moments lumineux.
Avec tous ces souvenirs, vous nourrirez votre joie, et elle se fera un plaisir de vous faire découvrir encore mille autres moments qui pourront la faire vivre, au creux de vous. Et si les moments de colère viennent à votre esprit, accueillez-les, en cherchant, pour chaque moment de colère, à trouver un ou deux moments de joie.
Le but du jeu est d’avoir plus de moments de joie. Alors cherchez, et vous trouverez !

Articles précédents de notre coach Jill Székely :

La nature asphyxiée, Dame Nature nous fait goûter notre médecine
La leçon de saison : prendre soin de son corps, de son équilibre, de sa santé
Solidarité et résistance virtuelles, la vie est belle !
On ne regarde pas un tableau avec ses oreilles
L’évidence n’est évidente que pour qui le dit

WiB-Swiss Winners in Business – Supervision Coaching Facilitation Formation

Auteur : Jill Székely
Date : 13 avril 2020
W!B-Women coaching

Télécharger l'application

Réseaux sociaux

S'abonner
x

Newsletter

Gardons le lien avec la culture et le patrimoine en Provence. Restez connectés pour être informés des actualités, et s’évader au coeur de notre beau territoire de la Région Sud.

Nous utilisons des cookies pour nous permettre de mieux comprendre comment le site est utilisé. En continuant à utiliser ce site, vous acceptez cette politique.

En savoir plus