Jacques Montaignac : 38 ans de politique culturelle en Avignon, sans langue de bois

31 juillet 2017

Rencontre avec un homme de culture sur le territoire d’Avignon. 38 ans de direction générale déléguée à la Culture auprès de plusieurs maires, la culture pour Jacques Montaignac est une condition de vie, aujourd’hui Délégué au Rayonnement International, au Tourisme, au Jumelage de la Ville d’Avignon.

C’est à la Collection Lambert qu’il a choisi que nous nous rencontrions. Un lieu d’expositions temporaires et permanentes qui lui tient particulièrement à coeur tant il a soutenu ce projet de création, l’un des fleurons pour qu’Avignon devienne Capitale de la culture de l’an 2000.

Passionné par l’art au sens large du terme, fil rouge de la vie culturelle avignonnaise aux côtés de plusieurs maires et tous les directeurs (hormis Jean Vilar) du Festival d’Avignon, dont il est trésorier, Jacques Montaignac rappelle les différents points et étapes de promotion culturelle du Territoire qui pour certains, s’oublient après près de 40 ans d’Histoire .

 

Aujourd’hui au coeur de son mandat de rayonnement international, la culture y est essentielle. Défenseur d’une politique de territoire, les trois piliers de la Culture sur le territoire Avignonnais, devraient être selon lui, le Festival d’Avignon, l’Institut Supérieur des Techniques du Spectacle d’Avignon, La Chartreuse (Centre national des écritures du spectacle). Viendra se greffer l‘Opéra après sa restauration dans deux ans.

Ambassadeur du Festival de Saint-Petersbourg, Jacques Montaignac, personnalité culturelle avignonnaise, tisse des liens aux côtés des siens, pour emmener la culture à un plus large public, notamment au public des quartiers populaires, convaincu de le sensibiliser vers une ouverture culturelle de haut niveau.