Christophe Berry, ténor, de l’architecture d’intérieur à l’opéra

13 juin 2018


Rencontré à l’Opéra Municipal de Marseille, Christophe Berry, ténor, interprète le personnage de Don Riccardo, dans la production Ernani de Verdi, mise en scène de Jean-Louis Grinda. 
Notre dernière interview de la saison d’opéra, à cette dernière production des Maisons d’Opéra de la Région Sud.

Christophe Berry, rencontre avec le ténor au coeur même de son univers d’artiste, en toute singularité

Né de parents chanteurs, Christophe Berry a suivi des études d’ébénisterie, pour poursuivre ses études à l’Ecole Boulle vers un BTS d’architecture intérieur où il a exercé durant quelques années ce métier.
Sa passion faisant force à la réalité, Christophe Berry, déjà sensibilisé par la musique dès son plus jeune âge par ses études de piano et des parents artistes, une rencontre décisive l’emporte vers le monde artistique.
Il apprend le chant et se perfectionne avec Jean-Marie Siougos de l’Opéra de Paris qui lui permet de faire ses débuts sur scène d’artiste lyrique.
Il parcourt les scènes internationales pour des seconds rôles réguliers, qui lui permettent à la fois d’accompagner les choeurs, mais aussi de se positionner en tant que soliste, une expérience qui lui permet de mesurer ses émotions et la pression qu’il peut ressentir à travers son répertoire éclectique.
Ses derniers rôles ont marqué à plusieurs reprises son passage dans les interprétations de Pong (Turandot), d’un Marin et du Berger (Tristan et Isolde), de Siebel (Faust) et de Sir Hervey (Anna Bolena) à l’Opéra de Bordeaux où il est régulièrement invité. Il interprète également Sextus (Polyeucte), Gérald (Lakmé) et le Remendado (Carmen) à l’Opéra de Saint-Étienne, Der Narr (Wozzeck) à l’Opéra de Nancy, un Marin et le Berger (Tristan et Isolde) à l’Opéra de Montpellier, d’Angers‑Nantes et de Dijon, l’Aumonier (Dialogues des carmélites) et Normanno (Lucia di Lammermoor) à l’Opéra de Marseille, Snout (A Midsummer Night’s Dream) à Nancy, Toulon et au Théâtre de Caen, Camille de Coutançon à Marseille et à Tours, Gérald (Lakmé) au Caire, à Lausanne et Santiago du Chili, Brighella (Ariane à Naxos), le Chevalier de La Force (Dialogues des carmélites) et Nicias (Thaïs) à l’Opéra de Tours, Gardefeu (La Vie Parisienne) à Nancy et Montpellier, Laërte (Hamlet) à Saint-Etienne, Marseille et à l’Opéra du Rhin, Tybalt (Roméo et Juliette) à Lausanne et à Tours, le Duc de Mantoue (Rigoletto) à Tours et à Reims, Tapioca (L’Etoile) à Nancy ainsi que le rôle‑titre de Fortunio à Limoges et à Rennes. Plus récemment, il interprète Tybalt à l’Opéra de Monte‑Carlo, Isepo (La Gioconda) à l’Opéra de Marseille, Camille de Coutançon à l’Opéra de Lausanne, Edwin (Princesse Czardas de Kálmán) à l’Opéra de Nice et Cassio (Otello) à l’Opéra de Massy.de Matteo Borsa (Rigoletto) et Gastone (La Traviata) aux Chorégies d’Orange, Ruiz (Le Trouvère) à l’Opéra de Monte-Carlo, Arturo (Lucia di Lammermoor) à l’Opéra de Nancy, Bobinet (La Vie Parisienne) à l’Opéra de Saint-Etienne, l’Innocent (Boris Godounov) à l’Opéra de Marseille, Brighella (Ariane à Naxos) à l’Opéra de Nancy.

Après Ernani, Christophe Berry rejoint le répertoire de Mozart pour son requiem au Théâtre de la Madeleine le 23 juin et nous aurons le plaisir de l’écouter à nouveau dans la région entre les opéras d’Avignon et Marseille pour la saison prochaine.