Accueil > Art > Spectacle Vivant > Vaison Danses 2020 : un festival prestigieux pour tous les publics

Vaison Danses 2020 : un festival prestigieux pour tous les publics

Vaison Danses 2020 - Merzouki - Folia

En avant la programmation de Vaison Danses 2020 :

La 25e édition du Festival Vaison-Danses vient d’être dévoiléé par le directeur artistique Pierre-François Heuclin.
Au programme, ce seront six compagnies au théâtre antique avec quatre-vingt quatre danseurs et musiciens, seize chorégraphes, le tout sous « le regard tutélaire » de Maurice Béjart, dont on se rappelle qu’il inaugura Vaison-Danses en 1996 avec sa Messe pour le temps présent.

« Lysistrata ou La Cité des Dames », par l’école-atelier Rudra Béjart Lausanne.

Le festival débute par un spectacle offert par le mécène suisse Léonard Gianadda, une première mondiale créée tout spécialement pour Vaison-la-Romaine : « Lysistrata ou La Cité des Dames », par l’école-atelier Rudra Béjart Lausanne. Sur une chorégraphie de Michel Gascard et Maurice Béjart, ce spectacle, inspiré d’Aristophane, montre le rôle que les femmes peuvent avoir dans la société.

« Don Juan », par Aterbaletto

Ensuite ce sera une production de la compagnie italienne Aterballetto avec « Don Juan », chorégraphié pour seize danseurs par le Suédois Johan Inger, formé comme danseur la Royal Swedish Ballet School et à la National School au Canada. Une première française à partir d’une synthèse de sa lecture de vingt-cinq textes différents mettant en scène le fameux serial lover.

« My Land », par la Compagnie Recirquel

Le cirque, qui l’année dernière avait été mis de côté, retrouvera toute sa place dans le festival avec« My Land », par la compagnie hongroise Recirquel de renommée internationale. Sur une musique d’Europe centrale, le réalisateur Bence Vagi réunit sept acrobates ukrainiens de rang mondial. Du cirque certes, mais aussi du théâtre et de la danse classique et contemporaine, comme pour créer une nouvelle identité au spectacle vivant.

« Amor », par la Compagnie Grenade

Le spectacle « Amor », composé de huit pièces et dansé par la Compagnie Grenade que dirige Josette Baïz, réunit onze chorégraphes à la forte personnalité sur le thème de l’amour dans tous ses états. La première partie laisse s’exprimer les « nouveaux venus » Aïcha M’Barek/Hafiz Dhaou, Sharon Fridman, Richard Siegal, Patrick Delcroix et Nicolas Chaigneau/Claire Laureau. La seconde cède la place aux chorégraphes qui ont déjà créé une oeuvre emblématique : Claude Brumachon et Benjamin Lamarche, Joëlle Bouvier/Régis Obadia, ou encore Angelin Preljocaj, un fidèle du festival vaisonnais.

« Fandango ! » avec David Coria et David Lagos

Fandango ! Une exclamation toute simple du danseur David Coria et du chanteur de flamenco David Lagos pour mettre à l’honneur une tradition présente depuis plus de cinq cents ans dans la culture espagnole. « En se basant sur ces prémisses, disent-ils, nous construisons une extravagante fantaisie du monde espagnol, un monde flamenco, où l’on laisse carte blanche au passé, au présent et au futur (possible ou non) de notre histoire ; aux origines et aux transformations, à l’avant-gardisme et à la tradition. »

« Folia », par Mourad Merzouki

Enfin Mourad Merzouki, le « prince du hip-hop » dont le spectacle « Boxe, boxe, Brasil » avait été annulé l’année dernière à cause d’intempéries, revient cette année avec « Folia » pour clôturer le festival le 29 juillet. Avec ses danseurs et ses musiciens, le « nouveau Béjart », comme on l’appelle parfois, fera se rencontrer le hip hop et les musiques baroques.

Dans le Off de Vaison Danses 2020

On pourra visiter à la Ferme des Arts une exposition de photos des ballets Béjart par le photographe valaisan Marcel Imsand, écouter une conférence d’Antoine Abou sur « Béjart, le maître de la danse moderne », suivre des Master classes et participer en extérieur à une « Méga-giga barre » ouverte à tous, dirigée par Maxime Thomas, danseur à l’Opéra de Paris.

Vaison-Danses porte donc « toujours haut et fort les couleurs de l’arc en ciel de la danse », comme l’affirme avec conviction Pierre-François Heuclin. Les réservations débuteront début avril.

Le programme 2020 de Vaison Danses au théâtre antique :

12 juillet : « Lysistrata ou La Cité des Dames », par l’École Rudra- Béjart de Lausanne

15 juillet : « Don Juan », par la compagnie italienne Aterballetto

18 juillet : « My Land », par la Compagnie Recirquel

22 juillet : « Amor », par la Compagnie Grenade

25 juillet : « Fandango ! », par David Coria et David Lagos

29 juillet : « Folia », par Mourad Merzouki

www.vaison-danses.com

© Photo à la Une : « Folia », par Mourad Merzouki

Auteur : Victor Ducrest
Date : 31 janvier 2020
Saison Culturelle Carpentras - AnimartCentre Dramatique des Villages - Haut Vaucluse

Les vidéos les + vues

Télécharger l'application

Réseaux sociaux

S'abonner

Nous utilisons des cookies pour nous permettre de mieux comprendre comment le site est utilisé. En continuant à utiliser ce site, vous acceptez cette politique.

En savoir plus