Notre sélection “Opéra” en Région Sud – Octobre 2018

16 septembre 2018

Une nouvelle Saison nous invite à partager des moments intenses de plaisirs musicaux en suivant les programmations de nos cinq Maisons d’Opéra en Région Sud et Monaco. Une saison qui sera riche de plus de cent représentations et de trente productions alliant le grand répertoire classique et des ouvrages encore peu connus du public.
L‘Opéra de Marseille sera le premier à vous proposer, le 2 octobre, un ouvrage de Verdi “Simon Boccanegra”, un des opéras référence du compositeur. Puis Toulon emboitera le pas avec “Rigoletto” un opéra également de Verdi, dans une production du “Teatri di Opera Lombardia”.
L’Opéra de Monaco accueillera la Chapelle Musicale Reine-Elisabeth, dans un spectacle “Opéra Comique” sous l’égide de José Van Dam avec des œuvres de Jacques Offenbach.
Enfin l’Opéra d’Avignon nous convie à partager “les Noces de Figaro” de Mozart, dans une mise en scène et des décors de Stephan Grögler.
Un début de saison 2018-2019 très prometteur et des rendez-vous, sélectionnés par Projecteur TV à ne pas manquer et à mettre au plus vite dans votre agenda.
Une seule volonté, être au cœur de la croisée de destins souvent tragiques, dans l’alchimie des notes et des interprétations artistiques, avec des ouvrages à découvrir ou redécouvrir pour le plus grand plaisir des spectateurs.

Marseille – Opéra de Marseille les 2 et 15 octobre à 20h00 et le dimanche 25 à 14h30

“Simon Boccanegra”

Musique de Giuseppe Verdi
D’après la pièce d’Antonio García Gutiérrez
Création de la version originale à Venise, Teatro La Fenice, le 12 mars 1857, sur un Livret de Francesco Maria Piave
Version révisée, Milan, La Scala, 24 mars 1881, sur un livret de Arrigo Boito
Mise en scène : Leo Nucci
Décors : Carlo Centolavigna
Costumes : Artemio Cabassi
Lumières : Claudio Schmid
Distribution :
Amelia : Olesya Golovneva
La servante d’Amelia : Laurence Janot
Simon Boccanegra : Juan Jesús Rodriguez
Jacopo Fiesco : Nicolas Courjal
Gabriele Adorno : Riccardo Massi
Paolo Albiani : Alexandre Duhamel
Pietro : Cyril Rovery
Un Capitaine : Christophe Berry
Orchestre et Chœur de l’Opéra de Marseille
Direction musicale : Paolo Arrivabeni

Simon Boccanegra est une partition inédite portant le drame verdien dans des couleurs nouvelles, empreintes de noirceur et annonçant déjà le drame d’Otello.
Nous voici à Gênes au milieu du XIVème siècle au coeur d’intrigues politiques, amoureuses et familiales. Simon Boccanegra est élu doge de la cité et espère, grâce à ce nouveau statut, pouvoir épouser Maria. Malheureusement celle-ci meurt et l’enfant qu’ils ont en commun est porté disparu. Suivront trois actes aux rebondissements permanents, où l’intrigue politique prend le dessus sur l’intrigue amoureuse.
Avec la précieuse collaboration d’Arrigo Boito, affairé à refondre le livret, Verdi présente quasiment un nouvel ouvrage à l’harmonie particulièrement soignée, sommet du théâtre Verdien.

Une production “Fondazione Teatri di Piacenza”
Pratique : 04 91 55 11 10 – www.opera.marseille.fr
Opéra de Marseille
2 Rue Molière – Marseille

Toulon – Opéra de Toulon, les 5 et 9 octobre à 20h00 et le dimanche 7 à 14h30

“Rigoletto”

Musique de Giuseppe Verdi
Création à Venise, Teatro La Fenice, le 11 mars 1851
Livret de Francesco Maria Piave d’après Le Roi s’amuse de Victor Hugo
Mise en scène : Elena Barbalich
Assistante à la mise en scéne : Costanza Degani
Décors et costumes : Tommaso Lagattolla
Lumières : Fiammetta Baldiserri
Gilda : Mihaela Marcu
Maddalena : Sarah Laulan
Giovanna : Nona Javakhidze
Comtesse Ceprano : Alice Ferrière
Rigoletto : Francesco Landolfi
Le Duc de Mantoue : Marco Ciaponi
Sparafucile : Dario Russo
Le Comte Monterone : Nika Guliashvili
Matteo Borsa : Vincent Ordonneau
Marullo : Mikhael Piccone
Le Comte Ceprano : Federico Benetti
Orchestre et Choeur de l’Opéra de Toulon
Direction musicale : Daniel Montané

Rigoletto est le premier volet de la trilogie populaire que Verdi poursuivra avec Le Trouvère et La Traviata. C’est aussi son deuxième opéra inspiré par une œuvre de Victor Hugo : Le Roi s’amuse. Après Ernani en 1844, Verdi a ainsi choisi deux pièces représentatives du drame romantique français et qui toutes deux ont provoqué un scandale à leur création. Rigoletto ouvre une voie nouvelle avec sa thématique littéraire, sa construction musicale et dramatique, véritable remise en question des traditions italiennes chez le compositeur. Rigoletto, le bouffon, le paria, à la fois victime et bourreau, est riche de son extrême complexité psychologique. Il ne peut ni souffrir ni se plaindre, mais doit faire rire. Un rire grinçant au cœur d’une tragédie qui mènera à la mort de son unique raison de vivre, sa fille.

Coproduction Teatri di Opera Lombardia, Fondazione Pergolesi Spontini di Jesi
Décors, Production Fondazione Teatro Franschini de Pavie
Costumes, Atelier Nicolao de Venise
Pratique : 04 94 92 70 78 – www.operadetoulon.fr
Opéra de Toulon
Place Victor Hugo – Toulon

Monaco – Opéra Garnier, le 13 octobre à 20h00 et le dimanche 14 à 14h30

“Opéra-Comique”

Musique de Jacques Offenbach
“Un Mari à la porte” et “Monsieur Choufleuri restera chez lui le..”
Mis en espace et accompagné au piano, avec la participation des élèves de la Chapelle musicale Reine-Elisabeth, sous l’égide de José van Dam, maître en résidence.
Distribution :
“Un mari à la porte”
Florestan : Fabien Hyon
Rosita : Dania El Zein
Suzanne : Mathilde Legrand
Le mari : Alexandre Artemenko
“Monsieur Choufleuri restera chez lui le…”
Chrysodule Babylas : Pierre Emmanuel Roubet
Peterman : Fabien Hyon
Madame Balandard : Mathilde Legrand
Enerstine : Dania El Zein
Monsieur Choufleuri : Alexandre Artemenko
Kira Parfeevets : Piano

Inaugurée en 1939 par la reine Elisabeth de Belgique, la Chapelle Musicale est un haut lieu d’enseignement supérieur artistique et de culture dont la vocation est de former les futures élites de la scène classique internationale. Sa mission artistique réunit sept disciplines autour d’une soixantaine de solistes en résidence encadrés par des maîtres en résidence de renommée internationale. Pour la première fois, l’Opéra de Monte-Carlo accueillera les jeunes chanteurs de la Chapelle Musicale formés par José van Dam et Sophie Koch. L’interprétation d’un opéra-comique en format semi-scénique leur permettra de se présenter au public monégasque non seulement sur le plan musical mais aussi sur celui de l’art dramatique. Avec l’aide d’un metteur en scène, de costumes, d’éléments de décor et d’une accompagnatrice chevronnée, ils trouveront sur la scène de l’Opéra Garnier, le lieu idéal pour effectuer ce passage entre l’intimité des lieux de transmission du savoir et la vivacité des feux de la rampe.

Pratique
: Salle Garnier : 00 377 98 06 28 28 – www.opera.mc
Opéra Garnier
Place du Casino – Monaco

Avignon – Opéra Confluence : dimanche 21 octobre à 14h30 et le mardi 23 à 20h30

“Les Noces de Figaro”

Musique de Wolfgang Amadeus Mozart
Création à Vienne au “Burgtheater”, le 1ᵉʳ mai 1786
Livret de Lorenzo da Ponte
D’après la comédie de Beaumarchais “La Folle journée ou Le Mariage de Figaro”
Mise en scène et décors : Stephan Grögler
Assistante à la mise en scène : Bénédicte Debilly
Costumes : Véronique Seymat
Création lumières : Cyril Mulon
Distribution :
Contessa Almaviva : Maria Miro
Suzanna : Norma Nahoun
Cherubino : Albane Carrère
Marcellina : Jeanne-Marie Lévy
Barbarina : Sara Gouzy
Conte Almaviva : David Lagares
Figaro : Yoann Dubruque
Dottore Bartolo et Antonio : Yuri Kissin
Don Basilio et Don Curzio : Eric Vignau
Orchestre Régional Avignon-Provence
Chœur de l’Opéra Grand Avignon
Direction musicale et piano forte : Carlos Aragon

Au château du comte Almaviva, une folle journée s’annonce. Son valet Figaro et la servante Suzanne préparent leurs noces. Leur bonheur est de courte durée et ternit par l’insolence du comte qui défie Figaro en imposant son « droit de cuissage ». À force d’imagination, et de pièges ingénieux, les deux amoureux, aidés de la comtesse agacée par son mari volage, vont faire tomber les masques et mettre les cœurs à nu.
L’opéra fut créé à Vienne en 1786. Divisé en 4 actes, il représente également la première collaboration entre Mozart et le poète Lorenzo Da Ponte.En co-

Réalisation avec l’Opéra de Rouen Normandie
Pratique : www.operagrandavignon.fr
Opéra Confluence
Pont de l’Europe – Avignon

Photo à la Une : prise pendant la générale de Rigoletto – Opéra de Toulon