Béatrice Uria Monzon interprète Hérodiade à l’Opéra de Marseille

23 mars 2018

Rencontre avec la mezzo soprano, Béatrice Uria Monzon, entre deux actes d’Hérodiade, oeuvre de Jules Massenet, présentée à l’Opéra de Marseille les 23, 25, 28 et 30 mars 2017.

D’une tonalité absolument mémorable par la vibration intense de sa voix posée de sons aussi graves qu’aigus, Béatrice Uria Monzon est l’une des mezzo-soprano françaises les plus appréciées tant sur les scènes françaises qu’internationales à qui l’on confie particulièrement les rôles titre.

Béatrice Uria Monzon interprète l’Héroïne. Elle nous reçoit dans sa loge, entre deux retouches maquillage – coiffure.

De l’amour à la violence, Hérodiade, une femme blessée

Hérodiade, femme d’Hérode, blessée par le manque d’amour de son mari, alors qu’elle s’est entièrement donnée à lui “ne me refuse pas … pour qui j’ai donné, mon pays et ma fille …“, blessée dans son amour propre, est une femme devenue violente meurtrie par ce manque d’amour. “Ne me refuse pas, rappelle toi , Hérode, Hérode …”

Rôle ambigu vocalement, par ses extrêmes graves et aigus, Béatrice Uria Monzon n’avait plus interprété le rôle d’ Hérodiade depuis 15 ans . Sa voix changée durant ces années, “ce n’est pas un rôle facile à chanter mais ça m’intéressait beaucoup sur le plan technique”.

Attachée particulièrement par la Région de la Cité Phocéenne où elle a suivi une partie de ses études musicales au CNIPAL de Marseille, Béatrice Uria Monzon sillonne les grandes scènes nationales et internationales : Teatro Colon de Buenos Aires, Opéra de Miami, Teatro Regio de Turin, Arènes de Vérone, Chorégies d’Orange, Staatsoper de Vienne, Metropolitan Opera de New York, Opéra de Houston, Bayerische Staatsoper de Munich, Teatro Real de Madrid, Liceu de Barcelone, La Fenice, Palerme…

Elle sera présente cet été sur la Scène des Chorégies d’Orange, dans la production de Mefistofele de Boito, mise en scène de Jean-Louis Grinda où elle y interprètera Elena et Margherita

Mefistofele – Chorégies d’Orange les 5 et 9 juillet

Mais pour l’heure, Hérodiade, Jules Massenet les 23, 28 et 30 Mars à 20h00 et le 25 à 14h30 – Opéra de Marseille –

Aux côtés de Florian Laconi, Jean-François Lapointe, Inva Mula, Nicolas Courjal, Antoine Garcin, Jean-Marie Delpas, Bénédicte Roussenq