Accueil > Territoire > Patrimoine > Le Forum de Vaison-la-Romaine, centre vital de la cité antique

Le Forum de Vaison-la-Romaine, centre vital de la cité antique

La découverte du patrimoine de la capitale des Voconces se poursuit. Après une exploration de la ville de Vaison-la-Romaine et de son théâtre antique au début du 20ème siècle, découvrons l’histoire du forum, symbole d’une cité riche.

Reconstitution du forum de Vaison-la-Romaine par JC Golvin_AA


Le Forum de Vaison-la-Romaine, centre vital de la capitale des Voconces, qualifiée d’« urbs opulentissima », ville très riche.
La semaine dernière, nous vous proposions la découverte ou la redécouverte du théâtre antique dégagé au début des années 1900.

À l’époque romaine, on ne peut concevoir une ville de l’importance de Vaison sans l’existence d’un forum. L’abbé Sautel, l’archéologue qui a mis à jour l’essentiel des vestiges de cette période ancienne, avait imaginé qu’il pouvait être situé là où, un siècle plus tard, on l’a effectivement retrouvé à l’occasion d’une fouille préventive liée au projet d’extension d’un foyer de vie pour adultes handicapés.

C’était en juin 2011. Sur un terrain situé entre l’Ouvèze et le site de fouilles de la Villasse. Jean-Marc Mignon, l’archéologue du Département qui a dirigé l’équipe de recherche, nous raconte : « contrairement à ce qu’on pourrait croire, le travail n’a pas consisté à déblayer le terrain couche par couche avec une pelle mécanique et à voir émerger comme par enchantement des vestiges intéressants. J’ai arrêté le décapage mécanique lorsque j’ai vu des rayures claires et sombres sur la terre, évoquant des traces de labour du XIVe siècle ! Ce qui fait que les vestiges sont apparus très lentement et manuellement. La fouille se fait sur le temps long et dans la digestion au fur et à mesure des découvertes ponctuelles qui s’ajoutent les unes aux autres. Ce n’est pas un surgissement ex nihilo ». La tâche des archéologues se complique du fait que, le temps passant, les constructions anciennes ont pu été détruites complètement ou partiellement, ensevelies ou encore réutilisées pour des constructions plus récentes.

Carte Forum de Vaison-la-Romaine ©AA

Le forum de Vaison-la-Romaine, centre vital de la ville antique

Un espace comparable à aucun autre

Le forum romain, qui s’est structuré au fil du temps, est dans sa forme achevée une grande place fermée, contrairement à l’agora grecque, symbolique d’un lieu de débats. C’est pour nous, citoyens du XXIe siècle, un espace dont les fonctions ne sont pas évidentes. Catherine Salles, auteur de « Les bas-fonds de l’Antiquité », nous le définit non sans humour comme un composé surprenant : « imaginons réunies sur un espace réduit la Chambre des députés, Notre-Dame, les boîtes de nuit de Pigalle et les Halles ». De fait, le forum rassemble autour de lui des institutions à fonctionnalités composites où peuvent se côtoyer des personnes de tous horizons qui vaquent à leurs occupations, ou viennent simplement se promener.

Il est placé au coeur de la ville, traditionnellement au croisement du cardo principal (axe nord-sud) et du decumanus principal (axe est-ouest) qui définissent les points cardinaux. Sur chaque côté de la place entourée d’une galerie, se dressent des bâtiments religieux, civils, et commerciaux : un ou des sanctuaires réservés aux prêtres mais dont les officiants qui font des sacrifices et rendent les auspices doivent être visibles par la population ; la basilique, qui n’est pas un édifice cultuel au sens contemporain du terme, mais qui est une grande salle publique à vocation essentiellement judiciaire et commerciale qui pourrait s’apparenter à un tribunal et à une Chambre de commerce. Elle est reliée ou non à la curie, – lieu de réunion de l’assemblée locale de la ville -, reliée ou non au bureau des archives, dénommé le tabularium. À cela, s’ajoute le siège des corporations professionnelles. Il s’agit donc d’un espace de pouvoir, d’échanges, de négociations et d’intrigues.

C’est enfin un lieu de mémoire, un endroit où l’on vénère bien sûr l’empereur, sa famille et son entourage, mais aussi les magistrats et les grands dignitaires de la cité, ce que les vestiges exhumés à Vaison montrent clairement.

Le forum de Vaison-la-Romaine

À Vaison-la-Romaine, le forum, qui est une structure évolutive, fait apparaître en fait deux états du forum superposés. Le forum qui a été d’abord fouillé et mis en valeur, est le plus récent, celui qui a été agrandi et embelli. Mais, en-dessous, existent des vestiges d’un forum plus ancien. Ce dernier existe dès la fin du premier siècle avant notre ère sur un quartier d’habitation qu’on a rasé pour le construire. « Notre idée, poursuit Jean-Marc Mignon, c’est que le premier forum pourrait être pré-augustéen, donc des années 40-30 av. J.-C. et que le second pourrait dater des années 70-80 après Jésus-Christ. Ensuite il est abandonné dans la seconde moitié du 3e siècle. »

Jean-Marc Mignon explique la découverte du forum de Vaison-la-Romaine _AA

Jean-Marc Mignon explique la découverte du forum de Vaison-la-Romaine ©AA

Ce deuxième forum est constitué d’une grande place entourée de portiques. Du nord au sud, on estime qu’il aurait une longueur d’une centaine de mètres, et d’est en ouest une largeur de soixante-dix mètres. Il est bordé à l’ouest par une rue qui se prolonge par ce qu’on dénomme aujourd’hui la « rue des boutiques » dans le site de La Villasse, et à l’est par l’actuelle rue Jean-Jaurès.

Ce qu’on a trouvé dans ce forum

Concrètement, c’est la galerie à colonnes de l’extrémité ouest du forum, la plus proche de la basilique, qui a été fouillée. Il a fallu creuser le sol à une profondeur de plus de 2,50 mètres pour y trouver des vestiges très attendus. La récolte a été fructueuse.

Des vestiges architecturaux et des statues

Forum de Vaison-la-Romaine Les captifs au Musee archeologique_AA

Bustes des deux prisonniers exposés au musée archéologique de Vaison-la-Romaine @AA

Une partie du soubassement qui porte une rangée de colonnes, large de 1,50 mètre, ainsi qu’une base de colonne d’un mètre de diamètre donne une idée de la monumentalité de l’édifice. La largeur de la galerie est estimée à six mètres. Les multiples fragments de plaques ouvragées en marbres blancs ou colorés attestent du raffinement de la décoration. Jean–Marc Mignon a montré que chaque entrecolonnement était le lieu d’un monument pour honorer un personnage ou une dynastie.
Par ailleurs, on a exhumé deux bustes de prisonniers appartenant à un monument commémoratif qui sont actuellement exposés au musée archéologique de la ville. Sculptés dans une pierre tendre de la région, ils sont très érodés, mais restent expressifs avec leur tête penchée sur le côté et leurs mains liées dans le dos.

Des inscriptions

Une série de fragments d’inscriptions apposées sur des monuments honorifiques font les délices des épigraphistes, chargés de déchiffrer un puzzle dont certaines pièces sont manquantes. Une fois décryptés, les textes gravés dans le marbre ou le calcaire local nous racontent des histoires de cet ancien temps, celle de personnalités remarquables de la cité, celle de la vie quotidienne, celle des dieux qui protègent ou qui inquiètent. Elles s’ajoutent à celles qui ont déjà été mises au jour sur d’autres sites. L’une des plus remarquables est celle d’un certain Marcus Titius Lustricus Bruttianus, sénateur romain originaire de Vaison qui devait avoir sa statue équestre en bonne place du forum.

Forum de Vaison-la-Romaine Inscription de Marcus Titius Lustricus Bruttianus_AA

Forum de Vaison-la-Romaine : Inscriptions de Marcus Titius Lustricus Bruttianus © AA

Marcus Titius Lustricus Bruttianus

Cette longue inscription sur marbre blanc retrace de manière détaillée la carrière de cette personnalité de haut rang que l’on connaissait déjà par les Lettres de Pline le Jeune. Consul, préteur, édile de la plèbe, questeur, légat, sénateur, vainqueur des Germains, il a servi les empereurs Trajan (98-117) et Hadrien (117-138) dans plusieurs provinces et a été investi de très importantes responsabilités militaires.

Ce qui a changé l’interprétation des vestiges antérieurement découverts

Désormais, le forum de la ville antique est donc localisé avec certitude. De ce fait, l’environnement urbain de Vaison-la-Romaine prend un sens nouveau parce qu’une plus grande partie du puzzle peut être reconstituée. La relation entre le forum et les vestiges du site de la Villasse deviennent visibles. La construction monumentale qui évoquait l’entrée de thermes est maintenant comprise comme un sanctuaire dominant l’esplanade du forum. La rue des boutiques, fait partie de cet ensemble.
Le centre ville gallo-romain, dont on imaginait qu’il se situait vers le couvent des Cordeliers, est en fait plus proche de l’Ouvèze, ce qui change la perception qu’on pouvait avoir de la ville antique.

Jean-Marc Mignon va encore plus loin dans ce qu’il a la modestie d’appeler pour l’instant « de la pure fiction ». Pour résumer ce qui est le fruit d’une longue analyse et d’une comparaison entre de multiples données scientifiques, l’archéologue pose d’abord que, pour décider de l’implantation d’une ville, il y faut généralement un génie des lieux, un « genius loci », selon la religion romaine. Selon lui, tout laisse à penser que, dans des temps très anciens, avant l’arrivée de Romains, à l’endroit du pont, pouvait exister une cascade avec un bassin formant un ensemble paysager d’exception. Par ailleurs, on sait aujourd’hui que l’inscription à Belisama, déesse gauloise proche de Minerve, a été découverte à proximité du pont romain. Troisième élément de l’énigme : dans la cave d’une maison en bordure d’Ouvèze se trouve un vestige qu’on peut interpréter comme le fragment de la galerie d’un temple.

« Si on prend tous ces petits bouts, cela donne envie de penser que le genius loci de Vaison, c’est ce bassin ou cette cascade et qu’un sanctuaire aurait pu être construit juste à côté dans lequel on aurait honoré l’Ouvèze en tant que divinité, prenant éventuellement la forme de Belisam. Ce sanctuaire pourrait être à l’origine de la création du forum. CQFD.

Des projets sans lendemain ?

Deux hypothèses avaient été évoquées à l’occasion de la découverte du forum en liaison avec le musée archéologique : soit une protection durable des vestiges sous la forme d’une crypte archéologique, soit la création d’un musée de site qui s’articulerait avec le musée archéologique existant. Actuellement le terrain de fouilles a été recouvert pour protéger le site : « On sait par expérience que laisser les vestiges à l’air libre pendant un an ou plus, c’est les vouer à une destruction inévitable ». Le terrain a été ensuite transformé en parking à voitures. Pour les spécialistes, il est probable que l’histoire du forum n’ira pas plus loin, du moins dans les prochaines années.

Du côté positif, on peut dire que la décennie 2010 a été une belle décennie pour l’archéologie vaisonnaise. « L’avenir du forum, en définitive, ce sera de bons rapports de fouilles, une série de publications et sans doute au niveau du musée une valorisation des pièces principales », nous confie l’archéologue. C’est un peu une histoire qui se clôt.

Sources de notre article sur le Forum de Vaison-la-Romaine
Entretien avec Jean-Marc Mignon, archéologue du Département, juillet 2020.
Jean-Marc Mignon et Isabelle Doray, « Le forum de Vaison-la-Romaine », in Xavier Delestre et David Lavergne, coord., Vaison antique, Découvertes archéologiques récentes, Éditions Errance, Ministère de la Culture et de la Communication, 2011.
Cartographie de Jean-Marc Mignon et Isabelle Doray

Pour découvrir ou redécouvrir le patrimoine de Vaison-la-Romaine, d’un autre regard :
Vaison-la-Romaine : Histoire, Art et Culture se rejoignent en Pays Voconces
Le théâtre antique de Vaison la Romaine, un patrimoine vivant à redécouvrir

Des visites guidées des sites archéologiques sont organisées par la ville.
Du 1er juillet au 27 septembre 2020
Pour toute demande de renseignements :
04 90 36 50 48
www.vaison-la-romaine.com

Photo à la Une : Reconstitution d’un forum par l’architecte et archéologue Jean-Claude Golvin. ©AA

Localisation : Vaison-la-Romaine
Auteur : Victor Ducrest
Date : 22 juillet 2020

Télécharger l'application

Réseaux sociaux

S'abonner
x

Newsletter

Gardons le lien avec la culture et le patrimoine en Provence. Restez connectés pour être informés des actualités, et s’évader au coeur de notre beau territoire de la Région Sud.

Nous utilisons des cookies pour nous permettre de mieux comprendre comment le site est utilisé. En continuant à utiliser ce site, vous acceptez cette politique.

En savoir plus