Accueil > Art > Spectacle Vivant > ‘Si j’étais roi’ de Adolphe Adam à l’Opéra de Toulon … Un rêve éveillé, un bel ouvrage tiré de l’oubli

‘Si j’étais roi’ de Adolphe Adam à l’Opéra de Toulon … Un rêve éveillé, un bel ouvrage tiré de l’oubli

Très peu joué en France dans les cinquante dernières années, l’Opéra de Toulon donne les vendredi 18, Dimanche 20 et mardi 22 novembre 2022, le très bel opéra-comique d’Adolphe Adam, ‘Si j’étais roi’, mis en scène par Marc Adam.

Si j’étais roi, l’un des ouvrages de la programmation 2022-2023 de l’Opéra de Toulon.

Un rêve éveillé, un bel ouvrage tiré de l’oubli

Avec ‘Si j’étais roi’ d’Adolphe Adam, plus spécialement connu pour son ballet Giselle, le public est assuré de passer un très bon moment d’amusement et de réflexion : un écrin fabuleux, celui de l’opéra de Toulon, une mise en scène ingénieuse, de beaux décors, une musique magnifique sous la direction inspirée de Robert Tuohy , de beaux airs, une distribution splendide d’artistes à la fois excellents chanteurs et très bon acteurs :
Néméa Armelle Khourdoïan
Zélide Eleonora Deveze
Zéphoris Stefan Cifolelli
Moussol Jean-Kristof Bouton
Kadoor Laurent Alvaro
Piféar Valentin Thill
Zizel Mikhael Piccone
Orchestre et Choeur de l’Opéra de Toulon
Nouvelle production Opéra de Toulon
Chanté en français
Durée du spectacle 2h45

Si j’étais roi … opéra comique oublié de Adolphe Adam, mis en lumière à l’Opéra de Toulon

L’Histoire :

Acte I

« Qui est-elle, une princesse, une fille de pêcheur ? »

Nous sommes au 19e siècle, à Goa, en Inde, en bord de mer, dans un village de pêcheurs. Le pêcheur Zéphoris, le héros de l’histoire, a sauvé huit ans auparavant, dans la mer proche, une jeune femme de la noyade. Elle a disparu rapidement au moment où il l’a déposée sur le sable et depuis, elle occupe ses pensées car il en est tombé amoureux. Des questions l’assaillent « Qui est-elle, une princesse, une fille de pêcheur ? » Il ne la retrouve pas et il est malheureux. Sa pêche en est affectée, plus autant de poissons dans ses filets. Un soir, alors qu’il s’endort malheureux sur la plage en écrivant dans le sable : ‘Si j’étais roi. »

« Ce sera peut-être l’occasion, dit le roi, d’apprendre des choses que j’ignore sur la façon dont les affaires du royaume sont menées »

Le hasard faisant bien les choses, le roi et sa cour viennent à passer par là, voient ce pêcheur endormi dans le sable. Le roi, ainsi que la princesse Néméa, sa cousine, qui avait promis sa main à celui qui l’avait sauvée, voient ce qu’il a écrit et le roi, trouvant cela très amusant, décide de le prendre avec lui et d’en faire, à sa place, le roi d’un jour, de lui passer sa couronne, devenant, pour un jour, son premier ministre. Il ordonne à ses gens, un peu choqués, d’obéir à toutes ses instructions. « Ce sera peut-être l’occasion, dit le roi, d’apprendre des choses que j’ignore sur la façon dont les affaires du royaume sont menées », affaires menées par les ministres bien-entendu. Là réside toute la clef de l’histoire. Endormi plus encore grâce à un narcotique qu’ils lui administrent, ils le ramènent au palais.

Acte II

« Zéphoris, habillé en roi, se réveille étonné »

Le deuxième acte s’ouvre et nous sommes dans le palais. Le pêcheur Zéphoris, habillé en roi, se réveille étonné. Il assiste au conseil des ministres où il apprend que le vrai roi fait absolument tout comme il faut, que les pêcheurs sont heureux. Il contredit toutes ses affirmations. Le roi en est abasourdi et il apprend que l’un des ministres a fait déménager la flotte de l’île et qu’elle ne pourrait, en cas d’attaque, se défendre. Or, Zéphoris avait vu, lorsqu’il était pêcheur, que les navires portugais s’approchaient et il s’empresse d’ordonner que la flotte revienne, au grand dam du prince Kadoor qui avait ordonné le départ de cette flotte, un prince amoureux de la cousine du roi et pour lequel le roi est prêt à accorder la main de sa cousine. En effet, le prince avait fait croire qu’il était le sauveteur de la princesse Néméa. Mais Zéphoris a reconnu en Néméa la jeune femme qu’il avait sauvée. Il ordonne une grande fête et annonce son mariage avec la belle au cours de cette fête. C’en est un peu trop pour le roi lui-même et pour Kadoor, le prince. Ils le rendorment et ramènent Zéphoris sur sa plage cependant que le prince, au cours de la même cérémonie veut se marier avec Néméa. Elle refuse.

Acte III

« Néméa retrouve le pêcheur Zéphoris »

Au troisième acte, Néméa retrouve le pêcheur Zéphoris sur la plage de Goa pour lui exprimer tous les regrets qu’elle a de s’être jouée de lui par son charme au palais. Elle retombe en amour pour le pêcheur, le prince et, même s’il n’est pas de sa condition, elle décide de rester avec lui, d’autant plus qu’il a sauvé le royaume en faisant rentrer la flotte. C’est l’occasion pour le roi d’accorder la main de sa cousine Néméa au pêcheur Zéphoris. Mais le mariage se fera t-il ?

Si j’étais roi, très peu joué en France dans les cinquante dernières années

Cette très belle histoire, dont le livret est d’Adolphe Ennery (1818-1899), est magnifiée par la musique d’Adolphe Adam. Quelques dialogues, à point nommé, dans cet opéra-comique dont le metteur en scène a choisi, à Toulon, de raccourcir le texte parlé. Pour Marc Adam, deux difficultés majeures, comme toujours à l’opéra : comment raconter une histoire qui souvent date du 20e et plus souvent encore du 19e, et même avant, avec un point de vue actuel sans trahir l’œuvre, sans nécessairement la transposer. La deuxième difficulté étant que personne ne connait puisqu’il n’a été donné en France qu’il y a 35 ans et 50 ans auparavant alors que ‘Si j’étais roi’ était très souvent joué au moment de la création en 1852 . Parmi les ouvrages d’Adolphe Adam, ce n’est pas celui qui est resté le plus dans les répertoires, bien qu’il l’eût amplement mérité.

Le point de vue de Marc Adam, metteur en scène

« Avec l’actualité aujourd’hui, on se demande ce que font les puissants et un peu plus de transparence serait la bienvenue ». Zéphoris racontant ses quatre vérités au roi durant sa journée de royauté peut être tout-à-fait actuel comme propos.

La transposition pour cette production à  l’Opéra de Toulon

« Qui serait un Zéphoris de nos jours ? »

Pas de véritable transposition pour cet opéra. En fond de scène, une toile marine qui marque l’époque, le 19e siècle. La question est : « Qui serait un Zéphoris de nos jours ? » Marc Adam, le metteur en scène, son équipe, et notamment le décorateur Roy Spahn, ont choisi de le transposer dans un très bel endroit qui est un musée ou un palais, ou un palais-musée. Zéphoris n’est pas un pêcheur de l’époque, au départ. Il est technicien de surface de ce musée. Il voit régulièrement une jeune femme qui étudie les arts plastiques, qui étudie une toile, et essaie de la reproduire. Elle l’ignore car ils n’ont rien à voir l’un avec l’autre. Elle s’en va. Zéphoris regarde cette toile, s’endort et commence à la projeter dans cette toile. On se retrouve comme cela, par la magie du théâtre, transposés dans une histoire qui se passe vraiment au 19e siècle.

Marc Adam, dans ses mises en scène d’opéra, cherche toujours un angle d’attaque. Dans ‘Si j’étais roi’, il avait envie de raconter l’histoire du point de vue de Zéphoris et trouver un parallèle, même court, avec l’histoire d’aujourd’hui tout en conservant le caractère opéra-comique de l’œuvre.

Adolphe Adam, compositeur

L’ensemble de la production d’Adolphe Adam est immense : 78 opéras-comiques, 29 ballets (dont le célèbre ballet Giselle), 5 opéras, mais aussi des vaudevilles, de nombreuses pages religieuses, de cantates de circonstance, près de 150 morceaux de piano et de marches à grand orchestre. Il a également terminé une pièce inachevée de Donizetti, Betly.

Informations pratiques, réservation, billetterie « Si j’étais roi – Opéra de Toulon »

18/22 novembre à 20H
20 novembre à 14H30
De 5 à 50€

Boulevard de Strasbourg
83000 Toulon
billetterie@operadetoulon.fr
04 94 93 03 76

Localisation : Toulon
Date : 15 novembre 2022

Télécharger l'application

Réseaux sociaux

S'abonner

Communiquez sur Projecteur TV

ENTREPRISES, COLLECTIVITÉS, ACTEURS CULTURELS
Pour promouvoir votre marque, votre territoire, vos événements

Découvrez nos services

x

Newsletter

Gardons le lien avec la culture et le patrimoine en Provence. Restez connectés pour être informés des actualités, et s’évader au coeur de notre beau territoire de la Région Sud.

Nous utilisons des cookies pour nous permettre de mieux comprendre comment le site est utilisé. En continuant à utiliser ce site, vous acceptez cette politique.

En savoir plus