Accueil > Art > Spectacle Vivant > Terrasse On Air à Cannes, tout le plaisir de retrouver la scène et le public « en plein air »

Terrasse On Air à Cannes, tout le plaisir de retrouver la scène et le public « en plein air »

Cet été, la ville de Cannes a imaginé un été de festivals sous le soleil différemment. C’est sur la « Terrasse on Air » du Palais des Festivals que se sont déroulés les spectacles, afin de préserver au mieux son public et les artistes et résister à cette covid 19 qui n’aura pas eu raison totalement. Nous vous emmenons à Jazz à Domergue au Palais, pour trois concerts exceptionnels.

Terrasse on Air Jazz a Domergue Palais des Festivals Cannes 2020


Retrouver la scène et le public, c’est le cri du coeur poussé par les musiciens qui ont participé à cette édition déconfinée de « Jazz à Domergue » passée de quatre à trois soirs, sur la Terrasse On Air  du Palais des Festivals à Cannes.

Pour déconfiner son programme événementiel, la ville de Cannes, sous le soleil différemment, avait choisi la terrasse de son Palais des Festivals, lieu habituel des séances photos pendant le Festival m’ont dit les pros, comme lieu privilégié sous l’appellation «Terrasse On Air » .
La pandémie était passée par là aussi et il était hors de question d’annuler les événements prévus dans les lieux habituels. C’est tout naturellement que le choix d’un emplacement de substitution s’est porté sur cette terrasse du Palais des Festivals comme cadre de tous ces événements « On Air » dont le dernier sera le concert de Cali samedi 22 août.

C’est vrai que le lieu (les communicants parlent de spot) est assez magique. Derrière vous, l’immense plage , la Croisette, la mer et en face de vous, le vieux village du Suquet et le fameux musée de la Castre au-dessus du port de Cannes. Et quand la nuit tombe, c’est sublime…

Habituellement, le festival « Jazz à Domergue »se déroule sur quatre soirs dans la cadre féerique de cette Villa éponyme, située sur les hauteurs de Cannes et dont l’accès se mérite. Crise sanitaire oblige, cap sur la Croisette et le Palais pour écouter la programmation faite par Hanna Baudet, une responsabilité qu’elle assume depuis trois ans. Mais elle a été contrainte de la réduire à trois soirs tout en conservant son audace.

David Enhco Terrasse On Air Palais des Festivals Cannes

David Enhco en quartet avec la chanteuse Elina Duni © Philippe Dejardin

David Enhco ouvre les soirées « Jazz à Domergue » sur la Terrasse On Air :

En ouverture, le trompettiste David Enhco en quartet est venu – avec la chanteuse Elina Duni – nous présenter sa nouvelle réalisation Aksham, ce nouveau groupe formé au hasard d’un concert à Genève il y a trois ans. Tout commence par la mise en musique de deux poèmes dont un de James Joyce avec la voix envoûtante d’Elina Duni qui nous fait décoller et sur laquelle vient se poser – en écho – la trompette de David Enhco. Quand elle se met à scatter, l’illusion de se retrouver dans les Balkans ou en Orient est bien réelle… Comme elle est la «guest » du projet et qu’elle compose également, elle est plus présente que les autres mais c’est David qui nous a raconté l’histoire de la composition de la chanson « Brighton » qu’elle a composée dans la ville éponyme, suite à sa déception d’un anniversaire fêté par un temps anglais… pluvieux!
Le reste de l’équipage est du même niveau avec Marc Perrenoud ( piano) Florent Nisse (contrebasse) et Fred Pasqua ( batterie).

Mathias Levy Terrasse on Air Palis des Festivals Cannes

Le violoniste Mathias Lévy et son trio ©Philippe Dejardin

L’Uni Vers de Mathias Levy

Pour le soir suivant, effectif plus réduit, un trio, celui du violoniste Mathias Lévy venu présenter une grande partie des titres de son dernier album Uni Vers, en deux mots comme il le précisera. Notamment lorsque le trio interprétera le titre en question, même si le concert débute par une reprise de Brad Meldhau, seule touche réelle de jazz dans une programme très aérien interprété avec la complicité de Jean-Philippe Viret (contrebasse) et Laurent Derache (accordéon).
Avec cette formation minimale, nous avons eu le plaisir de quelques moments bien particuliers, que seuls les grands peuvent nous offrir – comme ce solo d’accordéon dans « Uni Vers » ou le final de contrebasse – pizzicati et percus sur la contrebasse dans Valse pour les monstres , une technique qui nous ramenait au jazz où elle est très souvent indispensable . Ce dernier étant le seul titre joué qui ne soit pas dans l’album mais écrit par le violoniste en pensant à ses… enfants !

Yaron Herman Trio Palais des Festivals Cannes Terrasse On Air

Le pianiste Yaron Herman avec Emile Parisien au saxophone soprano et Mario Costa à la batterie. © Philippe Déjardin

Et puis la complicité absolue avec Yaron Herman, Émile Parisien et Mario Costa pour le final de Jazz à Domergue en « Terrasse On Air »

En guise de « dessert », et le public ne s’y était pas trompé en venant beaucoup plus nombreux, nous avions trois spécialistes de l’improvisation emmenés par le pianiste Yaron Herman avec Émile Parisien au saxophone soprano et Mario Costa à la batterie.
Comme les homologues des concerts précédents, ils ont fait part de leur très grand plaisir de retrouver la scène, un public même masqué, et l’ont bien montré.
Il faut dire que Yaron et Émile ont déjà partagé leur extraordinaire complicité cet hiver mais avec un violoncelliste Francis Salque. Cette fois, c’était avec Mario Costa, le batteur habituel d’Émile. À tel point que Yaron n’a pas hésité – par instants- à quitter son piano pour les laisser s’expliquer musicalement… Mais quand le saxophoniste se lance dans une gestuelle et un jeu de jambes qu’il ne maîtrise pas , comme il l’a avoué dans une interview à France Info en 2017, on touche à l’innommable. C’est la communion entre le corps et l’esprit pour exprimer tout ce qu’il peut pas dire quand il ne joue pas … Et nous, nous n’avons pas pu lui dire tout le plaisir que ce concert nous a donné. C’est fait!

Entre nous, bravo pour la programmation et la ville de Cannes mais nous avons hâte de retrouver le cadre enchanteur et reposant de le Villa Domergue en 2021 pour un vrai « Jazz à Domergue » .

Autres articles sur Cannes :

Le sens de l’Humour … Interview de Fabrice Laurent directeur du festival Perf Acteur à Cannes
Cannes vous accueille « Sous le soleil différemment» et met en lumière la Terrasse du Palais
Cannes, un bout du monde si proche

Localisation : Cannes
Date : 21 août 2020
anim art 2020 2021Centre Dramatique des Villages - Haut Vaucluse

Télécharger l'application

Réseaux sociaux

S'abonner
x

Newsletter

Gardons le lien avec la culture et le patrimoine en Provence. Restez connectés pour être informés des actualités, et s’évader au coeur de notre beau territoire de la Région Sud.

Nous utilisons des cookies pour nous permettre de mieux comprendre comment le site est utilisé. En continuant à utiliser ce site, vous acceptez cette politique.

En savoir plus