Le coaching de dirigeant, c’est quoi ? by Jill Székely

19 octobre 2017

Avant de parler du coaching en entreprise, il est bon de remonter dans le temps. Le coaching nous l’avons vu est un accompagnement d’une personne par une autre, dans l’objectif d’atteindre un but, ou de réaliser une performance. Les premiers « coachs », qui ne s’appelaient pas ainsi, sont les philosophes grecs antiques qui, tels Socrate, accompagnaient leurs « clients », d’ailleurs en marchant pour certains, dans un questionnement dialectique. Le philosophe posait des questions à son client pour l’amener à « vivre mieux sa vie », dirait-on aujourd’hui, dans un objectif d’atteindre le Beau, le Bien, le Bon. Cette technique de « maieutique », de faire naître les idées par des questions, est donc ancrée dans l’Antiquité Classique.

Aujourd’hui, le coaching pourrait reprendre la formule de la Pithye qui, à Delphes, en Grèce, était gravée sur le temple : « Connais-toi toi-même, et tu connaîtras l’univers et ses dieux ».
La deuxième partie de la phrase est souvent oubliée par les coachs actuels qui ne retiennent que le « connais-toi toi-même ».

Le principe du coaching est donc un accompagnement par une personne d’une autre personne. Le coaching de dirigeant a commencé afin d’aider les dirigeants, qui souffrent de la maladie du dirigeant qui est « la solitude », de pouvoir partager avec une personne de confiance, extérieure à l’organisation et connaissant le sujet, ses préoccupations ou de trouver des résolutions de problèmes. Contrairement au psy qui aide la personne à mieux se comprendre dans un contexte personnel, familial, passé, le coach aide le dirigeant à mieux gérer les problématiques présentes et futures de son entreprise.

Ce que le coach de dirigeant peut faire pour vous :

Si vous êtes dirigeant d’une entreprise, ou chef d’équipe ou entrepreneur, le coach peut vous aider à fixer vos objectifs et à les atteindre, vous accompagner dans des prises de décisions délicates, vous permettre de mieux identifier les dysfonctionnements et de trouver les solutions les meilleures. Il peut aussi parfois porter la casquette du « fou du roi », de celui qui peut se permettre de montrer ou dire certaines choses que l’équipe du dirigeant n’ose pas.

WiB-Swiss Winners in Business – Supervision Coaching Facilitation Formation

A suivre :
Prochaine Chronique : Le coaching d’équipe