Le monde des croisières au cœur des Patrimoines de l’UNESCO

30 novembre 2018

Les croisières, une merveilleuse façon de découvrir au départ du port de Marseille les Patrimoines de l’UNESCO. Ainsi le port de Marseille devient incontestablement un centre privilégié pour découvrir les différentes cultures méditerranéennes dans leurs plus grandes diversités. Aussi, tels les anciens Phocéens, nous avons décidé de partir à la découverte de cette croisée des cultures en suivant un itinéraire maritime à bord du Costa Diadema, le nouveau navire amiral du croisiériste Costa, battant pavillon italien.

La croisière, une façon originale de visiter le Patrimoine culturel méditerranéen

Le fil conducteur de cette expérience nous est venu en suivant les concerts du Chœur du Sud sous la direction de Frank Castelano. D’abord en juin à Toulon, où il s’est produit avec Chimène Badi au Zénith à la tête de plus de 750 choristes, puis lors de leur tournée d’été avec notre confrère Nice Matin Var Matin, où un ensemble “polyphonique” assurait un remarquable travail. Lorsque nous avons appris qu’il organisait une croisière en novembre avec deux concerts à bord du Costa Diadema, cela nous est apparu tout à fait original et digne d’intérêt. Surtout que l’itinéraire de la croisière ne faisait escale, à travers cinq excursions, que dans des lieux maritimes hautement symboliques où le label de l’UNESCO a été attribué. Des sites reconnus pour leur richesse et leur apport culturel majeur dans l’évolution des civilisations, dans leur diversité et leur proximité maritime avec la France et notre Région SUD. Une belle expérience avec un croisiériste qui propose des circuits alliant culture et patrimoine à la portée de tous.

Des escales au cœur de l’évolution des civilisations du bassin méditerranéen

Barcelone, première escale, nous conduit à la rencontre du génie d’Antonio Gaudi, architecte Catalan remis à l’honneur, en particulier grâce à Salvator Dali dans les années 50. En 1956 fut organisé une première grande rétrospective à Barcelone, puis, dès l’année suivante, une grande exposition internationale au MOMA de New York. L’œuvre de Gaudi connût un grand succès et retentit jusqu’au Japon. Depuis lors, la valorisation de son oeuvre est allée croissante jusqu’en 1984 lors de la proclamation des œuvres de Gaudi au Patrimoine de l’Humanité de l’UNESCO.

Un paysage culturel paradisiaque et romantique

Palma de Majorque, lors de la deuxième escale, nous a ouvert un monde tout différent avec la découverte du paysage de la Sierra Tramuntana et du village de Valldemossa. Frédéric Chopin et George Sand ont vécu à la chartreuse de Valldemossa, un ancien palais converti en couvent dressé au cœur d’un paysage paradisiaque et romantique. Depuis, cette ville accueille chaque année le festival international Chopin. Le paysage culturel de la Sierra Tramuntana a été agréé en 2011 comme Patrimoine de l’Humanité de l’UNESCO.

Une île forte de ses diversités culturelles

Palerme, pour notre troisième escale, nous a entraîné sur les traces des Vikings avec Roger de Hauteville, un seigneur Normand qui libéra la ville en 1072. C’est le début de la Sicile Normande, une ère de prospérité faisant la continuité de l’époque musulmane. Une Sicile où les comtes Normands se montrent tolérants, respectant les différentes identités, coutumes et traditions de l’île. Ils permettent aux différentes religions de vivre en harmonie dans une île forte de ses diversités culturelles. La Palerme “Arabo-Normande avec les cathédrales de Cefalú et Monreale sera agréée au Patrimoine de l’Humanité en 2015.

Une histoire liée avec notre Région

Civitavecchia nous a emmenés, avec la quatrième escale, à l’actuel port de Rome. L’histoire de Civitavecchia est liée avec notre Région quand les Chevaliers de Saint Jean de Jérusalem y trouvèrent refuge avant de partir pour la baie de Villefranche puis l’île de Malte où ils s’établirent définitivement. Lors de cette escale, nous avons participé, grâce à Costa, à une excursion remarquablement guidée à la découverte de la Rome Antique et le Musée de la très célèbre Chapelle Sixtine connue pour les œuvres de Michel-Ange. Un bien du patrimoine mondial qui englobe la totalité du centre historique de Rome et a été classé au Patrimoine de l’Humanité en 1980.

Une région typique de l’Italie, le lieu de naissance de Christophe Colomb

Avec notre dernière et cinquième escale, nous avons pu découvrir Savone, proche de Gênes, deux villes qui se disputent le lieu de naissance de Christophe Colomb. Savone se réfère à des documents notariés et Gênes y fait visiter sa maison natale ! Par ailleurs, l’intéressé se dit lui même né à Gênes, alors… ! Toujours est-il que le célèbre découvreur des Amériques est bien né dans cette Région typique de l’Italie et que Costa y a établi ses quartiers maritimes. Depuis 2006, “les Strade Nuove et le système des Palais des Rolli” de Gênes sont classés au Patrimoine de l’Humanité.

Des animations de grande qualité pour le plus grand plaisir des croisiéristes, et pour que tout naturellement la croisière Costa s’amuse !

En marge des découvertes quotidiennes de la croisière dans les sites UNESCO, nous avons été particulièrement impressionnés par la haute qualité des prestations culturelles proposées par Gaetano Di Modica, un directeur de croisière Costa on ne peut plus dynamique et polyglotte dans une parfaite maîtrise d’au moins sept langues. En effet, chaque jour, un spectacle différent était proposé au public alliant le cirque, l’opéra ou des danses endiablés d’un ensemble chorégraphique toujours sur le pont où nous avons pu apprécié à sa juste valeur une soirée présentant les talents cachés des membres de l’équipage.

. A signaler également, car ils étaient remarquables, la prestation du groupe “Latin Dancers”. Ces quatre jeunes danseurs Hongrois, au détour des leçons de danse et de diverses animations, proposaient un soir sur deux des chorégraphies recherchées et très esthétiques pour le plus grand ravissement d’un très nombreux public. C’est dans cette ambiance très sympathique que plus de 300 choristes du “Chœur du Sud” ont proposé sous la direction de Frank Castelano deux concerts d’une heure. Deux prestations qu’ils garderont dans leur “cœur” et une belle expérience même si la sono était un peu forte, mais peut-être était-ce pour leur faire oublier le roulis et le tangage !

A la rencontre d’un héritage interculturel, original et accessible

Une découverte du croisiériste Costa qui assure tout au long de l’année des départs de croisières de Marseille, faisant ainsi de la cité Phocéenne un des principaux points d’ancrage des hauts sites touristiques et culturels méditerranéens. Une façon unique et ô combien originale pour aller à la rencontre d’un héritage interculturel accessible si facilement au départ de notre Région Sud, et, cerise sur le gâteau, à des tarifs on ne peut plus raisonnables.

Alors, pour clore cet article, nous aimerions nous référer à Napoléon Bonaparte, “croisiériste” également à ses heures, en rappelant ces mots qu’il prononça lors d’une escapade culturelle en Egypte : “Du haut de ces Pyramides quarante siècles vous contemplent !”

© Photo à la Une : Béatrice Gernez