Carmen Castillo, de résistante au temps de Pinochet à réalisatrice de films

1 avril 2017

A la Maison des Avocats de Marseille, rencontre avec la réalisatrice chilienne Carmen Castillo, sur son parcours de résistante au temps du régime de dictature du général Pinochet, à travers la projection d’un film autobiographique “Rue Santa Fé”.

 

Le 11 septembre 1973, le général Pinochet renversait le pouvoir légitimement élu du Président Salvado Allende. Commencent alors pour le Chili des années noires d’arrestations arbitraires, de tortures et de disparitions de simples opposants ou présumés tels.
Carmen Castillo après son arrestation et l’exécution sous ses yeux de son compagnon a été bannie du Chili. Elle ne pourra y revenir qu’à la fin de la dictature.

Un témoignage précieux sur l’engagement de la vie, une rencontre avec une résistante au regard rempli d’amour pour les femmes résistantes qu’elle met en lumière à travers ses réalisations documentaires et cinématographiques .