Accueil > Art > Spectacle Vivant > Sous d’Autres Cieux, sur la route de l’exil, époustouflant au Théâtre du Gymnase

Sous d’Autres Cieux, sur la route de l’exil, époustouflant au Théâtre du Gymnase

Sous d'Autres Cieux ©Jean-Louis Fernandez

Sous d’Autres Cieux, d’après l’Énéïde de Virgile, une pièce époustouflante, vue au Théâtre du Gymnase – Marseille

En ces temps où la réflexion sur l’exil devient omniprésente, la culture s’inscrit dans la tragédie, grâce aux créations des metteurs en scène et l’interprétation des artistes qui s’engagent à rappeler que ce phénomène de rejet existe depuis la nuit des temps, de l’Antiquité, voire de la Mythologie Grecque.

« L’exilé vit dans un état provisoire permanent où le temps est comme suspendu : « l’âme est restée là-bas, la vraie vie est là-bas » dit l’exilé. L’exil apparaît comme le franchissement de la frontière qui sépare deux mondes, mais l’exilé se situe imaginairement entre les deux mondes, dans un no man’s land d’attente apatride. »  Lya Tourn, auteur d’origine uruguayenne, exilée en France en 1975. (Le Chemin de l’Exil)

Sous d’Autres Cieux est un reflet de notre Société. L’Énéïde de Virgile fait référence à l’exil, l’expulsion, le rejet, l’hospitalité.
Une adaptation très personnelle de Maëlle Poésy, jeune metteur en scène, créée en 2019 au Théâtre Dijon Bourgogne.

Après la chute de Troie, Énée, fils du mortel Anchise et de la déesse Vénus, petit fils du Dieu Jupiter, part en exil avec son père, ses compagnons, et son fils.
À la recherche d’une terre hospitalière, pour fonder une nouvelle cité et assurer sa descendance, il sera confronté à plusieurs périples commandités par la colère de Junon, soeur et épouse de Jupiter, qui a juré la perte des derniers troyens. Mais Énée, soutenu par sa mère, poursuivra son voyage avec obstination.

Sous d’Autres Cieux, une mise en scène entre fiction et réalité

Scène obscure, effets spéciaux, cigarettes, rap, costumes d’aujourd’hui, fumigènes (un peu trop parfois mais compréhensible dans la sombre splendeur des naufrages), cette Histoire pourrait se passer au 21ème Siècle.

C’est là toute l’intelligence et la finesse de la metteur en scène, qui place le public (intergénérationnel) au cœur de l’action, en lui permettant de s’identifier à des repères connus.
Plus encore, lui donner un vrai rôle, celui du peuple qui, face à son destin, assiste impuissant à l’éternel recommencement des traversées et des naufrages d’Enée. L’échouement sur les rivages fait écho à l’image de l’enfant syrien échoué sur la plage qui a bouleversé le monde entier .
S’invite l’espoir avec la déclaration de Didon au peuple (au public), prête à accueillir sur sa terre promise, Énée, seul rescapé du périple.

Quand l’amour se soumet aux religions

Sous d’Autres Cieux, à Carthage où l’herbe semble être plus verte, Enée, uni à Didon par le sacrement de la déesse du Mariage, est vite rappelé par la réalité,  plus précisément par Cupidon, fils et messager de Jupiter. Assurer l’avenir de son peuple ou aller en enfer.
Didon, se sentant trahie par l’abandon de son époux, lui jette ses pires sorts, avant de se jeter dans les flammes.
Sous d’Autres Cieux est l’articulation de nombreux épisodes d’un voyage qui s’entremêlent entre Troie et l’Italie, passant par les naufrages, l’univers des Dieux, le monde des enfers, jusqu’à l’Italie, la terre promise ….en vue de la construction de Rome.

Une histoire entre souvenirs et réalité,  emplie de sacrifices, d’abandons, autour de la question de l’exil.

« C’est une recherche sensible sur la question du rapport des exilés au voyage et à la mémoire. Je souhaite que le parcours d’Enée se construise via ces strates de mémoires accumulées, racontant tout à la fois l’évolution et la transformation de l’identité d’une personne, à travers le vécu d’une personne et la mémoire qu’il en garde. C’est cette identité en mutation, entre présent et passé qu’il m’intéresse d’explorer, » explique Maëlle Poésy, metteur en scène.

Une distribution artistique inter-culturelle pour donner plus de sensibilité à la réalité

Au delà d’une interprétation fondamentalement basée sur l’émotion, une diction parfaite, une métaphore absolue de la Mythologie grecque, la distribution artistique reflète l’inter culturel avec ses acteurs issus d’horizons différents. Les origines, les cultures, s’unissent pour être encore plus fortes dans le message. Un parler français, italien, lybien s’accordant avec charme et prouesse à la mise en scène.

Harrison Arevalo (Colombie)
Genséric Coleno-Demeulenaere (France)
Rosabel Huguet (Espagne)
Marc Lamigeon (France)
Roshanak Morrowatian (Iran)
Philippe Noël (France)
Roxane Palazzotto
Véronique Sacri (France)

Texte : adaptation et traduction de Kevin Keiss, d’après L’Énéide de Virgile
Adaptation et traduction : Kevin Keiss
Mise en scène, chorégraphie : Maëlle Poésy
Avec Harrison Arevalo, Genséric Coléno-Demeulenaere, Rosabel Huguet, Marc Lamigeon, Roshanak Morrowatian, Philippe Noël, Roxane Palazzotto, Véronique Sacri et la voix de Hatice Ozer
Dramaturgie : Kevin Keiss
Assistanat mise en scène : Aurélie Droesch Du Cerceau
Assistanat dramaturgie : Baudouin Woehl
Scénographie : Damien Caille-Perret
Assistanat scénographie : Laure Dezael
Lumière : César Godefroy
Vidéo : Romain Tanguy
Son : Samuel Favart-Mikcha en collaboration avec Alexandre Bellando
Costumes : Camille Vallat assistée de Juliette Gaudel
Assistanat costumes : Léa Derivet
Masques et accessoires : Marion Guérin
Maquillages : Zoé Van Der Waal
Chorégraphie : Juan Kruz Diaz de Garaio Esnaola, Roshanak Morrowatian, Rosabel Huguet

Prochaines représentations Sous d’Autres Cieux
14 février : Théâtre du Gymnase Marseille
25 février au 1er mars 2020 : Théâtre Firmin Gémier/La Piscine, Châtenay-Malabry
13 mars 2020 : Équinoxe scène nationale de Châteauroux
25 et 26 mars 2020 : théâtre scène nationale de Saint-Nazaire
31 mars au 4 avril 2020 : théâtre de la Cité, Toulouse Occitanie

Localisation : Marseille
Date : 13 février 2020
Centre Dramatique des Villages - Haut VaucluseSaison Culturelle Carpentras - Animart

Les vidéos les + vues

Télécharger l'application

Réseaux sociaux

S'abonner

Nous utilisons des cookies pour nous permettre de mieux comprendre comment le site est utilisé. En continuant à utiliser ce site, vous acceptez cette politique.

En savoir plus