Les Rendez-vous Lyriques de Décembre 2017 en Région PACA

30 novembre 2017

Le mois de décembre va nous permettre de découvrir la nouvelle structure de l’Opéra du Grand Avignon avec « Orphée » de Gluck.
Après quelques mois de travaux pour permettre l’installation d’une salle temporaire, et ce durant les travaux de restauration de l’Opéra, nous allons enfin pouvoir reprendre nos habitudes de mélomanes avides d’Art Lyrique et en quête de plaisirs musicaux.
Alors si Orphée a su séduire les dieux de l’Olympe, nous ne pouvons être que rassuré !

Six productions vont marquer ce mois de décembre de Monaco à Toulon, Marseille et Avignon ! Alliant l’opérette en ces fêtes de fin d’année à des œuvres plus sérieuses du répertoire, nous avons un choix très riche de nouvelles productions comme « la Flûte Enchantée » à Toulon dans une vision tout à fait personnelle de son metteur en scène : René Koering.

Alors, pour nous donner bonne figure, gageons qu’en ce mois de décembre, en bons mousquetaires que nous sommes… l’habit ne fait pas le moine !

Avignon – Opéra Confluence Dimanche 3 décembre à 14h30 et mardi 5 à 20h30

« Orphée »

Musique de Christophe Willibald Gluck, révisée par Hector Berlioz
Création au Théâtre du Palais-Royal à Paris en 1774
Livret de Pierre-Louis Moline
Mise en scène : Fanny Gioria
Chorégraphie : Eric Belaud
Décors et lumières : Hervé Cherblanc – Costumes : Elza Briand
Distribution :
Orphée : Julie Robard-Gendre – Eurydice Olivia Doray
Amour : Dima Bawab
Direction : Roberto Foré́s Veses
Orchestre Régional Avignon-Provence
Chœur de l’Opéra Grand Avignon, direction du Chœur : Aurore Marchand
Ballet de l’Opéra Grand Avignon, directeur artistique : Eric Belaud

Invité par Marie-Antoinette lors de son séjour en France, Gluck doit adapter son opéra selon le goût français en confiant le rôle principal à une voix de haute-contre et donner comme titre « Orphée et Eurydice ». Il remporte, avec Joseph Legros dans le rôle d’Orphée et Sophie Arnould dans celui d’Eurydice, un véritable triomphe.

Nouvelle production de l’Opéra Grand Avignon
Pratique : www.operagrandavignon.fr

Monaco – Auditorium Rainier III, Dimanche 3 et mercredi 6 décembre à 20h00

« I Puritani » de Vincenzo Bellini

Livret de Carlo Pepoli, d’après « Têtes rondes et Cavaliers »
de Jacques-François Ancelot et Xavier-Boniface Saintine
Œuvre créée au Théâtre-Italien à Paris le 24 janvier 1835
Opéra en version concert
Distribution :
Lord Arturo Talbo, cavalier partisan des Stuart : Celso Albelo
Elvira, fille de Lord Valton et fiancée d’Arturo : Annick Massis
Sir RiccardoForth, colonel puritain : Gabriele Viviani
Sir Giorgio Valton, puritain : Erwin Schrott
Enrichetta, (Henriette de France, veuve de Charles 1er) : Marina Comparato
Lord Gualtiero Valton, général gouverneur puritain : In-Sung Sim
Sir Bruno Robertson, officier puritain : Enrico Casari
Direction musicale : Domingo Hindoyan
Orchestre Philharmonique de Monte-Carlo
Chœur de l’Opéra de Monte-Carlo, chef de chœur : Stefano Visconti

Bellini compose son dernier opéra en neuf mois. Lors de la création à Paris, il y ajoute, sur les conseils de Rossini, un duo comme final du second acte. L’action se déroule au cours du XVIIe siècle près de Plymouth à l’époque d’Oliver Cromwell, juste après la décapitation du Roi Charles Ier. L’histoire d’amour se noue lors d’une rencontre entre un partisan des Puritains et un partisan des Stuart qui sont des ennemis politiques.
Pratique : Salle Garnier : 0037798062828 – Grimaldi Forum : 0037799993000 – www.opera.mc

Marseille – Odéon Samedi 16 et dimanche 17 décembre 2017 à 14h30

« Le Chanteur de Mexico »

Musique de Francis Lopez
Livret de Raymond Vinci et Albert Willemetz
Création au Théâtre du Châtelet à Paris en 1951
Mise en scène : Jack Gervais
Chorégraphie : Estelle Lelièvre-Danvers
Distribution :
Cri-Cri : Caroline Gea
Eva : Kathia Blas – Tornada/Mme Bornin/Elsa : Simone burles
Vincent : Marc Larcher – Bilou : Claude Deschamps
Cartoni : Dominique Desmons – Zapata : Jean-Marie Delpas
Miguelito : Mikhael Piccone – Atchi/Pablo : Michel Delfaud
Bidache/Grand Sorcier/Prof Allemand : Antoine Bonelli
Le Marchand de Journaux/Le Guide Nahuac : Jean Goltier
Direction musicale : Bruno Conti
Orchestre du Théâtre de l’Odéon
Chœur Phocéen

Fait de nombreux quiproquos et de situations burlesques, cette opérette demeure parmi les plus célèbres du répertoire, un merveilleux spectacle pour finir dans la joie cette année 2017. Le Chanteur de Mexico a été adapté à l’écran en 1956 par Richard Pottier. La chanson titre « Mexico » demeure l’une des plus connues de Luis Mariano et de la chanson française.
Pratique : 04 91 55 11 10 – www.opera.marseille.fr

Toulon – Opéra de Toulon Mercredi 27, vendredi 29, dimanche 31 décembre à 20 heures

« La Flûte Enchantée »

Musique de Wolfgang Amadeus Mozart
Livret d’Emmanuel Schikaneder
Création au « Theater an der Wieden » à Vienne en 1791
Mise en scène et Costumes : René Koering
Décors : Virgile Koering – Lumières : Patrick Méeüs
Distribution :
La Reine de la Nuit : Tuuli Takala
Pamina : Andreea Soare, Papagena : Julie Roset, Première Dame : Marion Grange
Deuxième Dame : Pauline Sabatier, Troisième Dame : Marieke Jankowski
Tamino : Sascha Emanuel Kramer – Sarastro : Antonio Di Matteo
Papageno : Armando Noguera – Monostatos : Colin Judson
L’orateur / Premier prêtre / Deuxième homme d’armes : Roman Ialcic
Deuxième prêtre / Premier homme d’armes : Camille Tresmontant
Direction musicale : Alexander Briger
Orchestre et Chœur de l’Opéra de Toulon

Au printemps 1791, Mozart reçoit une commande d’un petit théâtre populaire de Vienne. Il s’agit d’un « singspiel » au caractère léger et féérique, à la fois récit fantastique et conte initiatique. Stimulé par le sujet, le compositeur se met rapidement à l’ouvrage mais ne termine son œuvre que la veille de la première représentation, dans des conditions difficiles. « La Flûte Enchantée » reste cependant l’un des plus beaux opéras jamais écrits de l’histoire de la Musique.

Production : Opéra de Toulon
Pratique : 04 94 92 70 78 – www.operadetoulon.fr

Avignon – Opéra Confluence les 29, 30, 31 décembre à 20h30

« Les Mousquetaires au Couvent »

Musique de Louis Varney
Opérette sur un livret de Paul Ferrier et Jules Prével d’après « L’Habit ne fait pas le moine » d’Amable Villain de Saint-Hilaire et Duport
Création : Théâtre des Bouffes Parisiens en 1880
Mise en scène : Valérie Marestin
Chorégraphie : Eric Belaud
Décors et lumières : Hervé Cherblanc
Distribution :
Simone : Claire de Monteil – Marie : Pauline Rouillard
Louise : Amaya Dominguez – La Supérieure : Maryse Castets
Sœur Opportune : Isabelle Guillaume
Brissac : Frédéric Cornille – Gontran : Antonio Figueroa
Abbé Bridaine : Franck Leguérinel – Rigobert : Gilen Goicoechea
Le Gouverneur : Jean-Marie Delpas
Orchestre Régional Avignon-Provence
Chœur de l’Opéra Grand Avignon – Direction du Chœur : Aurore Marchand
Ballet de l’Opéra Grand Avignon – Directeur du Ballet : Eric Belaud

Le mousquetaire devient chasseur Alpin, le couvent prend l’allure d’un pensionnat, la prise du voile est convertie en mariage arrangé, la tentative d’assassinat s’apparente à une menace d’attentat… Et la Touraine, lieu initial de l’intrigue, se transporte en montagne, non loin du village de Cauterets où est mort Louis Varney !

Nouvelle Production de l’Opéra Grand Avignon
Pratique : www.operagrandavignon.fr

Marseille – Opéra de Marseille Samedi 30 Décembre à 14h30 et le 31 à 20h00

« My Fair Lady »

Musique de Frederick Loewe
Livret et lyrics d’Alan Jay Lerner, d’après la pièce de George Bernard Shaw « Pygmalion »
Adaptation française de Jean Liermier
Création au Mark Hellinger Theatre, New York en 1956
Mise en scène de Jean Liermier
Décors : Christophe de la harpe – Costumes : Coralie Sanvoisin
Lumières : Jean-Philippe Roy
Chorégraphe et assistant à la mise en scène : Jean-Philippe Guilois
Distribution :
Elisa doolittle : Marie-Eve Munger
Mrs Higgins / Mrs Hopkins : Cécile Galois – Mrs Pearce : Jeanne-Marie Lévy
Mrs Eynsford-Hill : Carole Clin – 1ère servante : Danièle Dinant
Professeur Henry Higgins : François le Roux
Colonel Hugh Pickering : Jean-François Vinciguerra
Freddy Eynsford-Hill : Raphaël Brémard – Alfred P. Doolittle : Philippe Ermelier
Jamie : Jacques Lemaire – Harry : Arnaud Delmotte
3ème cockney/karpathy : Jean-Philippe Corre – George : Jean-Luc Epitalon
Direction Musicale : Bruno Membrey
Orchestre et Chœur de l’Opéra de Marseille

L’intrigue se déroule à Londres à l’Epoque Victorienne. Eliza Doolittle est une jeune fille des milieux populaires qui gagne sa vie en faisant et vendant des bouquets de violettes. Elle rencontre accidentellement le professeur Henry Higgins qui voit en elle la possibilité de mettre en pratique ses théories linguistiques et d’en faire une femme distinguée.
My Fair Lady a été adaptée au cinéma, sous le même titre, en 1964 avec Audrey Hepburn et Rex Harrison par le cinéaste américain George Cukor.

Nouvelle production
Coproduction : Opéra de Marseille / Opéra de Lausanne
Pratique : 04 91 55 11 10 – www.opera.marseille.fr

Photo à la Une  : Opéra My Fair Lady © MARC VANAPPELGHEM