Rencontre avec Natacha Kudritskaya, pianiste

22 mars 2019


Soliste de l’Orchestre Régional Avignon Provence, pour un concert symphonique autour des Facettes du piano romantique ce 22 mars à l’Opéra Grand Avignon – Direction musicale Miguel Campos-Neto.

Rencontre avec Natacha Kudritskaya la veille du concert

Tout juste arrivée de la gare depuis Marseille, son lieu de vie choisi près de la mer, Natacha Kudritskaya prend juste le temps de déposer sa valise avant de me rejoindre pour notre interview .

Invitée en soliste par l’Orchestre Régional Avignon Provence sur un répertoire autour de Chopin, le compositeur résonne en elle deux facettes : nostalgie et gaieté du virtuose.

Née en Ukraine, fille d’une famille de musiciens, Natacha Kudritskaya a découvert le piano dès l’âge de 6 ans . Tombée amoureuse dès son enfance de la France lorsqu’elle visitait de “Châteaux de Bourgogne”, la musicienne a choisi de vivre en France.

Proche de son public, avec qui elle aime échanger sur la musique qu’elle interprète, la musicienne vit une approche de partage, d’ouverture vers un public plus large, essentielle selon elle pour démocratiser la musique classique.

Partage de ses passions, ses goûts, son attachement à sa double culture, ukrainienne et française,  au-dela de la musique …dans notre interview .

Extrait de son parcours musical :
Jusqu’à l’âge de 17 ans, elle étudie le piano à l’école de musique de Lysenko à Kiev
En 2000, elle est lauréate du concours Rachmaninov des jeunes pianistes à Novgorod en Russie
Entre 1996 et 2002, elle part en tournée aux USA avec l’Orchestre Symphonique de Kiev
Entrée au CNSM de Paris en 2003 où elle étudie avec Jacques Rouvier, Alain Planès puis Henri Barda
En 2006, elle obtient son diplôme de l’académie nationale musicale Tchaïkovski de Kiev