Sahy Ratia, tenor : l’humilité, une force

14 mai 2019


Rencontre avec Sahy Ratia, jeune ténor .
Il est Némorino dans l’Elixir d’Amour – Opéra Grand Avignon – Mise en Scène Fanny Gioria

Une première pour ce jeune ténor de venir en Avignon, à l’Opéra Confluence. Il y interprète le rôle de Némorino, personnage qu’il avait beaucoup apprécié en 2015, dans une version lyrique.

“Pour interpréter ce rôle, il faut vraiment savoir ce qu’est l’amour…qui est un sentiment indescriptible, je dois dire, mais en tous cas, c’est ce que lui ressent … (Nemorino). C’est ce que Donizetti met dans sa musique, qui exprime vraiment cet amour là. notamment dans le deuxième air, qui est vraiment un bijou. (Una furtiva lagrima) C’est le tube de l’opéra je dois dire …”

Originaire du Madagascar, Sahy Ratia est arrivé en France en 2012.
Un grand père organiste, des parents artistes dans la musique traditionnelle malgache, le jeune ténor connait la vie d’artiste dès son plus jeune âge, bien qu’il découvrira l’opéra à ses 19 ans.
C’est en assistant à son premier opéra en tant que spectateur, qu’il plonge dans cet univers en tant qu’artiste. Carmen était représenté dans son pays, l’un des opéra les plus populaires.

Une rencontre avec Pierre Catala a basculé l’avenir de Sahy. Auditionné par le ténor et metteur en scène, il en est devenu son élève.
C’est ainsi que le jeune artiste a rattrapé le temps d’apprentissage, avant d’intégrer le CNSM de Paris en 2014.
Il obtint son diplôme en 2017 avec mention très bien, et débute sa carrière.

L’humilité, vertu qui résonne au Madagascar, le suivra alors depuis ses origines.

L’elisir d’amore
Dimanche 19 mai 2019 à 14h30
Mardi 21 mai 2019 à 20h30
A l’Opéra Confluence – Avignon