Accueil > Art > Artistes > L’Ensemble Singuliers et Gustave Carpene : Regards croisés

L’Ensemble Singuliers et Gustave Carpene : Regards croisés

Les résidences d’artistes facilitent les échanges et les rapports humains. « Parce que le talent doit être accompagné pour éclore », un accord entre le Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris et le Festival de Chaillol a permis à des jeunes en résidence, instrumentistes et compositeur, tous élèves du CNSMDP, de mettre en exergue ‘leur’ musique.

Rencontre avec l’Ensemble Singuliers et le compositeur Gustave Carpene, en résidence d’artistes au Festival de Chaillol 2021.

« Parce que le talent doit être accompagné pour éclore »

L’Ensemble Singuliers, un quintette à vent … singulier

Ils sont cinq artistes, se sont connus au Conservatoire National Supérieur de Paris et sont liés au-delà de la passion de la musique, le lien de l’amitié.
Alexina Cheval à la flûte traversière, Victor Guémy à la clarinette et à la clarinette basse, Anne Muller au basson, Victor Haviez, corniste et Rebecka Neumann au hautbois et au cor anglais. Ils forment un quintette à vent qui se veut à géométrie variable d’où le nom d’Ensemble Singuliers, préconisant la musique française, contemporaine, originale. Leur joie et leur bonne humeur est communicative. Ils les transmettent dans leur musique. L’accueil en résidence d’artistes lors du splendide Festival de Chaillol, un accord passé entre le Festival et le Conservatoire National Supérieur de Paris, leur a permis d’évoluer d’une autre manière, hors concept d’enseignement, dans un lieu magique, avec un échange humain indispensable.

 

 

‘Auspices’, création de Gustave Carpene

Commande du Festival de Chaillol

Les cinq instrumentistes de l’Ensemble Singuliers se disent « chanceux » de travailler en lien direct avec le compositeur Gustave Carpene, une pièce ‘Aupices’ écrite spécialement pour eux. Cette oeuvre musicale invite le public à observer, non seulement l’énergie transmise entre les musiciens, mais également les différentes atmosphères. Gustave Carpene s’est construit un parcours allant de la musique ancienne à la musique contemporaine, étudiant d’abord la musique classique, puis la musique du 20e siècle et, depuis quelques années, la composition contemporaine. Gustave Carpene s’est ainsi constitué un langage personnel, recherchant l’efficacité expressive, la cohérence, l’esthétique. La pièce présentée au Festival de Chaillol est issue de la rencontre avec ‘L’ensemble Singuliers’, composée spécifiquement en regard des instruments du quintet et le genre musical particulier de l’Ensemble Singuliers. Gustave Carpene s’est inspiré du type de son dans lequel évolue la formation musicale habituellement, de leurs affinités, pour écrire cette pièce.

Les rapports humains établis entre les artistes et la création de cette oeuvre musicale, participent du talent qu’ils ont pu aiguiser durant leur résidence.

Localisation : Chaillol
Date : 4 octobre 2021

Télécharger l'application

Réseaux sociaux

S'abonner

Communiquez sur Projecteur TV

ENTREPRISES, COLLECTIVITÉS, ACTEURS CULTURELS
Pour promouvoir votre marque, votre territoire, vos événements

Découvrez nos services

x

Newsletter

Gardons le lien avec la culture et le patrimoine en Provence. Restez connectés pour être informés des actualités, et s’évader au coeur de notre beau territoire de la Région Sud.

Nous utilisons des cookies pour nous permettre de mieux comprendre comment le site est utilisé. En continuant à utiliser ce site, vous acceptez cette politique.

En savoir plus