Accueil > Patrimoine > 530 ans, Ajaccio à travers l’Histoire

530 ans, Ajaccio à travers l’Histoire

« Il faut s’empresser d’aller recueillir à la source ce qui deviendra peut-être source pour les chercheurs du futur. »
La Municipalité d’Ajaccio commémore les 530 ans de la Ville d’Ajaccio à travers son histoire. Dès le 30 avril et tout au long du mois de mai, défilés, expositions, tournois, grandes manifestations pour plonger la population ajaccienne dans leur histoire, leur permettre de se l’approprier et passer les portes du temps.

Citadelle Ajaccio 530 ans événements à venir

Le 30 avril 2022, la ville d’Ajaccio fête ses 530 ans ! Pour célébrer son histoire qui illumine le patrimoine corse, la ville d’Ajaccio organise des événements à venir (gratuits !) tout le mois de mai : conférences, expositions, visites guidées, concerts …
Nous avons rencontré Madame Simone Guerrini adjointe à la culture et au patrimoine de la mairie d’Ajaccio, pour nous raconter l’Histoire de la naissance de l’une des plus belles villes de la Corse.

Ajaccio, Ville lumière depuis 530 ans !

Portrait de Joseph Grandval bienfaiteur d’Ajaccio

Joseph Grandval,
bienfaiteur d’Ajaccio © A Mimoria

Ville d’art et d’histoire et première ville libérée de France pendant la Seconde Guerre mondiale, Ajaccio est l’un des joyaux de l’île de beauté, la Corse. Ancienne cité impériale, elle se situe dans le sud de l’île, sur les rives de la mer Méditerranée. Très ancienne, la commune d’Ajaccio connaît un premier développement dans l’Antiquité, vers le IIe siècle avant J.-C., mais c’est surtout à la fin du XVe siècle qu’elle prend réellement son essor avec l’arrivée des Génois en son sein. Ceux-ci reconstruisent entièrement cette ville alors abandonnée. Elle passe ensuite sous le giron de la France, et devient le chef-lieu du département unique de l’île sous les ordres de Napoléon Ier, qui en est à l’origine. Très prisée des dirigeants du monde entier au XIXe siècle, la ville corse est aujourd’hui un site touristique très fréquenté.

Le patrimoine architectural du pays d’Ajaccio

Centre économique de l’île, avec Bastia, Ajaccio possède également un important patrimoine architectural, qui séduit les visiteurs culturels et naturels de passage dans cette région ensoleillée et tranquille. Construite autour du port et de la citadelle, la vieille ville d’Ajaccio possède de jolies petites rues bordées de hautes maisons colorées. La place Maréchal-Foch, ornée d’une belle fontaine, est charmante avec ses palmiers et platanes.

14 septembre 1860 Napoléon III et l’impératrice Eugénie en visite à Ajaccio

14 septembre 1860 – Napoléon III et l’impératrice Eugénie en visite à Ajaccio

Ajaccio, ville natale de Napoléon Bonaparte

Dans l’une des ruelles de la vieille ville, la rue Saint-Charles, se trouve la maison où est né Napoléon Bonaparte. Aujourd’hui, le bâtiment abrite un musée où sont exposés ses souvenirs personnels. D’autres pièces (documents et médailles) sont exposées dans le salon napoléonien à l’intérieur de l’hôtel de ville. Il existe de nombreux autres musées à visiter, comme le musée Fesch, qui expose une collection de peintures italiennes, ou le musée A Bandera, qui illustre l’histoire et la culture de la Corse.
Le golfe d’Ajaccio se caractérise par la présence de belles plages et de stations balnéaires, comme Porticcio.

Citadelle Ajaccio histoire

1492, La Citadelle d’Ajaccio, son histoire

En 1492, les armées de Ferdinand d’Aragon et d’Isabelle de Castille reprennent Grenade ; Laurent le Magnifique meurt à Florence et Christophe Colomb prépare son expédition vers les Amériques… Mais 1492, c’est aussi la pose de la première pierre d’Ajaccio, le 30 avril à 19 heures et il ne s’agit alors que de construire, sur le site de la Punta della Leccia, un modeste château et une petite tour à même les rochers. Les travaux débutent en mai 1492 par l’édification d’un mur, à hauteur d’homme, fait de terre et de bois qui fera office de premier bastion cerné d’un fossé. Des entrepôts, des cabanes et une caserne destinée à recevoir une vingtaine de soldats sont également édifiés, ainsi qu’une tour là où la pierre de fondation d’Ajaccio a été posée. Avant la destruction des remparts par Napoléon Ier à partir de 1801, la Ville d’Ajaccio présente toutes les caractéristiques classiques des villes de l’époque moderne. C’était une cité fortifiée, avec une citadelle, des remparts, des rues étroites et un faubourg que l’on connait bien aujourd’hui sous le nom d’U Borgu ou rue Fesch.

Interview de Simone Guerrini adjointe à la culture et au patrimoine de la mairie d’Ajaccio

Simone Guerrini - Adjointe culture et patrimoine Ajaccio

Simone Guerrini adjointe à la culture et au patrimoine de la mairie d’Ajaccio

Danielle Dufour Verna/Projecteur TV – Ajaccio va brillamment marquer les 530 ans de sa naissance. Pouvez-vous nous en parler ?

Simone Guerrini – C’est effectivement un évènement dans la cité. On fête la pose de la première pierre du château génois, un modeste petit château génois, le 30 avril 1492 et il est même précisé ‘aux environs de 19 heures’. Il y aura une conférence là-dessus pour montrer à la population comment ces dates et ces précisions peuvent être discutées ou sont réelles. On sait que 1492 est aussi une date très importante pour l’Espagne et l’Europe. C’est la libération de l’Espagne ; c’est Christophe Colomb qui prépare sa tournée vers l’Amérique. Il y a beaucoup de choses qui se sont passées en 1492. On quitte le moyen-âge et on entre dans ce qu’on appelle les temps modernes. Ajaccio, donc, fête ses 530 ans. Nous avons voulu célébrer cet évènement en ayant à la fois une approche historique bien entendu, en revenant sur les origines de sa création ; mais on a voulu aussi parcourir les siècles de cette construction. Et pour finir, on a voulu célébrer l’art de vivre à l’Ajaccienne. Bien sûr, son environnement naturel a déterminé le choix des Génois, mais 530 ans font que la ville a une histoire, des personnages marquants qui l’ont jalonnée, un patrimoine bâti caractéristique, une langue, un patrimoine immatériel aussi avec ses dévotions, ses croyances, sa gastronomie, ses passions etc., ce qui fait son énergie et qui crée son identité très forte. Voilà un peu ce que nous avons voulu célébrer à cette occasion.

DDV – Ces 530 ans de la ville d’Ajaccio vont donner lieu à une commémoration qui va s’étaler sur combien de temps ?

Plan citadelle Ajaccio Histoire 1586

Plan de la citadelle d’Ajaccio (1586)

S. Guerrini – Particulièrement sur les trois jours autour du 30 avril, mais qui se poursuivra tout au long du mois de mai. Toutes les formes d’art sont présentes : du cinéma ; Ajaccio a un engouement particulier aussi bien pour le foot que pour le ring. La boxe est un univers particulier de cohésion sociale et c’est donc très attendu. De la musique : le Conservatoire Henri Tomasi, après une recherche approfondie sur les musiques des XVe et XVIe siècles, à la fois dans les courants musicaux de cette période, à la fois savantes et populaires car à cette époque-là, les choses étaient souvent liées. De la musique chantée avec des instruments anciens mais qui ont évolué au cours des siècles, de la danse… Ce sera un univers sonore lointain mais également familier pour Ajacciens, donc ce sera un moment fort. Ensuite nous aurons des plusieurs visites guidées pendant les trois jours autour du 30 ; des visites guidées sur la citadelle, le quartier des étrangers, la vieille ville. Cela permettra de découvrir de quelle façon cette ville s’est créée avec un plan d’urbanisme malgré tout bien pensé. Des conférences bien entendu au Musée des Beaux Arts, le musée Fesch, de 1492 à 1800, date cruciale, mais aussi une brève histoire d’Ajaccio des origines à demain. Une conférence sur Joseph Grandval, Ajaccien qui est devenu un grand capitaine d’industrie à Marseille dans les sucreries et qui a été un bienfaiteur particulièrement pour les classes défavorisées sur la ville.

‘Raconte-moi les 530 ans d’Ajaccio’

Plan Ajaccio en 1769 Histoire 530 ans

Plan d’Ajaccio en 1769

Trois expositions totalement différentes : au Musée Fesch ‘Images d’Ajaccio’ où la population pourra découvrir une exposition qui montrera de quelle façon, aussi bien en peinture qu’en gravure, qu’en photographie, cette ville a été ‘sentie’ par des artistes, puis ‘Raconte-moi les 530 ans d’Ajaccio’, une exposition d’enfants du Centre U Borgu, avec leurs façons de voir les choses, avec leur sensibilité feront découvrir cette ville qui leur tient à cœur, et enfin une exposition virtuelle organisée par la bibliothèque patrimoniale. Cette exposition virtuelle aura trait à un Ajaccien, Louis Camp, un historien mais aussi un collectionneur très éclairé et un grand donateur de la bibliothèque patrimoniale. Ensuite, un moment phare, une déambulation, une reconstitution historique de la pose de la première pierre à la citadelle avec 70 figurants en tenue d’époque qui déambuleront de la citadelle à la Place des palmiers. Arrivés sur la place des palmiers, tout à fait symboliquement, ils offriront les clefs de la Citadelle au Maire de la Ville et ce sera justement cette transmission de 1492 au XXIe siècle. Organisé par les membres du comité des fêtes de Bastia qui œuvre depuis des années et sont des passionnés de patrimoine. Cinq vidéos car nous sommes dans la modernité malgré tout pour parler d’Ajaccio et de son art de vivre. Des vidéos très courtes de deux minutes cinq qui seront diffusées sur les réseaux de communication de la ville. Les thèmes abordés, l’histoire de la ville d’Ajaccio, le parler ajaccien dans nos quartiers, la pêche, nos spécialités culinaires et les sorties, la vie de tous les jours dans la cité.

J. Canavaggio Exposiiton Palais Fesch Musée des beaux arts 530 ansAjaccio

Exposition temporaire « Images d’Ajaccio » – À partir de 9h – Palais Fesch-musée des Beaux-Arts

A cette occasion aura lieu la distribution de 600 livres offerts par Roger Miniconi sur cette langue très particulière d’Ajaccio. En 2023, il y aura la création d’un prix Louis Camp à la suite de l’exposition à la bibliothèque patrimoniale, récompensant des travaux historiques, sociologiques, scientifiques, sur Ajaccio. Pour conclure, dans la dynamique de cet anniversaire, la Direction du Patrimoine, en collaboration avec le club des échecs ajaccien et le soutien de la ville évidemment organisera un tournoi qui aura pour but de relier chaque année, à la fois la pratique des échecs et la sensibilisation au patrimoine auprès des jeunes. Ce tournoi destiné à tous les enfants de CM1-CM2, environ 500 enfants, sera pérenne et s’appellera Echecs et Pat.

DDV – La gratuité est prévue pour certains évènements ?

‘Nous voulons que ce soit une fête populaire’

S. Guerrini – La gratuité est prévue pour tous les évènements. Nous voulons que ce soit une fête populaire. Nous venons de traverser une période difficile et nous souhaitons que ce soit un moment de mémoire, d’appartenance et de partage. Donc, la gratuité nous paraissait essentielle.

DDV – Lors de l’Italie mussolinienne en 1943, un résistant s’est donné la mort dans la citadelle…

S. Guerrini – Oui, il s’est tranché la gorge avec un fil de fer. Il a été arrêté le jour d’un moment fort de la ville, la Miséricorde, il a été torturé et ne voulant pas parler, dans sa cellule qui est d’ailleurs dans la citadelle puisque l’armée mussolinienne occupait la citadelle, il s’est donné la mort. Lors des visites dans la citadelle, cet épisode sera relaté. Il était jeune, il avait 26 ans. C’est un personnage qui est important dans l’histoire de la ville.
On va essayer de plonger la population ajaccienne dans un autre temps, passer les portes du temps, offrir des journées mémorables. Je pense qu’il est important, par les temps qui courent, de replonger dans notre histoire, d’avoir une connaissance approfondie pour que chacun puisse s’approprier cette histoire. Bien sûr, tout cela est fragile aujourd’hui. On a le devoir de sauvegarde pour que tout cela reste vivant face à la mondialisation. Il faut s’empresser d’aller recueillir à la source ce qui deviendra peut-être source pour les chercheurs du futur. Je pense que pour une municipalité c’est une responsabilité historique.

Les tags

Patrimoine
Localisation : Ajaccio
Date : 29 avril 2022

Télécharger l'application

Réseaux sociaux

S'abonner

Communiquez sur Projecteur TV

ENTREPRISES, COLLECTIVITÉS, ACTEURS CULTURELS
Pour promouvoir votre marque, votre territoire, vos événements

Découvrez nos services

x

Newsletter

Gardons le lien avec la culture et le patrimoine en Provence. Restez connectés pour être informés des actualités, et s’évader au coeur de notre beau territoire de la Région Sud.

Nous utilisons des cookies pour nous permettre de mieux comprendre comment le site est utilisé. En continuant à utiliser ce site, vous acceptez cette politique.

En savoir plus