Accueil > Art > Spectacle Vivant > « Contrepoings », de la musique classique au free jazz sur l’Opus 102 de Stephen Paulello

« Contrepoings », de la musique classique au free jazz sur l’Opus 102 de Stephen Paulello

‘Contrepoings’, c’est une efficiente interactivité entre un compositeur d’aujourd’hui Patrick-Astrid Defossez – les pièces nouvelles pour piano(s), Anne-Gabriel Debaecker pour l’électroacoustique, le répertoire de Claude Debussy et d’Albert Roussel, un créateur-facteur de piano Stephen Paulello, l’innovant Opus 102, un Label international le CIAR Centre International Albert Roussel, et des interprètes aguerris aux esthétiques multiples : classique, contemporain, jazz, improvisation.

Contrepoings, le nouvel album de l’association 2d’Lyres est la magnificence d’une rencontre de trois musiciens au studio de Stephen Paulello, le seul facteur de piano en France qui continue de résister. Patrick-Astrid Defossez, Anne Gabriel Debaecker et Jérémie Favreau revisitent les répertoires de Debussy, Roussel et explorent le free jazz sur l’opus 102 de Stephen Paulello.

« Contrepoings » : Claude Debussy, Albert Roussel, Patrick-Astrid Defossez

Patrick-Astrid Defossez, Anne Gabriel Debaecker, Jérémie Favreau

Entre interprétation et improvisation

« Contrepoings ». Un programme d’enregistrement et de concert qui prend sa source dans le ludique, le rêve, la contemplation, la bienveillance, le spirituel, la poésie, l’enfance, à l’aune de l’exergue partitionnel des Children’s Corner de Debussy « À ma très chère Chouchou… avec les tendres excuses de son père pour ce qui va suivre ».

« Et puis n’oublions pas que la musique est universelle. » Patrick-Astrid Defossez

‘Contrepoings’ c’est surtout la réunion de deux pianistes et une troisième musicienne qui officie avec les petites percussions résonnantes, les bols de cristal, des tams très résonnants mais aussi de l’électronique. Contrepoings initie un emboitement entre leurs mains. « C’est comme en menuiserie, explique Patrick Defossez, en charpente, la mortaise, la queue d’aronde, nos phalanges s’emboitent pour un contrepoings heureux. »

Patrick-Astrid Defossez, pianiste, compositeur

Patrick-Astrid Defossez est musicien, pianiste, compositeur. C’est un musicien complet qui a une formation classique et de jazz. « Le programme, dit-il, compte autant de musiques contemplatives que de musiques océaniques, des musiques qui prennent leur temps, le temps de se faire et de se défaire, et des musiques très explosives que l’on pourra rencontrer dans le free, la musique improvisée libérée, comme tout autant dans les musiques de Roussel ou de Debussy. »

Anne-Gabriel Debaecker, musicienne, chercheur électroacoustique

Le maitre à penser d’Anne-Gabriel Debaecker, Maurice Martenot, grand maitre chercheur pluridisciplinaire, s’est intéressé à la façon orientale d’aborder la musique, une façon douce, on dirait aujourd’hui, alternative. Dans l’histoire de Contrepoings, la musicienne pense jouer le rôle trublion, contrecourant, bizarre, étrange, avec des réponses qui pourraient passer pour inappropriées. Mais, Patrick Defossez, qui connait ces sonorités, les met bien en valeur. L’aventure Contrepoings avec ces deux pianos de Stephen Paulello couronne toutes les recherches d’Anne-Gabriel Debaecker.

Jérémie Favreau pianiste

Lorsque Patrick Defossez propose à Jérémie Favreau ce projet ‘Contrepoings’, l’artiste est très intéressé par l’aspect improvisation du projet avec une partie d’interprétation d’œuvres du répertoire. Avec cet album, c’est un peu, pour le pianiste, revenir à l’essentiel de la musique, c’est-à-dire la création, l’improvisation.

Stephen Paulello, Facteur de piano et inventeur du piano à 102 touches

« Le mot, facteur de piano, vient du verbe faire »

Les musiciens ont été accueillis, pour ce projet, dans l’atelier-studio de Stephen Paulello, le facteur de piano innovant, très créatif, plein de surprises, avec des pianos au rayonnement acoustique très singulier qu’il faut apprendre à maitriser. Le mot, facteur de piano, vient du verbe faire, c’est celui qui fait, qui fabrique, celui qui sait les concevoir et les fabriquer. Avant-gardistes par les recherches et l’inventivité. Rares par leur niveau d’accomplissement et leur intensité musicale. Les pianos de Stephen Paulello sont intégralement fabriqués en France.

De 88 touches à l’opus 102 …

Depuis plus de 15 ans, Stephen Paulello révolutionne la corde de piano en inventant le cordage hybride et en généralisant les cordes nickelées, renonçant à la fabrication en série en se rapprochant de ce qu’étaient les facteurs de piano autrefois, c’est-à-dire des artisans dans leur échoppe qui fabriquaient un piano et qui se différencient des autres avec des parties plus saillantes que d’autres, comme par exemple le nombre de touches avec 102 touches qui vont du Do au Fa alors qu’habituellement les pianos ont des claviers de 88 touches. Stephane Paulello est également fabricant de cordes musicales pour piano et des cordes de basse très particulières. Si les cordes sont habituellement filées avec du cuivre, ici, elles sont filées avec d’autres éléments comme du fer nickelé ou du bronze nickelé. Le but est d’avoir de la puissance, puissance qui a été la recherche de tous les facteurs de piano depuis le début, ainsi qu’une mécanique qui réponde tout-à-fait fidèlement au pianiste qui joue ce piano.

Contact Patrick- Astrid Defossez ou Jérémie Favreau

Europe : Patrick-Astrid Defossez > patrick.defossez@wanadoo.fr
USA : Jérémie Favreau > jef72@hotmail.fr

Localisation : Villethierry
Date : 18 octobre 2022

Télécharger l'application

Réseaux sociaux

S'abonner

Communiquez sur Projecteur TV

ENTREPRISES, COLLECTIVITÉS, ACTEURS CULTURELS
Pour promouvoir votre marque, votre territoire, vos événements

Découvrez nos services

x

Newsletter

Gardons le lien avec la culture et le patrimoine en Provence. Restez connectés pour être informés des actualités, et s’évader au coeur de notre beau territoire de la Région Sud.

Nous utilisons des cookies pour nous permettre de mieux comprendre comment le site est utilisé. En continuant à utiliser ce site, vous acceptez cette politique.

En savoir plus