Accueil > Territoire > Festivals > Coartjazz, le rayon de soleil musical du moyen pays niçois

Coartjazz, le rayon de soleil musical du moyen pays niçois

Depuis 13 ans, Coaraze, ce village connu dans le monde comme celui des cadrans solaires, résonne sous les notes du jazz chaque fin du mois d’août et pendant une semaine.
Coartjazz est avant tout une rencontre et un partage entre des stagiaires qui viennent parfois de très loin pour profiter de la présence et de l’expérience d’artistes de renommée internationale qui interviennent dans les master classes . Pour le public, il y a toujours deux concerts gratuits avec encore du très haut niveau. Un rendez-vous incontournable que l’on doit à un couple de passionnés, Magali Barnoin et Jean-Marie Deray avec leur équipe de bénévoles.

Festival de jazz Coaraze - Coartjazz - Laurent Coulondre - Dede Ceccarelli - jeremy Bruyere

Pour compléter notre article sur le patrimoine culturel de Coaraze, il nous fallait parler du dernier né des festivals, plus exactement des rencontres musicales avec ce Coartjazz qui vient de fêter ses 13 ans . Vous avez deviné qu’il s’agit de jazz et que le nom provient du mélange du nom du village où il se déroule ‘ Coaraze et de quoi on parle, de jazz!

Magali Barnoin - Organisatrice Coartjazz festival jazz

Magali Barnoin – Co-Organisatrice Coartjazz

Un nom que le couple moteur de l’événement, Magali Barnoin et Jean-Marie Deray a fait connaître dans le milieu musical des pratiquants – avec les master classes animées par des artistes de niveau international et dans celui des passionnés avec des concerts gratuits proposées par des « pointures » de même niveau. Nous vous proposons d’en savoir plus avec Jean-Marie qui a répondu à nos questions mais ne prend jamais la parole en public , la présentation des artistes et de l’événement pour les concerts se faisant par Magali.

Rencontre avec Jean-Marie Deray co-organisateur de Coartjazz

Coartjazz, le dernier des festivals, son histoire

Projecteurtv.com – Philippe Déjardin :  Bonjour Jean-Marie, pourquoi ce choix de Coaraze, vous aviez une relation privilégiée avec ce village?



Jean-Marie Deray : Quand nous avons pensé à cette organisation , s’est posée la question de savoir où l’on pourrait trouver suffisamment de locaux, un cadre qui puisse être favorable pour réunir soixante stagiaires et sept artistes pendant une semaine. Oui nous avions une relation privilégiée car la mère de Magali y possède une maison et nous avons forcement des attaches en y venant régulièrement. Coaraze s’est présenté naturellement comme le lieu idéal avec les facilités de soutien de la mairie pour avoir les classes de l’école plus la grande salle au-dessus de la mairie. Le cadre s’y prête bien, c’est un petit village, pas de gros passages de véhicules, les salles sont très proches, tous les déplacements se font à pieds et cela contribue à mettre une bonne ambiance dans tout le stage.

Stage de jazz vocal festival Coartjazz

Comment se fait le choix des intervenants ?

Par les relations, les réseaux entre les uns et les autres qui parlent de Coartjazz comme d’un évènement sympathique où l’on va pouvoir faire de belles rencontres et dans des conditions particulières. Les artistes sont aussi souvent curieux car l’enseignement n’est pas obligatoirement leur quotidien, ils ou elles ont fait le choix d’être artiste et des tournées. Avec nous, il s’agit de se poser quelques jours pour transmettre leurs connaissances, leurs expériences de la scène. C’est souvent l’audace qui fait que je tente – ici ou là- d’avoir les artistes pendant quelque jours mais cela ne marche pas tout le temps. Il faut se montrer persuasif d’autant que nos moyens restent raisonnables, mais j’y arrive. Le fait que de grands musiciens qui sont venus en parlent avec d’autres nous aide aussi beaucoup.

«  Si vous allez au bout et mettez tout en place, je viendrai avec mes potes musiciens pour encadrer »

Le premier qui a lancé la machine, c’est bien Matthieu Chazarenc, le batteur?

On est allé le voir plusieurs fois en concert et on a sympathisé. Quand l’idée un peu folle de cette organisation du stage et des master classes dans le moyen pays est venue au cours de nos discussions, il nous a dit «  Si vous allez au bout et mettez tout en place, je viendrai avec mes potes musiciens pour encadrer » . Dès la première année, on s’est retrouvés avec des musiciens chevronnés comme Manuel Rocheman (piano), Mathias Allamane (contrebasse, basse, violoncelle, guitare…) Stéphane Chausse (saxos, clarinette et flûte) Nelson Veras (guitare). On se pinçait déjà en voyant que de tels noms étaient présents. C’est vrai que l’on doit beaucoup à Matthieu, qui est le neveu de Freddy Roux, bien connu des musiciens régionaux pour avoir enseigné la formation musicale et le jazz au conservatoire de Nice.

Stagiaires Masterclasses Jazz Coartjazz

Parlons du recrutement des stagiaires

Le contact se fait par le site qui est devenu assez visible. Les stagiaires viennent de la région, les jeunes du conservatoire de Nice mais aussi d’autres pays comme la Hollande, l’Angleterre. (NDLR : même de Madagascar comme Andy le fils et son très regretté père Désiré, président du Madajazzcar Festival). Je me suis aperçu que, sur la soixantaine de stagiaires de cette année, il y en a au mois quarante qui étaient déjà venus une fois. Cela montre une certaine fidélité et cette envie de revenir.

Et de la répartition dans les groupes …

Lors de l’inscription en ligne, les stagiaires s’auto-déterminent sur leur niveau pour les master classes, intermédiaire ou avancé. Ensuite c’est l’artiste qui -dès le 1er jour- rectifie ou non le positionnement pour les master du matin. Pour les groupes d’ensembles dans l’après-midi, on essaye d’équilibrer pour avoir un rythmique solide et que chacun y trouve son compte car les groupes jouent ensemble toute la semaine.

Organisateur avec Magali et une équipe mais également stagiaire

Jean Marie Deray Stage jazz vocal coaraze

Effectivement, je suis un saxophoniste amateur (sax alto) et j’essaie de partager mais c’est un sacré challenge de pratiquer en même temps qu’organiser. Il n’est pas rare que je reçoive un appel pendant un morceau et que je doive m’éclipser. Avec l’expérience des années, on arrive à capitaliser, ça roule… Mais c’est beaucoup de travail en amont dès le mois d’octobre avec les demandes de subventions, trouver les artistes et s’occuper de leur transport, mettre à jour le site, commencer à répondre aux futurs stagiaires, , l’hébergement, le financement des concerts… Il faut aussi se mettre d’accord pour le son et les lumières.
Avec Magali, nous sommes des passionnés de jazz et nous prenons plaisir à continuer cet évènement. On verra ce que le futur nous indiquera mais nous faisons de magnifiques rencontres tant du côté des artistes que des stagiaires, il n’y pas de raison pour que cela s’arrête.

«C’est une belle expérience de rencontres humaines, de partages et de transmissions» .

Pour cette année, le plus c’était cette exposition des photos de Pascal Kober

Masterclasse Jazz Coaraze - Exposition Pascal Kober

C’est par relation que l’on a pu rentrer en contact avec lui, sachant qu’il y avait eu cette très belle exposition à La Rochelle où était présentée toute la collection. Nous n’avions pas autant de place à Coaraze avec cette salle des cadrans solaires, au-dessus de la mairie et ce fut une exposition partielle de vingt six clichés dont certains en très grand format mais toujours à partir de son livre «  Abécédaire amoureux du jazz ».
Grâce cette relation qui s’est nouée avec cette même passion pour le jazz et le partage, nous avions pu aller au bout de cette volonté d’amener un plus au Coartjazz avec cette exposition.

Après cette belle treizième édition, on pense déjà à la suivante, des pistes pour les artistes?

Je ne parle jamais de cela au mois d’août. On va voir ce qui se passe, ne serait-ce qu’avec les stagiaires qui reviennent ainsi qu’aux concerts gratuits que nous proposons. Nous essayons d’avoir de nouvelles têtes d’affiche , c’est bien de se fixer comme challenge d’en faire venir d’autres mais il n’est pas exclu que certains artistes reviennent.

Vous avez placé la barre très haute avec ce fabuleux concert du trio de Laurent Coulondre

Nous avons été très chanceux, c’était un concert des Estivales et je remercie le conseil départemental des Alpes-Maritimes de nous avoir permis de valider ce choix. Cela se passe sur la scène du Coartjazz, c’est nous qui les accueillons et on s’en occupe toute la journée.

Mais c’est vrai que ce concert a été enclenché par le département et qu’il fait partie des 450 concerts gratuits, présentés durant l’été pour permettre aux petite communes de proposer des plateaux incroyables comme celui-ci avec Laurent Coulondre (Victoires du Jazz 2020 «Artiste instrument ») Dédé Ceccarelli (que l’on ne présente plus…) et Jérémy Bruyère . Habituellement on finance ce gros concert et là on a eu cette possibilité de réduire sérieusement les dépenses.

On peut également évoquer ce concert du dernier soir, chaque année, avec les intervenants

Yilian Canizares - Masterclasse Festival Jazz Coartjazz 2021

 

Nous avons eu un fantastique plateau final avec tous ces artistes dont Yilian Canizares (vocal & violon) une chanteuse cubaine que l’on suit depuis plusieurs années. On l’avait découverte au Trianon dans ce « Concert des divas » avec Cécile McLorin & Malou Beauvoir (NDLR: 21janvier 2017) . Trois plateaux différents mais elle avait « tout fracassé », c’est une personne très généreuse.
Cette année, derrière elle ça été facile d’enclencher avec les autres fantastiques musiciens comme Grégory Privat (piano), Jérôme Regard (l’un des meilleurs contrebassistes français à mon avis) Stéphane Guillaume (sax), Jean-Christophe Maillard (guitare) & Thierry Arpino (batterie) qui venaient de New-York pour leur seul concert de l’été . Ils accompagnent habituellement Lisa Fischer ( la chanteuse officielle des Rolling Stones) avec qui ils ont fondé un groupe Grand Baton. N’oublions pas David Brjkljacic (sax) qui s’occupe de la formation musicale depuis trois car nous proposons – en alternative aux master classes- une formation musicale dans le rythme et l’écoute.
Il peut y avoir aussi d’autres belles surprises pour le public, comme cette année le venue du percussionniste Ivan Bridon mais aussi de Christophe Dal Sasso, flûtiste et chef d’orchestre ( Victoires du Jazz 2020« Groupes » avec son Big Band).

Merci Jean-Marie Deray pour avoir répondu à nos questions.

Compte tenu du contexte, cette édition 2021 du festival Coartjazz fut exceptionnelle et le couple va se remettre en chasse dans quelques semaines pour une nouvelle édition, notez bien que ce sera à la fin du mois d’août, suivez la page FB et le site de Coartjazz.

Localisation : Coaraze
Date : 28 septembre 2021

Télécharger l'application

Réseaux sociaux

S'abonner

Communiquez sur Projecteur TV

ENTREPRISES, COLLECTIVITÉS, ACTEURS CULTURELS
Pour promouvoir votre marque, votre territoire, vos événements

Découvrez nos services

x

Newsletter

Gardons le lien avec la culture et le patrimoine en Provence. Restez connectés pour être informés des actualités, et s’évader au coeur de notre beau territoire de la Région Sud.

Nous utilisons des cookies pour nous permettre de mieux comprendre comment le site est utilisé. En continuant à utiliser ce site, vous acceptez cette politique.

En savoir plus