Tous à l’Opéra avec Brigitte Lefèvre, invitée d’honneur à l’Opéra d’Avignon

16 mai 2018


Rencontre avec Brigitte Lefèvre, sa vie consacrée à la danse, elle est l’invitée d’honneur de l’Opéra d’Avignon, où cette année, la danse brille sous les étoiles de Tous à l’Opéra, manifestation d’envergure nationale initiée il y a 12 ans par la Réunion des Opéras de France en liaison Europa Opéra qui unit les 25 Maisons d’Opéra nationales.

Brigitte Lefèvre, une rencontre avec le public autour de sa passion, la danse

Une rencontre organisée en partenariat avec le Grand Prix International Vidéo Danse, la Bibliothèque Nationale de France et l’Opéra d’Avignon qui se devait d’avoir lieu à la Maison Jean Vilar, lieu dédié à la culture en mémoire à celui qui fût l’initiateur du Festival d’Avignon.

Attachée à Avignon par ses souvenirs et sa rencontre avec Jean Vilar à ses tous débuts de chorégraphe, Brigitte Lefèvre, directrice de la danse de l’Opéra National de Paris de 1995 à 2014, est venue présenter au public avignonnais “Ma mère adorait la danse”, un biopic proposé par sa fille Mathilde Meyer, produit par la Belle Télé,  et réalisé par Thierry Teston.

Plusieurs générations consacrées à la danse, de l’apprentissage à la transmission, partage de sentiments que l’art permet d’être heureux dans la vie” à travers cette rencontre en toute singularité.

Entrée à l’Opéra de Paris à l’âge de 8 ans, Brigitte Lefèvre a quitté cette grande maison de culture en 2014 après avoir cédé sa place de directrice à la danseuse Aurélie Dupont qu’elle avait nommée danseuse étoile le 31 décembre 1998.
Pour cette édition 2018,  la France rend un hommage particulier à Aurélie Dupont en la désignant marraine de Tous à l’Opéra.

Quelques repères sur Brigitte Lefèvre …

Brigitte Lefèvre entre à l’École de danse de l’Opéra de Paris à l’âge de 8 ans.
Elle intègre le Ballet de l’Opéra National de Paris dès l’âge de 18 ans
En 1974, elle quitte le corps du Ballet pour fonder sa propre compagnie, le Théâtre du Silence à la Rochelle, où elle devient chorégraphe aux côtés de son compagnon de route, Jacques Garnier.
Elle est engagée inspectrice de la danse en 1985 au Ministère de la Culture, devient administrateur de l’Opéra Garnier en 1992 et directrice adjointe en 1994.
En 1995, Brigitte Lefèvre prend la direction de la Danse à l’Opéra National de Paris, où pendant 19 ans, elle consacrera son temps à la transmission aux danseurs et la conviction aux politiques, dans un esprit d’ouverture à la danse en invitant des grands chorégraphes aux nouveaux styles : William Forsythe, Mats Ek, Pina Bausch, Pierre Lacotte, Angelin Preljocaj, Sacha Waltz, Saburo Teshigawara, John Neumeier et Anne Teresa de Keersmaeker.
20 danseurs seront promus “étoile” sous sa direction dont Aurélie Dupont.
Depuis son départ de l’Opéra, Brigitte Lefèvre, est  présidente de l’Orchestre de Chambre de Paris, présidente de la Scène Nationale La Comédie de Clermont – Ferrand et directrice artistique du Festival de Danse de Cannes.