Je m’aime, tu m’aimes, je t’aime, tu sèmes…

15 février 2019

Je m’aime, tu m’aimes, je t’aime, tu sèmes…

L’amour est un piège. Les êtres qui ne l’ont pas le cherchent, et parmi ceux qui l’ont rares sont ceux qui savent qu’ils l’ont.

Parfois on entend des femmes ou des hommes dire qu’elles ou ils font tout pour que l’Autre les aime, tout pour faire plaisir à l’Autre, tout pour exister dans le regard de l’Autre. Oui, tout.

Tout sauf être soi. Tout sauf s’aimer soi-même. Si je triche avec moi pour plaire à l’Autre, je ne m’aime pas. Je me fais passer après l’Autre. SI je souris quand je suis triste, pour ne pas montrer ma tristesse, je cache qui je suis, ce que je ressens. Je n’aime pas ma tristesse ? Je n’aime pas être triste ? Je n’aime pas « encombrer » les autres avec mes larmes ? Je n’ose pas être. Je n’ose pas être ce que je suis, même sans me comprendre. Oser s’aimer tel quel c’est le premier pas pour que les autres, l’Autre, commence à m’aimer aussi.

Mais attention, l’Autre n’est pas un sparadrap, un outil de guérison, un kleenex qui va faire disparaître mes larmes comme par enchantement. L’Autre est un miroir de mes émotions, de mes sentiments, de ce que je suis, ET il est l’Autre, complètement différent de moi.

Je me trouve moche, grosse, laide, bête… l’Autre va me trouver moche, grosse, laide, bête. Mon jugement sur moi-même est une première étape de transformation. Le remplacer par de la compassion, de l’amitié, de l’amour. Je m’aime, comme je suis, avec et surtout grâce à mes imperfections, mes failles, mes erreurs, mes loupés. Avec humanité et humilité. En agissant de la sorte, avec un regard empli de douceur à mon égard, l’Autre me verra comme je me vois. De plus, l’Autre verra qu’en acceptant mes « imperfections », je suis capable d’accepter les siennes. Car l’Autre aussi se trouve peut-être moche, gros, laid, bête…

Apprendre à s’aimer est la leçon première de tout être humain. Je m’aime, tu m’aimes, je t’aime, tu sèmes…

Allons planter les fleurs de l’Amour, c’est bientôt le printemps !

WiB-Swiss Winners in Business – Supervision Coaching Facilitation Formation

Article précédent de notre coach Jill Székely  : Ce que vous dites à l’autre, vous le dites à vous-même

© Photo à la Une : fannys.fr