Opera de Monte Carlo
Accueil > Art > Spectacle Vivant > Notre Sélection Opéra en Région SUD Avril 2019

Notre Sélection Opéra en Région SUD Avril 2019

Opéra en Région SUD Avril 2019

Programmation « Opéra » du mois d’avril 2019 en Région Sud.
En ce mois printanier, les Maisons d’Opéra de notre Région amorcent leur fin de saison, comme l’Opéra de Monte Carlo qui nous propose pour leur dernière production « Otello » un opéra de Verdi, dans une mise en scène d’Allex Aguilera .

A l’Opéra de Marseille, nous pourrons assister à « Turandot », chef d’œuvre de Puccini dans une nouvelle production dont Charles Roubaud signe la mise en scène.

L’Opéra Confluence nous entraînera sur les chemins des gens du spectacle dans une approche novatrice de Mireille Larroche.
Plus qu’un simple opéra comique, « Les Saltimbanques » est un opéra du compositeur Français Louis Ganne, formé au Conservatoire de Paris par Jules Massenet. Ce succès l’amène à diriger sur de nombreuses scènes internationales, comme l’Opéra de Monte Carlo. Mireille Larroche, metteur en scène de cette nouvelle production, nous entraînera sans nul doute dans cette joyeuse ronde dédié à « l’Amour ».
Ces artistes nous permettront de nous interroger sur le statut du spectacle vivant et la place du comédien dans nos sociétés actuelles.

Enfin, l’Opéra de Toulon nous permet pour notre plus grand plaisir de redécouvrir deux opéras : « Amélia va au Bal » et « Le Téléphone », des oeuvres lyriques de Gian Carlo Menotti. Compositeur né en Italie et mort en 2007 à Monaco, il est indéniablement l’un des grands compositeurs italiens de la deuxième moitié du XXe siècle et l’héritier de la grande tradition lyrique. Ces deux productions sont irrésistibles et pleines de péripéties, en particulier le second opéra qui nous parle d’un sujet étonnement actuel : l’intrusion des nouvelles technologies au sein des relations amoureuses ; Menotti excelle dans ce sujet hautement d’actualité.

Quant à l’Opéra de Nice, il consacre le mois d’avril à la Danse. Nous devrons donc attendre le mois de mai pour assister à une nouvelle production d’opéra.
Un petit conseil : Prenez dès maintenant date pour vous imprégner de toutes ces productions qui ne pourront que séduire votre curiosité et votre appétit lyrique.

Notre Sélection Opéra en Région SUD Avril 2019

© Photo à la Une : Les Amis de l’Opera de Monte Carlo  www.amis-opera.asso.mc

marseille

“Turandot”

Opéra de Marseille 27 et 30 avril à 20h00

Distribution :

La princesse Turandot : Ricarda Merbeth
Timur, roi de Tartarie en exil : Jean Teitgen
Calaf, le prince inconnu, son fils : Rudy Park
Liù, jeune esclave, guide de Timur : Ludivine Gombert
Ping, grand chancelier de Chine : Armando Noguera
Pang, grand maître des provisions : Loïc Félix
Pong, grand maître de la cuisine impériale : Marc larcher
Altoum empereur de Chine : Rodolphe Briand
Le mandarin : Olivier Grand
Orchestre et Chœur de l’Opéra de Marseille
Direction musicale : Roberto Rizzi-Brignoli

Présentation :

L’intrigue de Carlo Gozzi se passe dans une Chine médiévale imaginaire. Turandot est une princesse cruelle. Sa beauté légendaire attire à Pékin de nombreux prétendants. Ils doivent pour gagner sa main et le trône de Chine élucider trois énigmes ; s’ils échouent, c’est la mort par décapitation.
Un jeune prince inconnu de passage, condamne fermement la barbarie de la princesse mais, lorsque celle-ci apparaît, il en tombe éperdument amoureux. En réalité, il est le prince Calaf, et retrouve dans le même temps son père, le roi de Tartarie en exil qui est devenu aveugle, ainsi que sa jeune guide Liú qui l’aime en secret depuis qu’un jour où celui-ci lui a souri, à elle, une simple esclave. Malgré les imprécations de son père et les larmes de Liu, Calaf se précipite et frappe le gong qui le déclarera candidat aux énigmes.
Il sort vainqueur de l’épreuve, mais face à Turandot désemparée, il accepte généreusement de la libérer de son engagement si elle parvient à connaître son nom avant l’aube. Pendant la nuit, les espions de Turandot essaient vainement d’apprendre son nom en lui proposant des marchés. N’ayant pas de succès, ils torturent Liù, car elle déclare qu’elle seule connaît l’identité de l’étranger. En désespoir de cause, elle se poignarde pour sauver celui qu’elle aime, emportant son secret dans la tombe.
A l’aube, Calaf reproche à Turandot sa cruauté avant de l’embrasser. Turandot, tout en lui implorant de partir, révèle qu’elle l’a à la fois aimé et haï. Le prince refuse de la quitter et lui révèle son nom, remettant ainsi son sort entre ses mains.
Devant l’empereur et tout le peuple rassemblé, Turandot déclare qu’elle connaît le nom du prince inconnu : il s’appelle « Amour » !
Nouvelle production

Infos pratiques :

Opéra de Marseille
2 Rue Molière – Marseille
www.opera.marseille.fr

Générique :

Musique de Giacomo Puccini
Livret de Giuseppe Adami et Renato Simoni, d’après la fable de Carlo Gozzi
Création au Teatro alla Scala de Milan, en avril 1926
Metteur en scène : Charles Roubaud
Costumes : Katia Duflot
Lumières : Marc Delaméziére

Centre Dramatique des Villages - Haut Vaucluseanim art 2020 2021

Télécharger l'application

Réseaux sociaux

S'abonner

Communiquez sur Projecteur TV

ENTREPRISES, COLLECTIVITÉS, ACTEURS CULTURELS
Pour promouvoir votre marque, votre territoire, vos événements

Découvrez nos services

x

Newsletter

Gardons le lien avec la culture et le patrimoine en Provence. Restez connectés pour être informés des actualités, et s’évader au coeur de notre beau territoire de la Région Sud.

Nous utilisons des cookies pour nous permettre de mieux comprendre comment le site est utilisé. En continuant à utiliser ce site, vous acceptez cette politique.

En savoir plus