Accueil > Société > Politique Culturelle > Confinement : une culture asphyxiée. Dispositifs de soutien de la Région Sud évoqués par Michel Bissière, Conseiller Régional

Confinement : une culture asphyxiée. Dispositifs de soutien de la Région Sud évoqués par Michel Bissière, Conseiller Régional

Depuis le 13 mars, c’est une culture asphyxiée qui nous envahie, avec la fermeture de ses lieux culturels et lieux publics, nous abstenant de toutes relations sociales. Les nouvelles mesures du Gouvernement annoncées le 13 avril dernier prolongent la fermeture. S’en suit une pluie d’annulation de festivals. La Culture était déjà sensible. Aujourd’hui elle est en danger avec des pertes économiques magistrales. La Région Sud Provence Alpes Côte d’Azur met en place des dispositifs de soutien pour accompagner un monde lié à la culture très angoissé.

Michel Bissière conseiller régional PACA Dispositifs de soutien de la Région Sud covid19

Soutien à la culture en Région Sud : Entretien avec Michel Bissière, Conseiller Régional délégué à la Création Artistique.

« La culture, c’est l’épanouissement, le rêve, l’ouverture vers les autres, la découverte d’un nouveau monde… »

Comment avez-vous réagi face aux mesures prises par le Gouvernement concernant la fermeture des lieux culturels ?
Quel est votre état d’esprit aujourd’hui?

Michel Bissière, Conseiller Régional : La Région Provence Alpes Côte d’Azur est la première région de France qui voit entre le printemps et l’été, se dérouler sur son territoire, une richesse et diversité de festivals de renommée nationale ou internationale. La crise que nous subissons aura, pour l’art et la culture, des répercussions qui sont encore à ce jour difficiles de mesurer. Toutefois, l’on sait d’ores et déjà que certaines d’entres elles sont connues puisque depuis le 13 mars, les événements culturels sont annulés, les lieux culturels fermés (cinémas, musées, théâtres, galeries, salles de spectacles, librairies, bibliothèques).
Nous sommes contraints, et sommes face à une situation que personne n’aurait imaginée il y a quelques temps.
La vie économique culturelle est très compliquée. Le monde lié à la culture est très angoissé.
Bien que la reprise devrait se faire fin juillet, nous sommes totalement dans l’incertitude aujourd’hui.

Croyez-vous réellement à une reprise au mois de juillet ?
Michel Bissière, Conseiller Régional : Je l’espère, parce que nous avons besoin de reprendre une vie normale, d’une reprise économique. Nous avons besoin, comme nous le disions avant cette interview, de relations sociales.
Il est vrai que si les festivités reprennent, le public ne sera pas près à s’enfermer dans des lieux publics. Mais si nous pouvons trouver des solutions tout en gardant les mesures de sécurité, je souhaite rester confiant.
C’est pourquoi nous  sommes en lien quotidiennement, avec la Région Sud et ARSUD, aux côtés des artistes et compagnies, pour réfléchir sur une nouvelle forme de culture. Nous travaillons sur l’idée de spectacles qui pourraient s’ouvrir à l’extérieur. Nous sommes entrain de réfléchir sur toutes les solutions qui permettraient de redémarrer une activité culturelle le plus tôt possible. Espérons que le plus tôt soit à fin juillet.

« La culture fait partie de notre ADN »

Elle reflète des retombées économiques considérables en Région Provence Alpes Côte d’Azur. On sait que rien que le pour le Festival d’Avignon, elles se comptent à 100 millions d’euros. Alors à l’échelle régionale, c’est énorme!
C’est pour cela, qu’à notre arrivée en 2015, nous avions augmenté le budget culture de 10%. Il s’élève à 53 millions d’euros, ce qui représente 3% du budget global de la Région Sud. C’est important de le souligner, car c’est l’un des budgets les plus élevés par rapport aux autres collectivités.

« Garder le lien est essentiel »

La priorité est de garder le contact avec les acteurs culturels, confrontés à un moment périlleux de leurs activités. On parle des grands festivals annulés, mais les acteurs culturels incluent les artistes, les techniciens, les associations culturelles, cinéma, théâtres, librairies.

Dispositifs de soutien à la culture de la Région Sud Provence Alpes Côte d’Azur

Des subventions débloquées à hauteur de 30 millions d’euros

La Région Sud Alpes Côte d’Azur vient de débloquer 30 millions d’euros aux Associations Culturelles qui avaient sollicité des subventions. Nous avons voté, lors d’une commission début mars, que les subventions seront attribuées même si les objectifs de réalisations de projets (qui sont les conditions d’obtention de subventions) n’ont pas été réalisés. Une simple attestation sur l’honneur signifiant l’impossibilité de la réalisation du projet liée au confinement, est nécessaire pour débloquer les fonds.

Un fond de soutien à la culture en Région Sud exceptionnel de 5 millions

Nous avons créé également lors de cette commission, un fond de soutien exceptionnel d’un montant de 5 millions d’euros. Je pense que nous serons amené à augmenter ce budget lors de notre prochaine commission en juin. Ce montant avait été voté avant l’allocution du Président de la République. Nous ne savions pas alors que les festivités seraient annulées jusqu’au 15 juillet. Nous nous attendons malheureusement à plus d’associations et entreprises culturelles affectées. Il est important d’accompagner toutes ces structures culturelles pour que nous puissions ensemble, repartir le plus tôt possible.

« Être solidaire et « re imaginer » la culture »

Nous travaillons au jour le jour avec la DRAC*, pour savoir comment nous pouvons intervenir, accompagner les compagnies. Nous sommes aussi en relation avec les collectivités locales pour trouver, ensemble, des solutions et accompagner au plus près le secteur de la culture et du tourisme. Je suis moi-même en contact plusieurs fois par jour avec le service culture de la Région et ARSUD*. Il faut avancer ! On travaille à distance pour ne pas perdre de temps.

Nous procédons au plus urgent pour faire face aux situations qui vont être de plus en plus délicates. C’est pour cela que nous avons organisé ce fond de soutien exceptionnel de 5 millions d’euros, sous cinq thématiques du secteur culturel en relation avec les Centres Nationaux de musique, du livre, du cinéma, les festivals et associations culturelles.

Nous ne voulons oublier personne.

Propos recueillis le 15 avril 2020

*DRAC : Direction Régionale des Affaires Culturelles
*ARSUD : Alliance de la Régie Culturelle Régionale et l’Agence Régionale des Arts du Spectacle et de la Culture depuis le 1er Janvier 2020

Date : 17 avril 2020
Centre Dramatique des Villages - Haut Vaucluse

Les vidéos les + vues

Télécharger l'application

Réseaux sociaux

S'abonner

Nous utilisons des cookies pour nous permettre de mieux comprendre comment le site est utilisé. En continuant à utiliser ce site, vous acceptez cette politique.

En savoir plus