Festival de Menton 2020Patrimoine Vaison la RomaineFestival de lacoste 2020
Accueil > Art > Expositions > L’artiste peintre Piotr Klemensiewicz expose au son de la lumière de l’Abbaye de Silvacane

L’artiste peintre Piotr Klemensiewicz expose au son de la lumière de l’Abbaye de Silvacane

Trois salles, trois séries, une exposition. Piotr Klemensiewicz expose ses oeuvres spécialement conçues pour l’abbaye de Silvacane, à La Roque d’Anthéron.
Série éléments de la nature dans le réfectoire, petites maisons dans le dortoir et paravent Adam et Ève dans l’église, prennent tout leur sens dans cet espace monumental, où les couleurs reflètent contrastes et lumières, parsemés du soleil qui transperce les vitraux.

Piotr Klemensiewicz expose à l’abbaye de Silvacane jusqu’au 3 octobre 2020.
De ses œuvres, l’artiste investit ce monument historique d’époque cistercienne à la Roque d’Anthéron.
Écrin de culture minéral, l’abbaye de Silvacane accueille ses toiles sobres et lumineuses qui se confondent dans les murs, parfois en mouvement des ombres et lumière qui transpercent les vitraux.

Piotr Klemensiewicz ne parle pas de tableaux mais de »toiles objets », qui ne s’accrochent pas aux murs mais se posent. Il a composé ces objets spécifiquement pour l’Abbaye de Silvacane, tenant compte de la nature de cet espace : le vide, le côté monumental, la respiration.

Des oeuvres réparties en trois endroits distincts de l’Abbaye de Silvacane : le grand réfectoire, l’église et le dortoir

Pour les adapter à « une lumière aussi discrète que peut l’être le son », Piotr Klemensiewicz a utilisé des acryliques dans la création de ses toiles. Des acryliques métalliques, des acryliques iridescents afin de créer des reflets provenant directement des tableaux plutôt que de l’extérieur.

Le grand réfectoire

Dans le grand réfectoire, se trouvent des toiles qui reflètent la nature. Une série de tableaux verts réalisés par l’artiste lorsqu’il a quitté son atelier à Marseille pour s’installer en campagne, dans un village situé à proximité de Forcalquier, au pied de la montagne de Lure. Cette série exprime la sensation de la nature, par ses coups de pinceaux qui entrainent des formes végétales. Des éléments de la nature où il n’y a pas de ciel, où il n’y a a pas de sol, se tissent dans un esprit de rapport à l’espace du tableau avec ses couleurs et ses formes.
Ces toiles ont été imaginées par l’artiste comme des photographies d’une petite rivière. Un nom de cette série qui exprime la recherche de la petite rivière tout près de ces forêts de chênes. Celle que l’on peut espérer trouver un jour dans un paysage très sec, qui coule en harmonie avec les éléments de la nature.

« Je l’ai pensée comme à une image que l’on a photographiée. Et cette image, que j’ai photographiée mentalement, ce sont un peu des éléments de manière très spontanée, avec une palette de couleurs un peu plus improvisée que la plupart du temps. »

L’église

Une seule œuvre est installée au coeur de l’église de l’Abbaye cistercienne. Colorée, monumentale, elle illumine tout l’espace. Ce grand paravent intitulé « Èvetemada »est un triptyque réalisée spécifiquement pour cette exposition. Constituée de trois tableaux issus d’une série plus ancienne, ce paravent est le « palindrome d’Adam et Ève qui parle de choses que l’on recouvre, en particulier, des formes humaines, végétales. C’est tout ce jeu de bandes de couleurs ».

Le dortoir

Les maisons… Une série de petites maisons créée il y a près de 30 ans, complémentarisées d’années en années. « Un motif qui se confond dans l’espace et qui aurait pu être paint à même les murs, un peu dans la tradition des fresques. »

Piotr Klemensiewicz est également enseignant à l’École des Beaux Arts de Marseille. Une activité qu’il mène en parallèle avec son travail d’artiste. Pour lui, la question de « pourquoi il peint ? » ne se pose pas. Sa peinture exprime ses humeurs, sa vie, les autres, les voyages …

« Si on commence à réfléchir quelle est la nécessité de faire tout ça, ça me coupe les mains. Je n’ai absolument pas envie de penser que je fais de la peinture pour quelque chose de précis. »

Informations Pratiques :
Exposition Piotr Klemensiewicz – Abbaye de Silvacane La Roque d’Anthéron

Abbaye de Silvacane

Autres reportages sur l’Abbaye de Silvacane :
Visite de l’Atelier de Michel Wohlfahrt, sculpteur de bronze. Exposition à l’Abbaye de Silvacane
Musicatreize : Sortir au jour, Abbaye de Silvacane – La Roque d’Antheron
Magnificat, à l’Abbaye de Silvacane par le Choeur Cantabile

Localisation : La roque d'anthéron
Date : 13 juillet 2020

Télécharger l'application

Réseaux sociaux

S'abonner
x

Newsletter

Gardons le lien avec la culture et le patrimoine en Provence. Restez connectés pour être informés des actualités, et s’évader au coeur de notre beau territoire de la Région Sud.

Nous utilisons des cookies pour nous permettre de mieux comprendre comment le site est utilisé. En continuant à utiliser ce site, vous acceptez cette politique.

En savoir plus