Jordi Savall, le maestro du baroque – festival de Musique de Menton

31 juillet 2019


Rencontre avec Jordi Savall au Festival de Musique de Menton

Invité pour la première fois au Festival de Musique de Menton, Jordi Savall et ses musiciens ouvraient la 70ème édition de ce lieu magique.

Intitulé “Les Eléments”, son concert tombait à point pour partager en musique, l’évocation du feu, de l’eau, de la terre, du vent dans un lieu tel que le parvis de la Basilique Saint-Michel d’Archange.
Entre les façades gorgées de la chaleur du soleil et la lumière des projecteurs, la timide brise qui rafraîchissait de temps à autre les spectateurs, et la vue mer et terre en direction de l’Italie, tout s’y prêtait pour reconnaitre les quatre éléments.

Evoqués par la musique, puisque ç’en était la thématique, l’eau par la flûte, l’air par la flûte piccolo, le feu par le violon, et la terre par des instruments graves en valeurs longues, les musiciens de l’Orchestre du Concert des Nations, sous la direction du maestro, Jordi Savall ont interprété des oeuvres entre 17ème et 18ème, nous replongeant dans l’histoire de sept jours de la Création.

Un concert nommé “Les Éléments” : Tempêtes, Orages et Fêtes Marines

Son introduction évoquant le chaos originel, divisée en sept sections, les compositeurs Matthew Locke, Antonio Vivaldi et Jean-Fery Rebel, marquent le début de l’histoire.
S’en suivent une succession de danses dont certaines font référence aux quatre éléments. “La louré”, une danse proche de la bourrée auvergnate, “le ramage”, un ensemble de chants, et “le tambourin”, une danse provençale issue des oeuvres de Marin Marais, Georg Philip Telemann et Jean-Philippe Rameau.

Un répertoire qui permet de découvrir la musique baroque, d’une autre approche plus accessible, par l’introduction d’instruments originaux, comme la roue à vent, la viole de gambe, le clavecin, ou encore la mandoline, clin d’oeil aux origines méditerranéennes de l’Orchestre du Concert des Nations, amplifiée par la générosité du maestro pédagogue envers le public.

L’Orchestre du Concert des Nations sous la direction de Jordi Savall

Crée en 1989 par Jordi Savall et Montserrat Figueras, la formation est composée d’instruments d’époque pouvant interpréter un répertoire entre le baroque et le romantisme. (1650-1850). Son nom fait écho à l’oeuvre de François Couperin, “Les Nations.” Une majorité de musiciens provenant des pays latins constituent cet orchestre, destiné à faire connaître la musique ancienne. Sous la direction de Jordi Savall, ambassadeur de la musique baroque, le répertoire des compositeurs historiques est interprété de manière à revitaliser les oeuvres, tout en respectant rigoureusement l’aspect original. La discographie autour de Charpentier, Bach, Haydn, Mozart, Marais, Arriagas, Beethoven, Purcell, Lully, Rameau, Vivaldi, Boccherini… en est le bon exemple.

Jordi Savall, ambassadeur de la musique baroque

Né en 1941, Jordi Savall se passionne par la musique baroque et classique dès son enfance. Il intègre le choeur d’Igualada de sa ville natale, Catalogne, avant de se plonger dans l’apprentissage du violoncelle.  Après ses années d’études au conservatoire de Barcelone, il apprend en autodidacte la viole de gambe, fasciné par la beauté de cet instrument et de son répertoire, peu connu à cette époque. Nous sommes en 1965.
Il parfait sa formation auprès de son maître August Wenzinger, à la Schola Cantorum Basilensis en Suisse, à qui il succèdera en 1973.
Grace à sa remarquable participation musicale du film en 1991 “Tous les Matins du Monde”, qui met à l’honneur la viole de gambe, ce film réalisé par Alain Corneau, avec Guillaume Depardieu, Gérard Depardieu, Jean-Pierre Marielle, Carole Richert, Anne Brochet, Caroline Sihol, Myriam Boyer, Yves Lambrecht, Yves Gasc, Michel Bouquet, nous replonge dans l’apprentissage du célèbre musicien et compositeur Marin Marais. (1656 – 1728)
Son interprétation lui vaudra le césar de la meilleure musique de film, et marquera le début de la popularité de la musique baroque.
En 1992, l’enregistrement se trouve en seconde position au Top Ten, après Mickael Jackson! Ce classement, c’est sûr, sensibilisera l’accès vers un plus large public.
C’est ainsi que Jordi Savall est venu à prouver que la musique ancienne n’est pas obligatoirement élitiste, et qu’elle peut intéresser un public toujours plus jeune et nombreux.

En savoir plus sur la programmation du Festival de Musique de Menton, du 24 juillet au 13 août 2019
Rencontre avec Paul-Emmanuel Thomas, directeur artistique
Histoire du Festival de Musique de Menton
www.festival-musique-menton.fr

Extrait du concert en Facebook Live