Opera de Monte Carlo
Accueil > Art > Spectacle Vivant > Sur les planches monégasques du Théâtre Princesse Grace, saison 2020-2021

Sur les planches monégasques du Théâtre Princesse Grace, saison 2020-2021

Zoom sur la saison 2020-2021 du Théâtre Princesse Grace. Les comédiens sont prêts à recevoir le public pour que le théâtre continue. Sur les planches du théâtre monégasque, 28 spectacles sont à l’affiche avec les plus grandes figures populaires : Monica Bellucci, Niels Arestrup, Edouard Baer, Laetitia Casta, Richard Berry, Sylvie Testud, Éric Elmosnino, Guillaume Gallienne, François Berléand, Michel Sardou et bien d’autres …

Theatre Princesse Grace Saison 2020 2021 Le theatre de Sacha Gyitry Copright Celine Nieszawer


Monaco : la Saison 2020-2021 du Théâtre Princesse Grace est lancée.
Le théâtre continue, les comédiens sont prêts… Coup de projecteur sur la programmation !

« Le théâtre continue, les artistes sont prêts, les contrats sont signés »  ont été les premiers mots de Françoise Gamerdinger, directeur des Affaires culturelles, en charge de la programmation, depuis le décès, en 2016 de Patrick Hourdequin, 30 ans à la direction artistique. L’affiche de la saison 2020’2021 du théâtre Princesse Grace compte 28 spectacles et une constellation de têtes d’Affiche : de Michel Fau mettant en scène et jouant « Trahisons » œuvre du dramaturge Harold Pinter à Michel Sardou et Nicole Croisille dans « N’écoutez pas Mesdames » du maître du Boulevard Sacha Guitry, …

Sur les planches monégasques du 15 octobre 2020 au 18 mai 2021 du Théâtre Princesse Grace

Monica Bellucci, Niels Arestrup, Edouard Baer, Laetitia Casta, Richard Berry, Sylvie Testud, Éric Elmosnino, Guillaume Galienne, Sociétaire de la Comédie Française, François Berléand, Michel Sardou, Vincent Dedienne et bien d’autres… Le 29 octobre, l’immense comédien et metteur en scène Michel Fau sera Georges Dandin, sur la scène du Grimaldi Forum, et pour notre bonheur reviendra en Principauté en clôture de saison le 18 mai, dans Trahisons  face à lui Roschdy Zem, pour la première fois à Monaco.
L’Institut Audiovisuel proposera dans le cadre Théâtre et cinéma : Le Carrosse d’or de Jean Renoir. A signaler, le lundi 7 décembre, une première au Théâtre Princesse Grace : Une pièce jouée en langue anglaise « How to become a Parisian in one hour », conçue et interprétée par Olivier Giraud.

Zoom sur la saison 2020-2021 au Théâtre Princesse Grace !

Theatre Princesse Grace Saison 2020 2021 Trahisons Harold Pinter Copyright Stephane Brion

« Trahisons » – Harold Pinter avec Michel Fau et Roschdy Zem © Stephane Brion

Lever de rideau de la saison 2020-2021 sur Monica Belluci…

« Un jour, j’écrirai mon autobiographie, je voudrais l’écrire moi-même afin de mettre les choses au clair. Il y a eu tellement de mensonges dits sur moi… » (Maria Callas). En lever de Rideau, le jeudi 15 octobre, le public découvrira pour la première fois sur les planches monégasques, la star italienne Monica Bellucci, seule en scène dans le rôle de Maria Callas, évoquant Lettres et Mémoires, textes et mise en scène : Tom Wolf. « De son enfance modeste à New-York aux années de guerre à Athènes, de ses discrets débuts à l’opéra au sommet d’une carrière planétaire jalonnée de scandales et d’épreuves personnelles, de l’amour idéalisé pour son mari à sa passion enflammée pour Onassis, ce récit est l’histoire vraie derrière la légende Maria Callas… »

« La Souricière » : d’après Agatha Christie

Londres. Un meurtre vient d’être commis… L’émotive Mollie et l’ordinaire Giles Ralston ouvrent une pension de famille quand une tempête de neige les immobilise avec leurs cinq pensionnaires : la détestable Madame Boyle, l’espiègle Christopher, le rigoureux Major Metcalf, l’étrange Mademoiselle Casewell et le fantasque Monsieur Paravicini, quand le méticuleux inspecteur Trotter vient leur annoncer que le meurtrier est l’un d’eux. La Souricière est à l’affiche à Londres depuis 1952… Le mot du metteur en scène, Ladislas Chollat « J’aime faire le grand écart entre les univers, les écritures. Un exercice excitant et périlleux tenté avec la complicité d’Alain Leleu qui signe l’adaptation, réveille l’histoire en en faisant ressortir l’humour ! » (Jeudi 22 octobre)

« Molière nous conte que le mariage est un marché dans lequel l’amour n’a pas de part »

Molière, Lully et « George Dandin », alias Michel Fau, sur la scène du Grimaldi

George Dandin ou le mari confondu, est un des trois spectacles donnés sur la scène de la salle des Princes. La mise en scène est l’œuvre de Michel Fau (on ne présente pas !). Le jeudi 29 octobre Michel Fau sera entouré de 4 chanteurs et 8 musiciens. Direction musicale Gaëtan Jarry. Costumes griffés Christian Lacroix. Le Mot de Michel Fau «… Molière nous conte que le mariage est un marché dans lequel l’amour n’a pas de part – puisque Dandin en épousant Angélique de Sotenville, a échangé un titre contre sa fortune – et pourtant le marié s’acharne à revendiquer l’amour et la fidélité de sa femme. Dandin représente la bourgeoisie commerçante ridiculisée par la noblesse ruinée, mais aussi par ses valets grotesques et avant tout par lui-même ! » (Jeudi 29 octobre)

Niels Arestrup, Molière du Meilleur comédien, dans « Rouge » de John Lghan

Fin des années 50, à New-York, Mark Rothko est dans son atelier, aux prises avec la commande de vastes peintures murales que vient de lui passer le fameux restaurant du Four Seasons. Rothko donne des instructions à Ken, son assistant, pour mélanger les peintures, assembler les châssis, préparer les toiles… Le jeune homme n’hésite pas à remettre en question les grandes théories du maître sur l’art, jusqu’à l’accuser d’hypocrisie et de compromission mercantile. Une joute verbale passionnée puis volcanique s’engage alors entre les deux hommes… Face à Niels Arestrup : Alexis Moncorgé. (Jeudi 3 décembre)

Retour de Michel Fau en clôture, mardi 18 mai : « Trahisons » d’Harold Pinter…

Harold Pinter (1930-2008) s’empare de la situation classique du vaudeville : le mari, la femme et l’amant, mais l’intrigue se déroule à l’envers. Commençant par la fin de l’histoire d’amour, il remonte – par une suite de tableaux drôles et cruels – jusqu’aux premières ivresses amoureuses. Ce voyage est l’itinéraire de trois personnages empêtrés dans leurs mensonges. Pinter retourne la comédie boulevardière comme un gant et met à jour, avec humour, tout le secret des êtres et de leurs dérisoires passions. Adaptation française d’Éric Kahane, mise en scène griffée Michel Fau avec Michel Fau et Roschdy Zem. (Mardi 18 mai),

Informations pratiques liées à la saison 2020 2021 Théâtre Princesse Grace, principauté de Monaco

*La capacité d’accueil est actuellement réduite à 168 places, afin de respecter les règles de distanciation sociale recommandées par le Gouvernement Princier. La direction espère élargir cette jauge au fil de la saison, afin de se rapprocher des 378 places habituelles. Les abonnements ne seront disponibles qu’en janvier, le temps de voir l’évolution de la situation sanitaire.
Programme complet et informations sur le site du Théâtre. : tpgmonaco.mc

Théâtre Princesse Grace
12, Avenue D’Ostende
Monaco
Principauté de Monaco
Tél. +377 93 25 32 27 ou 50 03 45

Localisation : Monte-Carlo
Auteur : Viviane Leray
Date : 20 octobre 2020
anim art 2020 2021Centre Dramatique des Villages - Haut Vaucluse

Télécharger l'application

Réseaux sociaux

S'abonner

Communiquez sur Projecteur TV

ENTREPRISES, COLLECTIVITÉS, ACTEURS CULTURELS
Pour promouvoir votre marque, votre territoire, vos événements

Découvrez nos services

x

Newsletter

Gardons le lien avec la culture et le patrimoine en Provence. Restez connectés pour être informés des actualités, et s’évader au coeur de notre beau territoire de la Région Sud.

Nous utilisons des cookies pour nous permettre de mieux comprendre comment le site est utilisé. En continuant à utiliser ce site, vous acceptez cette politique.

En savoir plus