A la rencontre de l’art diversifié au Festival de Lacoste, du 16 au 26 juillet

31 mai 2018

Pour cette 18ème édition, l’âge où tout devient possible, le Festival de Lacoste prend un virage vers l’éclectisme et l’accessibilité.
Sous l’égide de Pierre Cardin, avant-gardiste dans la haute couture,  la direction artistique d’Eve Ruggiéri, voix préférée des Français, et le regard bienveillant de Jean-Pascal Hesse, directeur de communication de l’Espace Cardin et passionné par la découverte de jeunes talents, le Festival de Lacoste 2018, dévoile sa programmation, dans ce lieu insolite chargé d’Histoire qu’est le château du Marquis de Sade à Lacoste, au coeur du Luberon.

Une programmation artistique principalement illustrée de jeunes talents à découvrir avant leur envol sur les scènes internationales. Soulignons que cette année, le prix d’entrée a baissé de manière considérable, près de sa moitié.

Comédie musicale, classique, jazz, danse, cinéma, le Festival de Lacoste sous tout son art

Hommage à Joséphine Baker : jazz et comédie musicale

Écrite par Ève Ruggiéri, la première du Festival Lacoste s’annonce révélatrice de bien être et d’énergie, avec un hommage à Joséphine Baker. Cette grande dame du jazz et music-hall aux origines métissées afro américaines et amérindiennes sera incarnée par la soprano guadeloupéenne Magali Léger.
Elle sera accompagnée musicalement par l’Orchestre Symphonique de l’Opéra de Toulon, avec la participation Christian Morin (clarinette) et Patrice Authier (piano)

Magali LÉGER Soprano – Joséphine
Gwénaëlle JACQUET  Danseuse – chanteuse
Grégory GARELL Danseur – chanteur
Daniel GLET Pianiste – arrangeur
Olivier BÉNÉZECH Mise en scène
Johan NUS  Chorégraphie
Orchestre de Toulon
Franck PANTIN  Direction
Eve RUGGIÉRI  Récitante
Et avec la participation de
Christian MORIN  Clarinettiste
Patrice AUTHIER Pianiste

Lundi 16 juillet  – Théâtre des Carrières 

Comédie Musicale avec Gérard Chambre : Un italien à Paris

C’est raconter une véritable histoire d’une rencontre entre la musique italienne et la musique française .
L’aventure d’un napolitain, Gigi qui quitte tout pour venir à Paris. Une aventure en chansons au milieu des airs de Pavoretti, Zucchero, Eros Ramazotti, Celentano et Piaf, Brel, Nougaro Gainsbourg…
Avec : Fabrice COCCITTO, Véronique FOURCAUD, Lucie FABRY, Pierre LECOMTE, Marion VILLANEAU et Gérard CHAMBRE – Mise en scène : Gérard CHAMBRE –  Direction musicale : Thierry JAN

Mardi 17 juillet – Château du Marquis de Sade

Concert d’un répertoire classique au Gershwin avec les soeurs Berthollet

Duo violon-violoncelle avec Camille et Julie Berthollet, deux soeurs inséparables sur la scène, dont on se souvient en 2016, la prestation mémorable de Camille aux Victoires de la Musique Classique, alors âgée de 17 ans . Elles seront accompagnées par le jeune pianiste Vincent Forestier .

Mercredi 18 juillet – Théâtre des Carrières

Spectacle Musical, Maxim’s Music Hall, avec Véronique Fourcaud

Retour dans les années 30 et de son ambiance musicale avec des airs tels que “Tout va très bien Madame la marquis”, “J’ai deux amants”, “Tu m’as possédée mais pas surprise”, “Je ne suis pas ce que l’on pense” …dans un enchaînement pétillant, loufoque et drôle.
Un pur bonheur de comédie et de musique en 15 mélodies …. à deux personnages.
Avec Véronique Fourcaud de sa voix accompagnée au piano par Vincent Gaillard.

Samedi 21 juillet – Petit Théâtre des Carrières

Du cinéma : Maria by Callas, de Tom Volf

Projection au théâtre des Carrières du biopic de Maria Callas, réalisée par Tom Volf, avec la voix sublime de Fanny Ardant.
“Il y a deux personnes en moi, Maria et La Callas…”
Artiste en quête d’absolu devenue icône planétaire, femme amoureuse au destin hors du commun, Maria by Callas est le récit d’une vie exceptionnelle à la première personne. Callas dévoile Maria, et révèle une personnalité aussi enflammée que vulnérable. Un moment d’intimité auprès d’une légende et toute l’émotion de cette voix unique au monde.

Dimanche 22 juillet au Théâtre des Carrières

Récital avec le contreténor Jakub Jozef Orlinski

Jakub Jozef Orlinski, contreténor d’origine polonaise, jeune talent à la carrière prometteuse, avec sa voix aiguë qui lui permet d’aborder des répertoires de grand castrats. Outre sa prestance aux dernières Victoires de la Musique Classique qui n’avait pas laissé indifférent les auditeurs, le jeune contreténor a été vainqueur de la grande finale du Métropolitan Opera National Council Auditions et vainqueur du Marcella Sembrich International Vocal Competition en 2015.
Sa présence scénique, son talent et son accessibilité vocale à un répertoire hors du commun emmène ce jeune talent sur le chemin d’un carrière internationale. A découvrir au Festival Lacoste avent qu’il ne parte hors frontières !
Programme autour des répertoires de Haendel, Vivaldi, Purcell, Hahn
Accompagné au piano par Michal Biel, pianiste et coach polonais.

Lundi 23 juillet – Château du Marquis de Sade

La Voix Humaine de Jean Cocteau avec Caroline Casadesus

Spectacle musical d’une tragédie lyrique sur un texte de Jean Cocteau et musique de Francis Poulenc, proposé par la cantatrice soprano Caroline Casadesus, fille du directeur musical Jean-Claude Casadesus et petite-fille de la comédienne à la Comédie Française Gisèle Casadesus.
Seule, dans une chambre à coucher en désordre, une femme jeune et belle, téléphone à son amant qui lui annonce leur rupture et son intention d’en épouser une autre.
Dévastée par le chagrin, au comble d’une souffrance intolérable, cette femme s’accroche au téléphone régulièrement coupé par des interférences extérieures. Dans un face à face terrifiant avec l’absence, le téléphone est à la fois le lien et “l’arme effrayante”.
Cette pièce splendide et “monstrueuse”, selon les termes du compositeur, est trop rarement jouée. La qualité de l’oeuvre magnifique et singulière requiert à la fois une grande amplitude vocale qui exprime le lyrisme et la sensualité de la musique de Poulenc , mais aussi des qualités d’actrice pour jouer le tourment amoureux entre passion, mensonge , renoncement et désespoir.
Accompagnée au piano par Jean-Christophe Rigaud 

Mardi 24 juillet – Château du Marquis de Sade

Le do(s) transfiguré proposé par les Musicales du Luberon

Spectacle qui mêle la danse à la musique, avec en soliste Agnès Letestu, danseuse étoile de l’Opéra de Paris en 1997, accompagnée au piano par Edna Stern. Un spectacle intimiste autour de la gestuelle “Le Do(s) transfiguré”, qui laisse place au langage corporel et à la réflexion musicale …

Mercredi 25 juillet – Théâtre des Carrières

Rimbaud et Verlaine, comédie musicale pour clôturer le Festival Lacoste

Rimbaud et Verlaine : la passion du pauvre Lelian
Sur une scénographie de Rodrigo Basilicati, neveu de Pierre Cardin, des costumes réalisés par le grand couturier, un livret et mise en scène de Stéphane Roche et une composition musicale de Daniele Martini. Le spectacle remémore l’union de ces deux grands poètes si spéciale de ces trois années de leur vie qui ont généré leur postérité.

Jeudi 26 juillet – Théâtre des Carrières

Renseignements complémentaires : Festival de Lacoste ou 04 90 75 93 12
Billetterie : 0892 68 36 22 ou Fnac.com

Festival de Lacoste – Pierre Cardin
Rue Basse
84480 Lacoste

© Photo à la Une : Jakub Józef Orliński by Jiyang Chen