Accueil > Art > Spectacle Vivant > La Bohème de Puccini – Opéra Grand Avignon : Chef-d’oeuvre subtil

La Bohème de Puccini – Opéra Grand Avignon : Chef-d’oeuvre subtil

Extrait de La Bohème de Puccinin :  l’histoire musicale est écrite, les 15 et 17 février à l’Opéra du Grand Avignon.

 

Mise en scène de Nadine Duffaut, élaborée avec élégance et sobriété, où chaque détail est mis en valeur, La Bohème reflète un jeu d’enfants où la vie devient réelle àprès malheur, la perte d’un amour cher.

 

L’histoire : 
C’est dans un Paris à la fois légendaire et bien réel, au temps éternel de la bohème, que se situe l’opéra de Giacomo Puccini. Rien de plus simple que cette histoire : un jeune homme et une jeune fille se rencontrent et s’aiment, sont séparés par la vie, se retrouvent avant de se perdre irrémédiablement.
Dans La bohème, Puccini a su créer des images inoubliables : Mimi entrant telle la muse, une bougie à la main, dans la chambre du poète, le duo d’amour sous la lune, le grand café illuminé, les adieux impossibles dans le matin glacé, la mort enfin sur le lit misérable. La bohème évoque ce qui hante l’homme tout au long de son existence : l’amour qui flamboie et qui emmène au ciel, la jeunesse qui s’enfuit et le temps qui détruit tout.

En 1896, Puccini a encore de nombreux chefs-d’œuvre devant lui, mais plus jamais peut-être, il ne retrouvera cette évidence et cette splendeur de la mélodie où chaque phrase va droit au cœur et s’inscrit au plus profond de l’âme. La bohème est un opéra en quatre tableaux de Giacomo Puccini, sur un livret en italien de Giacosa et Illica, d’après le roman d’Henri Murger, « Scènes de la vie de bohème », et son adaptation théâtrale « La vie de bohème ». composé entre 1892 et 1895, il fut créé le 1er février 1896 au Teatro Regio de Turin, sous la direction d’Arturo Toscanini.

L’action se déroule à Paris en 1830 et 1831, dans une mansarde parisienne que partagent Rodolfo, Marcello, Schaunard et Colline, quatre artistes sans le sou qui ne peuvent plus payer le loyer. Une belle voisine, Mimi, surgit dans l’univers démuni des quatre amis, et commence alors une idylle entre celle-ci et Rodolfo.
L’œuvre de Puccini met en lumière la bohème comme mode de vie des artistes à Paris, au XIXe siècle. Alors que ceux-ci vivent pauvrement, à plusieurs dans un logement inconfortable, avec peu pour se chauffer mais y trouvant pourtant leur bonheur, la bourgeoisie parisienne, on le voit dès le deuxième tableau, affiche une insatisfaction perpétuelle, entretenue par la recherche du plaisir éphémère. Représentant le petit peuple ouvrier, Mimi, solidaire et digne, incarne le romantisme et la joie d’une vie simple, mais condamnée par les séquelles physiques d’une rude existence.

 

Produit par l’Opéra du Grand Avignon, cette oeuvre est sous l’égide du Club Soroptimist International – Au profit du programme « Education des filles et Leader Cheap »

Dimanche 15 février 2015 à 14h30
Mardi 17 février 2015 à 20h30

Opéra La Bohème, mise en scène Nadine duffaut , les 15 et 17 février à l’Opéra du Grand Avignon

Date : 13 février 2015

Télécharger l'application

Réseaux sociaux

S'abonner

Communiquez sur Projecteur TV

ENTREPRISES, COLLECTIVITÉS, ACTEURS CULTURELS
Pour promouvoir votre marque, votre territoire, vos événements

Découvrez nos services

x

Newsletter

Gardons le lien avec la culture et le patrimoine en Provence. Restez connectés pour être informés des actualités, et s’évader au coeur de notre beau territoire de la Région Sud.

Nous utilisons des cookies pour nous permettre de mieux comprendre comment le site est utilisé. En continuant à utiliser ce site, vous acceptez cette politique.

En savoir plus