Place au Clavecin, pour le festival Musique Baroque en Avignon

16 janvier 2017

C’est à l’Amphithéâtre Mozart du Conservatoire à Rayonnement Régional du Grand Avignon, salle à l’acoustique parfaite pour la musique ancienne, que Musique Baroque en Avignon, en co-réalisation avec l’Opéra Grand Avignon, a invité Jean-Marc Aymes, claveciniste, ce dimanche 15 janvier pour un concert titré “Suites dans le goust François

Jean-Marc Aymes nous a proposé une histoire de la suite pour clavecin, à travers la rencontre de cinq compositeurs, ou comment le “goust françois” a conquis toute l’Europe.

Au programme, les œuvres de Froberger, Couperin, D’Anglebert, Reinken et Bach, furent interprétées avec brio par le concertiste.
Ce programme se veut un petit panorama d’un genre qui a marqué profondément la musique pour clavecin durant les XVIIème et XVIIIème siècles : la « suite de danses à la française », magnifiée par des compositeurs comme Bach ou Rameau et dont les origines remontent pourtant au XVIIème siècle.
Les Français ont toujours apprécié et pratiqué la danse.
La musique composée pour l’accompagner alternait différents types de danses, que l’on commença à grouper pour former de véritables suites chorégraphiques. La succession qui s’imposa bientôt fut Allemande, Courante et Sarabande, à laquelle la Gigue s’ajouta vers le milieu du XVIIème siècle. Si les pièces musicales étaient bel et bien destinées au début à être dansées, leur interprétation sur des instruments solistes comme le luth ou le clavecin provoqua un détachement de la pratique chorégraphique. La danse ne devient progressivement qu’un « souvenir », et la musique, de plus en plus élaborée, se suffit à elle-même ».

Par ses explications entre les pièces jouées, Jean-Marc Aymes sut établir un contact avec le public, se montrant pour l’occasion excellent pédagogue et participant ainsi à la renaissance de ce merveilleux instrument qui, délaissé au XIXème siècle, connait un renouveau depuis le milieu du XXème. D’ailleurs, les classes de clavecin dans les conservatoires connaissent à présent un nouvel engouement, à l’instar d’autres disciplines des musiques anciennes comme la Viole de Gambe, le Traverso, la Sacqueboute ou le Violon Baroque.

 

Prochain concert de Musique Baroque en Avignon : dimanche 26 mars 17h00 Conservatoire du Grand Avignon Amphithéâtre Mozart
(Chantal Santon, soprano et l’Ensemble Galilei Consort, direction Benjamin Chénier)

 

Jacques Jarmasson
Chroniqueur (Musique et Théâtre au Pays d’Avignon)