Les Chorégies d’Orange – 150 ans en 2019

Catégorie : Concerts

Un festival en Provence : En 2019, les Chorégies d’Orange fêtent leur 150ème anniversaire !

Quand Juillet et Août pointent leur nez, le Sud, La France et le monde palpitent au rythme des ‘Chorégies’. Chorégies ! En lui-même le mot –qui vient du Grec choreos (Chœur)- est un poème. Accolé à Orange, il se transforme en une locution magique, synonyme de couleur, de fraîcheur, de beauté. La seule évocation des ‘Chorégies d’Orange’ est onirique, mêlant grandeur, magnificence, passé, présent, théâtre, chant et danse. Ici, Culture et qualité s’épousent.
Au cœur de la vallée du Rhône, le Théâtre Antique d’Orange est certainement l’un des plus beaux héritages de la Rome Impériale. Témoignage exceptionnel de l’Antiquité inscrit sur la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO, il est le théâtre le mieux conservé d’Europe.

Les Chorégies d’Orange sont le festival le plus ancien en France et le premier à avoir réhabilité les grands spectacles en plein air. Les spectateurs du monde entier qui le fréquentent en ont fait un des Festivals internationaux les plus réputés.

Les Chorégies telles qu’elles ont été conçues depuis 1971, se veulent accessibles à tous, populaires. Un public varié les fréquente, public de niveau social, économique et de sensibilité divers. Les œuvres se veulent en principe compréhensibles par tous quel que soit le sujet abordé : la vie quotidienne, les passions humaines, les sujets philosophiques ou historiques. On peut considérer que les opéras régulièrement programmés font partie de notre patrimoine occidental, de nos références, celles que tout un chacun est disposé à connaître, parce qu’elles abordent des problématiques humaines qui préoccupent tout individu. Du très célèbre Mur de scène en gré rouge, Louis XIV disait qu’il était « la plus belle muraille de son royaume ». Sa fonction acoustique est fondamentale. Long de 103 mètres, haut de 37 mètres, épais d’environ 2 mètres, il permet une réverbération du son qui porte jusqu’au dernier rang de l’hémicycle.

Les Chorégies d’Orange : les fondateurs, l’histoire

1869
Ce sont trois notables orangeois, Antony-Réal, Félix Ripert et Alphonse Bernard, ardents félibres dans la lignée de Mistral qui, les premiers, ont l’idée de promouvoir un événement spectacle appelé « Fête Romaine ». Tous les trois font partie d’une « société d’agriculture, des sciences et des arts » fondée par Félix Ripert.
1919 à 1924 :
« Fêtes d’Art » : Direction : Victor Magnat / 4 opéras en tout
1925 à 1929
« Fêtes » : Direction : Alfred Gerson et Eugène Lazard / 2 opéras de Gluck
1930 à 1933
« Représentations nationales » : Direction : René Berton et Hector Jacomet
1934
Direction : Jean Hervé sociétaire de la Comédie Française
1935 à 1937
Robert Brisacq prend la direction du Festival
1947
Jean Hervé est nommé directeur artistique. Le principe du panachage opéra, théâtre et parties musicales est suivi.
A partir de 1969 le festival abandonne la programmation théâtrale au profit du Festival d’Avignon.
C’est sous l’impulsion de Jacques Duhamel, ministre de la culture en 1971, que les Nouvelles Chorégies voient le jour. Elles s’articulent exclusivement autour de l’art lyrique.
Placé à la tête des Chorégies pendant 30 ans Raymond Duffaut donne au festival une direction nouvelle en invitant les plus grands artistes pour les œuvres les plus connues. Le festival prend alors une envergure internationale. Elles sont dirigées de 1982 à 2016 par Raymond Duffaut et présidées jusqu’à la même date par Thierry Mariani. En 2016, Jean-Louis Grinda remplace Raymond Duffaut en qualité de Directeur général.

De grands noms au Festival les Chorégies d’Orange

Anna Netrebko, Montserrat Caballé, Béatrice Uria Monzon, Roberto Alagna, Placido Domingo, Léo Nucci, Nicola Alaimo, Karine Deshayes, Edgardo Rocha, Nathalie Dessay, Pavarotti, … Tous les grands noms de l’art lyrique s’y sont produits, conférant à ce lieu scénique idéal un prestige international qui n’a, depuis, cessé de se confirmer chaque année.

Une histoire d’avenir… Jean-Louis Grinda, Directeur des Chorégies d’Orange

« Prendre les rênes du plus ancien festival de France est un honneur et un privilège qu’il faut savoir apprécier avec modestie, tant les spectacles qui y furent joués ont souvent laissé d’inoubliables souvenirs aux participants : spectateurs, artistes ou techniciens. »

« …Notre Art doit aller de l’avant avec confiance et persévérance. Il doit toujours chercher à surprendre, créant ainsi les conditions de sa pérennité. La voilà, la liberté de l’Artiste ! La voilà aussi, la liberté du spectateur : celle de ne pas suivre les modes mais de chercher le frisson de l’aventure dans un lieu où le seul risque est le Mistral ! Ce grand souffle de liberté, vous le trouverez dans chacun des titres proposés en cette saison 2019 : -Guillaume Tell où un peuple lutte pour sa liberté
-Roméo et Juliette où deux adolescents veulent être libres de s’aimer.
-Don Giovanni où un homme affirme son indépendance face à la société et face à Dieu lui-même. Cette programmation du 150ème anniversaire vous invite à être les témoins d’une immense aventure, celle des Chorégies d’Orange, et les protagonistes enthousiastes d’une histoire qui se poursuivra longtemps encore. Une histoire d’avenir ! » (Jean-Louis Grinda)

Né à Monaco en 1960 dans une famille de musiciens, Jean-Louis Grinda est Directeur des Chorégies d’Orange depuis le 2 mai 2016. Il assure par ailleurs les fonctions de Directeur de l’Opéra de Monte-Carlo depuis 2007. Parallèlement à ses fonctions de direction, Jean-Louis Grinda mène depuis 1999 une carrière de metteur en scène. Avec lui c’est une nouvelle dynamique qui fait vibrer les Chorégies d’Orange. Pour l’esprit des Chorégies, il s’en remet, dit-il, à l’étymologie : mettre des chœurs ensemble, des voix à l’unisson. Et au-delà, rassembler dans une même communion les artistes et le public.
L’ambition du Directeur est de renouveler sérieusement le répertoire tout en maintenant le côté spectaculaire dans un lieu aussi vaste, sans jamais sacrifier la qualité artistique des productions.

Quelques spectacles depuis la prise de poste de Jean-Louis Grinda :

2017 :
Rigoletto de Verdi
IXe Symphonie de Beethoven
Le Fantôme de l’Opéra
Aida de Verdi
2018 :
Pop The Opera
Mefistofele de Boito
Il Barbiere di Siviglia de Rossini
2019 :
Guillaume Tell de Rossini
Don Giovanni de Mozart
Roméo et Juliette de Jean-Christophe Maillot

Et tant d’autres…

MUSIQUES EN FETE, en direct des Chorégies d’Orange sur France-Télévision

Depuis 2011, Musiques en fête, en direct des Chorégies d’Orange célèbre la musique sous toutes ses formes depuis le magnifique Théâtre Antique d’Orange à l’occasion de l’ouverture de la saison des Chorégies. Une soirée exceptionnelle devenue rendez-vous annuel qui a été élue émission préférée des français en 2014, et grâce à laquelle des dizaines de milliers de spectateurs du Théâtre Antique d’Orange et des millions de téléspectateurs de France 3, découvrent ou redécouvrent chaque année les plus grands airs d’opéra, d’opérette, de comédie musicale, mais aussi les plus belles chansons du répertoire, des ballets, des musiques traditionnelles, etc… Musiques en fête, en direct des Chorégies d’Orange a obtenu en 2017, la meilleure note qualitative de l’année avec 9/10 au baromètre qualitatif de France Télévisions.

STATUT JURIDIQUE :
SPL depuis le 1er septembre 2018
Succède à une Association Loi 1901 depuis 1971
DIRECTION :
Président : Michel Bissière – 
Directeur général : Jean-Louis Grinda

Auteur de l’article : Daniele Verna-Dufour

Coordonnées

Horaires

Du lundi au vendredi : 10h - 12h30 et 14h - 17h
Samedi : 10 - 19h