Gordes : Muriel Rodolosse expose le Dialogue des Cimes

8 août 2018


Jusqu’au 4 novembre 2018, le Château de Gordes est habité par les oeuvres de l’artiste peintre Muriel Rodolosse, qui a imaginé une scénographie intuitive spécifique au lieu, dans laquelle elle tisse des dialogues réels ou imaginaires.
Le Dialogue des Cimes, une exposition lumineuse qui grâce à la matière employée du plexiglass, distingue les courbes de la peinture, associées aux reflets de vie du Château de Gordes .

Le Dialogue des Cimes sonde l’infra-mince naturel

Sur le thème de la nature, Muriel Rodolosse s’est inspirée par le rapprochement entre deux figures : le livre La vie secrète des arbres de Peter Wohlleben et la peinture sonore de Knud Viktor.

D’origine danoise, Knud Viktor a vécu pendant 50 ans dans le Lubéron près de Gordes, sur la commune de Cheval-Blanc. La nature sauvage qui l’entourait, devient son studio. Il n’aura de cesse de bricoler et d’inventer des instruments pour enregistrer et filmer l’imperceptible comme le vers suçant le jus dans la pomme ou le rêve du lapin au fond de son terrier, l’infinitésimal comme l’action obstinée de l’érosion ou la croissance des asperges, l’éphémère comme la mue de la cigale, ou l’incommensurable.
A cela l’ingénieur forestier Peter Wohlleben lui répond que les arbres sont des êtres sociaux qui prennent soin les uns des autres, qu’ils ont des émotions et une mémoire et que la plupart de leur vie se passe sous terre dans ce réseau souterrain et invisible.

Suscitant la curiosité des visiteurs, dans une technicité plutôt moderne, permettant une variation de perception de l’oeuvre selon la position de l’oeil, une richesse absolue des lignes dessinées, sensibles, inaudibles, invisibles. Muriel Rodolosse rend accessible ce réseau en lien avec la nature inaccessible mais qui existe dans la réalité .

Des lignes imperceptibles dessinées par la sensibilité de l’artiste qui se place en immersion au coeur de l’oeuvre, d’où elle matérialise l’invisible, l’invisible réel.

Muriel Rodolosse travaille avec ce support transparent depuis 1996. Plaçant la peinture au dessous du plexiglass, aucun repentis n’est possible. L’inaccessible s’impose et construit une oeuvre de vie qui se dessine au fur et à mesure de la créativité de l’artiste paradoxalement à la liberté qu’elle laisse au visiteur du tout possible de découverte .

Exposition à découvrir au Château de Gordes jusqu’au 4 Novembre 2018.
du mardi au dimanche de 10h à 12h30 et de 13h30 à 18h
Tél.: 04 90 72 02 75