Accueil > Art > Spectacle Vivant > Marseille : Nouvelle saison Opéra – Odéon, l’union pour la diversification culturelle

Marseille : Nouvelle saison Opéra – Odéon, l’union pour la diversification culturelle

MCS Productions

Depuis janvier 2015, le Théâtre Municipal de l’Odéon et l’Opéra Municipal de Marseille ont fusionné par la volonté du maire Jean-Claude Gaudin. Une union qui permet une force culturelle de la programmation 2015-2016, présentée par le directeur général Maurice Xiberras et Marie-Hélène Feraud Gregori, conseillère municipale déléguée à ces deux établissements de culture.

De l’opérette à l’opéra en passant par le théâtre, c’est ouvrir une programmation diversifiée pour toucher un public diversifié. Une articulation Opéra – Odéon qui prend donc du sens pour Maurice Xiberras et son équipe qui l’accompagne. 

 

Le commandant de ce nouveau navire culturel a d’ailleurs présenté cette riche programmation à l’Odéon, de quoi pouvoir s’imprégner d’ores et déjà de cette synergie.

« L’Opéra de Marseille va bien ! » a déclaré Maurice Xiberras.

Malgré le fort désengagement du soutien financier de l’Etat dont la maison d’Opéra est aussi victime, 10 levées de rideau d’art lyrique sont annoncées pour la saison prochaine.
Une continuité de grands noms de scène défendue par sa direction, soutenue entièrement par la Ville de Marseille, ce qui représente un budget annuel de 19 millions d’Euros.
L’annulation de concert gratuits et le festival de Musique sacrée en seront les conséquences budgétaires. Le public se verra d’apprécier des reprises et ou co-productions; une seule nouvelle production clôturera la saison.
Les actions culturelles hors murs d’opéra sont en développement ainsi que les cafés d’artistes à l’Odéon, rencontres privilégiées entre artistes et public autour d’un piano, d’une oeuvre. Le nombre d’abonnés augmente, le public vient de Marseille ou d’ailleurs, la création de 2011 « Le Cid » avec Roberto Alagna, voyage sur d’autres scènes, notamment à l’Opéra de Paris.

Le Ballet a également sa place dans la programmation, aux côtés de la richesse des concerts symphoniques interprétés par l’Orchestre philharmonique de Marseille, dirigé par le chef américain Lawrence Foster nommé en 2012 qui a su renouvelé les pupitres entiers de son orchestre et mené celui ci vers un succès hors frontières, notamment en Chine.

Patricia Ciofi,  talentueuse sprano de renommée internationnale, lèvera le premier rideau de cette riche saison lyrique, dans Manon, oeuvre de Jules Massenet mise en scène par Renée Auphan d’autant plus attachée à cette maison, car elle fut directrice de l’opéra de Marseille nommée de 2002 à 2013.
Manon, rôle le plus nuancé du répertoire lyrique, sera l’occasion pour Patricia Ciofi, de déployer toutes ses facettes de son art, aux côtés de Sébastien Guèze, jeune ténor des nouvelles générations d’étoiles montantes lyriques. (29 septembre au 7 octobre)

 

Rossini/Verdi/Puccini
L’opéra italien sera à l’honneur avec une pleïade de jeunes artistes talentueux qui pour la plupart seront pour la première fois sur la scène marseillaise.
Semiramide de Rossini, du 18 au 27 octobre, sera dirigée par Giuliano Carella, actuel directeur de Musical de l’opéra de Toulon, interprété par Jessica Pratt aux côtés de Mirco Palazzi, jeune basse italienne.
Leo Nucci sera applaudit dans le rôle titre de I Due Foscari de Verdi les 15 et 18 octobre 2015, l’immortelle et inlassable oeuvre Madama Butterfly de Puccini sera dirigée par Lawrence Foster du 16 au 24 mars 2016, et et pour finir le répertoire italien et clôturer la saison, une nouvelle production, Mac Beth de Verdi, une orchestration opulente et des airs parfois meurtriers, dirigée par le chef israëlien Pinchas Steinberg, mise en scène de Frederic Belier-Garcia.

Pour terminer l’année 2015, place à La Vie Parisienne d’Offenbach, dernière mise en scène de Nadine Duffaut, d’un fort succès lors de sa première représentation à l’Opéra de Toulon. Sous la baguette du chef Dominique Trottein, les jeunes artistes lyriques seront mis à l’honneur par la distribution attribuée, tels que Luidivine Gombert, Armando Noguera, ou encore la jeune soprano Clémence Barrabé en Gabrielle.

A voir également de rares productions telles que l’Aiglon de Jacques Ibbert et Athur Honnegger, qui défendra une distribution nouvelle génération entièrement française, du 13 au 21 février 2016, Madame Chrysanthème d’André Messager, sera dirigée par l’assistant maestro de Lawrence Foster, le jeune chef Victorien Vandosten, le 23 mars 2016.

 

De l’Opéra vers l’Opérette par le théâtre, une passerelle vers l’Odéon :
Six opérettes à l’affiche, humour et théatre en matinée ou soirée, la programmation de l’Odéon s’annonce à un public diversifié, averti ou en phase découverte, attirant de plus en plus un jeune public.

Quelques noms à retenir : 
Alex Lutz, Christelle Chollet, Noëlle Perna, Michel Bouquet, Myriam Boyer, Jean Benguigui, Francis Huster, Laurent Baffie, et les autres….


Les artistes invités restent dans la lignée de la réputation de l’Odéon, dernier théatre de la Canebière digne de ce nom, où les plus grands noms de music-hall, du théâtre, de la chanson et de l’opérette sont inscrits en lettres d’or.

Renseignements : Opéra de Marseille  – Théâtre L’Odéon.

 

 

 

 

 

 

 

 

Date : 25 avril 2015

Télécharger l'application

Réseaux sociaux

S'abonner

Communiquez sur Projecteur TV

ENTREPRISES, COLLECTIVITÉS, ACTEURS CULTURELS
Pour promouvoir votre marque, votre territoire, vos événements

Découvrez nos services

x

Newsletter

Gardons le lien avec la culture et le patrimoine en Provence. Restez connectés pour être informés des actualités, et s’évader au coeur de notre beau territoire de la Région Sud.

Nous utilisons des cookies pour nous permettre de mieux comprendre comment le site est utilisé. En continuant à utiliser ce site, vous acceptez cette politique.

En savoir plus