Accueil > Art > Spectacle Vivant > Senza Sangue et Château de Barbe Bleue, de la composition à la direction, aux commandes : Peter Eötvös

Senza Sangue et Château de Barbe Bleue, de la composition à la direction, aux commandes : Peter Eötvös

Initiée par la presse musicale internationale, l’Opéra Grand Avignon a organisé une rencontre presse avec le compositeur et conductor Peter Eötvös, autour de Senza Sangue et Barbe Bleue, deux oeuvres à l’effet miroir.

 

Echanges sur l’Histoire de Senza Sangue, composée en 2014 suite à une commande version concert de l’Orchestre Philarmonique de New York, c’est en Avignon que Peter Eötvös présentera pour la première fois, la version scénique.

Cette création mondiale, en compétition du concours organisé par Armel Opéra Festival, sera présentée le 28 juin prochain à Budapest.

 

Revenons à la composition ….
Peter Eötvös a écrit la musique. Son épouse Mari Mezei, a écrit le livret d’après l’adaptation éponyme du roman d’Alessandro Baricco.
Un binôme, un couple, un homme, une femme, une relation aussi claire que celle de Senza Sangue et le Château de Barbe Bleue.

Dramatico-romantique, Senza Sangue se positionne tel un miroir de l’oeuvre de Bartok, programmées l’une et l’autre initialement bien sur la même séance.

L’une condensée, concentrée sur la relation forte et passionnée entre un homme et une femme après un passé tragique vécu, texte concret, histoire réelle et moderne par l’allusion à la vengeance. L’autre, c’est la relation d’un homme et d’une femme, où la femme veut découvrir le passé mùystérieux de l’homme.

 

Symbole d’une passion, symbole d’une recherche de soi ou de l’autre, symbole d’intervalle, ces deux oeuvres s’unissent magniquement bien par leur orchestration totalement identique, pour laquelle le compositeur de Sanza Sangue et directeur musical des deux oeuvres a choisi d’abandonner l’orgue dans le Château de Barbe Bleue.

 

Peter Eôtvös, compositeur d’origine hongroise, s’associe un registre de près d’une vingtaine d’opéra.
Il est l’un des compositeurs de ce monde à grand succès. La plupart de ces écritures ont été interprétées en salle un peu plus de 50 fois, se distingant des Trois Soeurs de Tchekhov, jouée à ce jour près de 130 fois.

L’homme de création et de direction organise son temps de façon équilibrée : 6 mois de composition, 6 mois de direction.

Mais une réflexion de chaque instant ne le quitte jamais :quel sera l’avenir prochain de ses oeuvres ?

 

Peter Eötvös a rencontré Pierre Boulez en 1978, qui fût appel à lui pour diriger le concert inaugural de l’IRCAM à Paris. Il sera peu après nommé directeur musical de l’Ensemble inter-contemporain, jusqu’en 1991.

Il est reconnu dans le monde de la musique contemporaine et a reçu le Golden Lion Award à la Biennale de Venise. Il a été également nommé membre honoraire de l’Académie Santa-Cicilia de Rome. 

 

 

Date : 18 mai 2016

Télécharger l'application

Réseaux sociaux

S'abonner

Communiquez sur Projecteur TV

ENTREPRISES, COLLECTIVITÉS, ACTEURS CULTURELS
Pour promouvoir votre marque, votre territoire, vos événements

Découvrez nos services

x

Newsletter

Gardons le lien avec la culture et le patrimoine en Provence. Restez connectés pour être informés des actualités, et s’évader au coeur de notre beau territoire de la Région Sud.

Nous utilisons des cookies pour nous permettre de mieux comprendre comment le site est utilisé. En continuant à utiliser ce site, vous acceptez cette politique.

En savoir plus