Accueil > Art > Spectacle Vivant > Philippe Depetris, virtuose flûtiste dans la douceur des soirées provençales

Philippe Depetris, virtuose flûtiste dans la douceur des soirées provençales

Trois concerts, trois rencontres, avec Philippe Depetris, l’un des flûtistes français les plus appréciés de sa génération, dans trois lieux : Andon – Tourtour – Abbaye de la Celle, entre les Alpes Maritimes et le Var.

Excellent musicien et directeur de festivals, Philippe Depetris est une personnalité à découvrir dans ses multiples facettes artistiques. Aussi, nous avons souhaité le rencontrer à l’occasion de trois événements dans des formations et des registres différents, ce qui nous a permis de mieux le connaître et de prendre toute l’amplitude musicale de son talent d’artiste interprète et dans ses qualités d’organisateur.

Nous l’avons d’abord rencontré à Andon, une petite commune de l’arrière pays de Grasse où il s’est produit dans le cadre du Festival « Pass à Caille » dans une formation de trio avec deux amis du conservatoire, Frédéric Audibert au violoncelle et Pascal Polidori à la guitare. Ils ont su séduire le public grâce à leur joie de communiquer leur art et leur talent indéniable, une belle soirée dans une atmosphère de partage et de qualité artistique.

La petite commune d’Andon peut s’enorgueillir d’accueillir des concerts de ce festival intercommunal qui rayonne sur trois communes, Caille, Séranon et Andon en organisant plusieurs événements en collaboration avec les Soirées Estivales du département des Alpes Maritimes.

Puis direction vers le 9ème Festival « Piano dans le ciel » à Tourtour dans le Var.
Animé par Luc Baïwir, ce festival se veut éclectique à l’occasion de trois concerts originaux. Celui du 31 juillet, auquel nous avons assisté, était sur le thème « Adagio Dreams » consacré aux plus beaux adagios de l’histoire de la musique écrits ou transposés pour piano et flûte. Amis de longue date, Philippe Depetris et Luc Baïwir se sont connus à l’occasion du concours de musiques de films du Festival Mondial de l’Image Sous-Marine d’Antibes. Philippe était le président du jury, Luc le candidat qui a obtenu le Grand Prix. Riche de cette rencontre, ils ont collaboré à de nombreux événements dont l’enregistrement discographique d’Adagio Dreams publié chez Azur Classical. Ce disque a eu un succès international, en particulier en Corée du Sud où il a été classé au top 10 durant plusieurs semaines juste après… Eh oui, Michael Jackson!

Extrait musical issu du film The Mission (Roland Joffé) composé par Ennio Morricone »On Earth as It Is in Heaven » interprété par Philippe Depetris et Luc Baïwir

Un excellent concert sur fond d’images projetées sur la voûte de l’abside de l’église romane dédiée à Saint-Denis. Ces projections répondaient superbement aux chromatismes musicaux et à la grande sensibilité de leurs interprètes, en particulier lors d’un touchant hommage au peintre Jean-Michel Folon sur l’adagio « Emmanuel » de Michel Colombier composé en 1975 pour le générique d’Antenne 2.

 

Enfin, rendez-vous à l’abbaye de la Celle dans le Var, un des plus anciens bâtiments de France a être classé aux Monuments Historiques en 1886 . Philippe Depétris, en qualité de directeur artistique, y a programmé cette année un festival avec six concerts et une exposition intitulée « Arbres, le souffle en mémoire« .

Nous avons assisté le 4 août à un concert sur le thème « Voyage aux Amériques, aux racines du jazz » avec une formation très originale composée d’un quatuor de saxophones et d’une batterie. Varié dans son approche artistique, nous avons apprécié ce spectacle surprenant où le jazz s’invite élégamment sous les voûtes romanes d’une abbaye respirant la sérénité. Cet ensemble instrumental est composé de Jean-Jacques Illouz, son fondateur, au sax alto et soprano, de trois musiciennes Emma Pelletier au sax alto, Patty Flanagan au sax ténor, Caroline Chouard au sax baryton, et d’Alain Guiglion à la batterie.

Un très agréable concert aux sources des grands standards du jazz et une fort sympathique invitation au voyage aux Amériques, particulièrement en Louisiane le berceau de grands artistes comme Louis Amstrong, avec l’exécution musicale d’un de ses plus grands succès « Wonderfull word ». A l’issue du concert, le public était invité à déguster en toute convivialité des vins des Coteaux Varois, une collaboration fidèle depuis la création du festival, en 1993. Une excellente initiative à consommer, bien évidemment, avec modération !

Philippe Depetris se révèle ainsi dans des registres d’interprète et d’organisateur qui mettent en valeur ses qualités artistiques et sa recherche permanente d’éclectisme culturel ; n’oublions pas, qu’outre le fait qu’il soit talentueux flûtiste et organisateur de manifestations culturelles, il est également directeur artistique des Soirées Musicales de Grimaud depuis leur fondation par Alain BENEDETTO maire de Grimaud, ainsi que professeur au conservatoire d’Antibes, et un éminent confrère de Nice Matin pour les éditions de Cannes et d’Antibes.

Aussi, c’est avec plaisir que nous le retrouverons pour Projecteur TV du 14 au 26 septembre dans le cadre du Festival d’Art Sacré d’Antibes, festival qu’il a fondé il y a 26 ans et dont il est depuis sa création le directeur artistique. Une belle programmation en perspective, un rendez-vous à inscrire dès maintenant sur votre agenda. www.antibesjuanlespins.com

Localisation : Provence Alpes Côte d'Azur
Date : 21 août 2017
Saison Culturelle Carpentras - AnimartCentre Dramatique des Villages - Haut Vaucluse

Les vidéos les + vues

Télécharger l'application

Réseaux sociaux

S'abonner
x

Newsletter

Gardons le lien avec la culture et le patrimoine en Provence. Restez connectés pour être informés des actualités, et s’évader au coeur de notre beau territoire de la Région Sud.

Nous utilisons des cookies pour nous permettre de mieux comprendre comment le site est utilisé. En continuant à utiliser ce site, vous acceptez cette politique.

En savoir plus