Accueil > Territoire > Terroir > Vaucluse, terre de culture et terroir

Vaucluse, terre de culture et terroir

Vaucluse, terre de culture et terroir raisins ©Luberon coeur de Provence

Département du Sud de la France, le territoire de Vaucluse est constitué d’une vaste plaine alluviale, formée par le Rhône et la Durance, et par les derniers contreforts calcaires des Alpes qui culminent à plus de 1000 m d’altitude, (Mont Ventoux, 1912 m; Mont Lubéron, 1125 m) souvent balayés par le souffle du mistral.

Le Vaucluse, coeur de la Provence

Nous sommes au cœur de la Provence, près du massif du Luberon et des petits villages de montagne, des champs de lavande et du Mont Ventoux, là où la capitale, Avignon, s’enorgueillit d’être classée au Patrimoine Mondial de l’Unesco, terre de festivals, marchés colorés, huile d’olive et vins prestigieux. Le soleil, un territoire historique, le sens de la fête et de la tradition font du VAUCLUSE la région reine de la Provence. Les ocres du Roussillon, véritable colorado provençal, le théâtre antique de Vaison-la-Romaine et celui d’Orange avec ses extraordinaires Chorégies, la fraicheur d’Isle sur la Sorgue avec ses eaux abondantes , les Dentelles de Montmirail surplombant la plaine où dorent fruits et vignes, le festival d’Avignon, les vignobles de Châteauneuf-du-Pape, les truffes, les monuments de premier plan, les événements culturels et une gastronomie inspirée des produits du territoire ont fait la renommée de cette terre, riche de contrastes.

Le bleu de la lavande, la délicate fleur de safran, la robe chatoyante des vins et le diamant noir des truffes…

Le Vaucluse recèle des trésors qui fascinent les gastronomes.
La variété des produits du terroir en Vaucluse est riche et irisée et la nature est généreuse : fraises de Carpentras, melons de Cavaillon, truffes du Ventoux.
Son musée à Monieux est le plus important marché de truffes de France à Carpentras, asperges de Lauris, cerises de Venasque, agneaux de Sault, ail de Piolenc, olives, Muscat du Ventoux, safran, sans oublier les herbes telles que le thym, le romarin, la sarriette, le basilic, la sauge, toutes les plantes aromatiques.

Produits du terroir en Vaucluse : la fraise

4 000 tonnes sont aujourd’hui produites chaque année

Les premières fraises de Carpentras furent plantées en 1882, en même temps que les bonnes eaux de neige et de névés des sources alpines de la Durance arrivaient grâce au Canal de Carpentras.
4 000 tonnes sont aujourd’hui produites chaque année. La fraise de Carpentras est, depuis toujours, la plus recherchée pour ses qualités gustatives (conditions d’ensoleillement et de maturation exceptionnelles) sur un terroir particulièrement propice. Elle est l’une des premières fraises (françaises) de l’année mises sur le marché et c’est une fraise d’une incroyable subtilité de parfums.

Vaucluse, terre de culture et terroir fraises

Vaucluse, terre de culture et terroir – les fraises ©Luberon Coeur de Provence


Produits du terroir en Vaucluse : le melon

Un troc de melons en échange de livres

Le melon apparaît dans les textes d’archives de Cavaillon dès 1495.
Production raffinée, on le retrouve tout au long des XVIème, XVIIème, XVIIIème siècles comme présent offert aux grands personnages de passage dans la ville. Au Duc de Guise, en 1620 on offre « fruits, melons, artichauts, vin et flacons ». Idem lors de la venue de Monseigneur d’Oppède, Premier Président du Parlement de Provence, qui reçoit son lot d’artichauts, de pêches et de melons.
C’est dans la seconde moitié du XIXème siècle que s’inscrit l’âge d’or du melon. La renommée de notre cucurbitacée est alors largement installée, jusqu’à Paris où elle trouve nombre d’amateurs dont l’écrivain prolixe Alexandre Dumas. En 1864, répondant à une requête du bibliothécaire de la ville, l’écrivain, qui possédait le sens de l’humour comme celui de l’opportunité, offrit à la ville l’ensemble de son œuvre publiée, mais assortit ce don de la clause suivante: « (…) ayez la bonté de dire à M.Tourel, votre honorable Maire, que je mets à cet envoi une condition : « si la ville et les autorités de Cavaillon estiment mes livres, j’aime fort leurs melons, et je désire qu’en échange de mes 300 ou 400 volumes, il me soit constitué, par arrêté municipal, une rente viagère de douze melons par an.  »

Le Conseil Municipal, ravi de l’aubaine, délibéra en ces termes : « Nous aurions mauvaise grâce à ne pas accéder à ce désir, à ne pas procurer à l’homme qui s’est montré si généreux à notre égard, cette petite jouissance gastronomique. » La bibliothèque s’enrichît donc des œuvres du romancier, lequel reçut jusqu’à sa mort (1870) son lot annuel de melons.

 

Vaucluse, terre de culture et terroir- melons marche de cavaillon

Vaucluse, terre de culture et terroir- melons – marché de Cavaillon ©Lubéron Coeur de Provence

Produits du terroir en Vaucluse : la truffe

Elle est « monnaie »

Elle est ici l’objet d’un véritable culte : on proclame son Ban, elle tient salon. Elle est « monnaie » le temps d’une messe qui lui est consacrée, et ses marchés attirent nombreux les chefs cuisiniers parmi les plus réputés.

Vaucluse, terre de culture et terroir truffes

Vaucluse, terre de culture et terroir – les truffes

Produits du terroir en Vaucluse : le safran

On le surnomme l’or rouge du Vaucluse, à juste raison !

Cette épice s’épanouit sur les contreforts du Ventoux et la plaine du Comtat Venaissin. C’est en automne, lorsque la nature autour du Ventoux se fait mordorée, que la saison du safran bat son plein.
Pour la petite anecdote, dans le calendrier révolutionnaire, le 2ème vendémiaire, qui correspond au 23 septembre, s’appelait safran, pour célébrer le début de floraison des crocus.
C’est vers la fin du XIVème siècle que le safran arrive en Vaucluse. Au fil des siècles suivants, sa culture se développe, s’intensifie, si bien que le Vaucluse devient le premier producteur de France de cette épice et qu’au XVIIème siècle, on compte plus de 160 safraniers à Carpentras !

 

Vaucluse, terre de culture et terroir safran

Vaucluse, terre de culture et terroir – le safran

Produits du terroir en Vaucluse : les vins

« Journée sans vin, journée sans soleil » dit un vieux dicton.

Connus du monde entier les vins et vignobles du Vaucluse se déclinent en une carte prestigieuse de crus réputés : Châteauneuf du Pape, Gigondas, Vacqueyras, Beaumes-de-Venise.
Du bistrot du village au restaurant traditionnel, de la ferme à la table dressée, les chefs donnent de l’espace à leur imagination, mais surtout ils aiment travailler avec des produits locaux.
Puis il y a les marchés, traditionnels et innovants à la fois, thématiques, chaleureux, colorés et parfumés, qui deviennent des lieux de rencontre conviviaux dans chaque village. De renommée internationale, le vignoble du Vaucluse est le fer de lance des produits du terroir : les Côtes du Rhône, l’AOC Ventoux et l’AOC Luberon offrent une profusion de parfums et d’arômes. Châteauneuf du Pape est un vin de renommée mondiale, et la plupart des villages vivent grâce aux vignobles.

Bienvenue en Vaucluse, terre des arts, terre des Dieux.

Cf Vaucluse Provence – cavaillon-luberon

Localisation : Vaucluse
Date : 26 février 2020

Les vidéos les + vues

Télécharger l'application

Réseaux sociaux

S'abonner

Nous utilisons des cookies pour nous permettre de mieux comprendre comment le site est utilisé. En continuant à utiliser ce site, vous acceptez cette politique.

En savoir plus