Millésimes, à la découverte des vins des Bouches du Rhône

16 février 2017

Présentation des Millésimes au Silo à Marseille, ce jeudi 9 février 2017. Passion, Partage, Histoire Humaines autour d’un fruit du Terroir, le vin des Bouches du Rhône, fleuron du territoire.

C’est en petit comité, autour d’une dégustation de vins, que la Chambre d’Agriculture des Bouches du Rhône, initiateur de l’événement, a présenté les Millesimes 2017 à la presse et partenaires institutionnels, peu avant la rencontre avec les vignerons, viticulteurs, restaurateurs et institutions, tous fédérés pas la passion d’un Terroir, le partage d’un fruit, d’une saveur.

Une rencontre qui a rassemblé plus de 200 professionnels du VIN, véritable matière noble des Acteurs économiques de ce secteur, salués et soutenus par la présence  Martine Vassal présidente du Département des Bouches du Rhône, Marie-Pierre Callet, Vice-Présidente du département, délégation viticulture, de Claude Rossignol président de la Chambre d’Agriculture, Jean-Claude Pellegrin, élu de la Chambre d’agriculture en charge de la viticulture, et viticulteur lui même, Gisèle Marguin, Présidente d’Honneur de l’Association des Sommeliers Alpes- Marseille Provence, sous le haut parrainnage d’un ambassadeur de la restauration, Guillaume Sourrieu, Chef étoilé.

Les Millésimes 2017, choisis d’être présentés dans une salle culturelle telle que le Silo pour découvrir et déguster les six Appellations d’Origines Protégées, mettent en exergue leur culture, la Culture de la vigne, la Culture d’un Art de Vivre. 
Cette culture représentée sur 10 000 hectares de terres relevés comme de véritables atouts touristiques, offre à ceux qui considèrent le vin comme un moment de partage autour d’un “accord mets et vins”, une diversité de découvertes vers une richesse gustative. (AOP côteaux d’Aix en Provence, côtes de Provence, côtes de Provence Sainte Victoire, Baux de Provence, Cassis et Palette) et quatre Indications géographiques protégées (IGP Pays des Bouches du Rhône, Terre de Camargue, Alpilles et Méditerranée)

 

Quelques découvertes d’experts en direct :

Pour nous guider dans le choix de nos futures dégustations*, les experts de l’Association des Sommeliers Alpes Marseille Provence (ASAMP) dévoilent leurs avis éclairés sur les millésimes 2016.
Gisèle Marguin a dégusté les Cassis Blanc et relève ” La beauté des reflets nuancés de vert, des notes de fenouil, de citronnelle et de fleurs de tilleul. Un millésime très beau en bouche qui concentre la typicité de l’appellation “.

Pour Christophe Carreau, vice-président de l’ASAMP “La tendance des Millésimes 2016 s’oriente sur la fraîcheur et des arômes de fleurs pour les blancs, souvent très élancés, avec une note iodée et de la minéralité. Les rosés sont plutôt vifs et acidulés, gourmands et floraux. Les vins rouges tels les Baux de Provence révèlent un nez flatteur, épicé, et une bouche généreuse qui augurent une belle évolution”.

 

Stéphane Opiard, président de l’ASAMP, commenté sa dégustation de Côtes de Provence Sainte Victoire Rosé : “Un très bon niveau qualitatif et un millésime à la robe saumon clair, des nez aromatiques, de l’élégance et une bouche équilibrée avec cette finale fraîche caractérisée par le terroir et mise en valeur par les vignerons “. 

 

* L’abus d’alcool est dangereux pour la santé. A consommer avec modération