Catherine Hunold soprano, rencontre avec une artiste solaire

4 août 2019


À l’occasion du Festival de Musique de Menton, nous avons fait une belle rencontre.
Toujours avec un éventail à la main et une prestance de grande diva, la soprano Catherine Hunold nous accueille comme à la maison.
L’artiste reconnue comme soprano dramatique est l’épouse de Paul-Emmanuel Thomas, directeur artistique du Festival, qui célèbre en 2019, ses 70 ans.
L’occasion pour nous de la rencontrer et de partager notre moment de convivialité avec cette artiste solaire.

Un partage que Catherine Hunold aime particulièrement … Aller à la rencontre du public, pour partager son amour de la musique, en leur apportant un brin de bienveillance…

Catherine Hunold, soprano dramatique

À l’inverse de sa prestance légère et solaire, Catherine Hunold est une artiste lyrique de tessiture soprano dramatique. Sa voix, à la limite de la mezzo-soprano, est la plus grave et la plus puissante des sopranos mais peut atteindre des notes aiguës du répertoire.
Elle est une palette de couleurs qui demande endurance et puissance. L’artiste accède à des rôles de femmes à fort caractère, demandant une prestance scénique puissante. Son répertoire allant de Wagner à Verdi, lui permet d’interpréter des rôles variés.

Remarquée en 2006 au “Wagner Voices”, Catherine Hunold fait ses débuts dans le répertoire germanique avec le rôle d’Isolde dans Tristan et Isolde au Statní à l’Opera de Prague.

Depuis elle endosse des rôles d’héroïne à forte personnalité, pour qui elle puise toutes ses émotions. Des interprétations qui demandent un “entrainement tant mentalement, nerveusement, que physique”.

Prochaines dates de Catherine Hunold

À l’occasion du centième anniversaire de l’Opéra de Nancy, dans le rôle de Brunehilde (Sigurd de Reyer) du 14 au 17 octobre,

puis

Au Théâtre du Capitole de Toulouse du 22 novembre au 1er décembre, dans le rôle de Madame Lidoine, Le Dialogue des Carmélites mise en scène d’Olivier Py.

Pour suivre ses actualités : www.catherinehunold.com