En cuisine avec Virginie Basselot (MOF) au Negresco

12 janvier 2019


A l’heure où nous publions ce reportage, nous apprenions avec tristesse que Madame Jeanne Augier, Président Directeur Général de l’hôtel de Nice Le Negresco, s’éteignait le 7 janvier dans sa 96ème année  .
Une manière pour nous de lui rendre hommage, dans la lumière qu’elle a transmis autour d’elle, et plus particulièrement en cuisine, en confiant la direction de chef à Virginie Basselot . Du haut de ses 39 ans, elle est l’une des deux Meilleurs Ouvriers de France Femmes, aux côtés d’Andrée Rosier (2007) qui complète la liste .

Dans les cuisines de l’Hôtel Negresco de Nice, avec Virginie Basselot, chef Meilleur(e) Ouvrier(e) de France

Arrivée en août 2018 aux commandes des fourneaux en qualité de Chef(fe) cuisinier(e), Virginie Basselot vient apporter à la cuisine niçoise du Negresco son savoir-faire culinaire qu’elle a pu acquérir au cours de ses expériences précédentes parisiennes et suisse .
Originaire de Normandie, Virginie Basselot a fait son apprentissage à Deauville.  Elle rejoint ensuite la capitale pour évoluer dans sa pratique,  dans les cuisines de maisons prestigieuses. Une dizaine d’années plus tard, elle prend place en qualité de Chef au Relais et Château du Saint James où elle a été revêtue du prestigieux col tricolore en 2015.
Fierté pour elle de venir au Negresco, seul palace jusqu’alors indépendant, emblème de Nice, tenu par une femme .

On fait la cuisine pour créer ce moment exceptionnel pour notre clientèle, comme en famille”

Notion de partage, notion de plaisir, la cuisine est un univers que Virginie Basselot connait depuis toujours, fille de Chef Cuisinier.
À travers ses réalisations culinaires, la jeune chef s’implique de jour en jour dans la transmission de la passion de son métier, enjoué par l’amour du métier qu’elle a reçu par ses pairs . Inscrit au patrimoine français, la cuisine dénote de ses spécificités régionales que Virginie Basselot défend dans le choix des mets qu’elle prépare, déterminés au gré des produits du jour du marché .
Attentive et respectueuse des goûts et des saveurs, Virginie Basselot conserve une cuisine classique, afin que le client puisse retrouver au palais, les mets qu’il s’était imaginés .

« Le cuisinier qui accède à ce titre de Meilleur Ouvrier de France se trouve investi d’une mission. Il va devoir continuer à transmettre son savoir autour de lui plus encore, il va devenir un exemple, notamment pour les plus jeunes et par-dessus tout il va devoir donner envie d’entrer dans cette profession et d’y réussir. » Alain Ducasse, président des Meilleurs Ouvriers de France en 2015

Pour en savoir +
www.hotel-negresco-nice.com