Accueil > Art > Spectacle Vivant > Opéra d’Avignon : Une « Dame de Pique » à la mise en scène controversée

Opéra d’Avignon : Une « Dame de Pique » à la mise en scène controversée

En point d’orgue final de la saison lyrique de l’Opéra d’Avignon, l’opéra La Dame de Pique, de Tchaïkovski. Deux représentations qui furent accueillies de façon assez inégale par un public pourtant séduit par la qualité vocale du plateau de solistes, des chœurs d’Avignon et Toulon réunis pour l’occasion, mais aussi par la prestation de l’Orchestre National Avignon-Provence renforcé par l’orchestre Toulonnais sous la direction de Jurjen Hempel, sans oublier la Maîtrise de l’Opéra du Grand Avignon, présente dans les deux premiers actes.

La dame de pique opera avignon

Vu à l’Opéra Grand Avignon le 27 mai 2022, La Dame de Pique opéra de Tchaïkovski, en clôture de saison lyrique 2021-2022.

La Dame de Pique – Opéra Grand Avignon

Une mise en scène d’Olivier Py controversée

Confier à La Dame de Pique, opéra et le chef d’œuvre de Piotr Ilitch Tchaïkovski, de clôturer la saison lyrique 2021-2022 de l’Opéra d’Avignon, était assurément une excellente idée, du fait que cet opéra est loin d’être le plus connu du grand public, et donc conforme à la volonté du directeur Frédéric Roels, de sortir des  sentiers battus des programmations plus conventionnelles. Si les prestations de chacun des artistes furent assez unanimement appréciées, la mise en scène d’Olivier Py, fut particulièrement commentée, d’abord à l’entracte, puis à la sortie de l’opéra. On pourrait même presque dire que la plupart des conversations avaient pour sujet les (pour autant magnifiques) prestations du danseur, omniprésent tout au long de la représentation, au comportement sans équivoque. Idem pour la Comtesse qui, dans le 3ème acte, se livre à des actes de « séduction » des plus osés. Sans être vraiment choqués, grâce notamment à la qualité des performances physiques et artistiques du danseur, certains pouvaient se demander ce que de tels passages pouvaient apporter à l’œuvre du compositeur Russe.

La dame de Pique résumé

Un plateau assez homogène, des voix à la puissance maîtrisée

Les artistes lyriques Aaron Cawley (Hermann), Alik Abdukayumov (Le Comte Tomski), Serban Vasile (Le Prince Yeletsky), Marie-Ange Todorovitch (La Comtesse), Elena Bezgodkova (Lisa) ou encore Marion Lebègue (Pauline) ont offert le meilleur d’eux-mêmes, comme l’ensemble de leurs partenaires solistes, qui ont dû maîtriser la puissance de leur voix pour une interprétation des plus raffinée, sous une mise en lumière particulièrement réussie de Bertrand Killy. Si l’on rajoute le décor et costumes de Pierre-André Weitz, qui malheureusement, font écho avec la situation tragique que nous connaissons actuellement aux frontières de la Russie, on peut dire que cette coproduction de l’Opéra Grand Avignon et de l’Opéra de Toulon, a été une belle réussite artistique, comblant un public des plus exigeants.

Un projet ambitieux des quatre maisons d’opéras de la Région Sud, mais défi réussi

En un bel exemple de coopération régionale, les Opéras d’Avignon, Marseille, Nice et Toulon, et la Région Sud, avec son opérateur culturel Arsud, ont décidé d’unir leurs forces pour coproduire un ambitieux spectacle. Le défi a été relevé, et réussi !

L’histoire de l’opéra La Dame de Pique en résumé

L’histoire de la Dame de Pique : Herman, officier à Saint-Pétersbourg, participe à un jeu de cartes lors d’une soirée. C’est alors que Tomski, lui raconte l’histoire de sa grand-mère, ruinée après avoir excessivement perdu aux cartes, et qui s’était vue confier par le comte de Saint-Germain, le secret pour jouer trois cartes gagnantes.
Herman, va alors être obsédé par l’histoire de la grand-mère de Tomski, devenue une vieille comtesse. Pour rencontrer la vieille comtesse et lui soutirer son secret, Herman fait la cour à sa pupille. Herman parvient à rendre visite à la comtesse une nuit en s’introduisant discrètement dans sa chambre. Herman, irrésistiblement attiré vers le secret du jeu de cartes, profite de cette occasion pour interroger la comtesse sur son secret avec un pistolet à la main…
Le jeu est donc ici le centre de l’histoire, avec toutes les vicissitudes qu’il engendre. La dépendance, la folie, le mensonge jusqu’au meurtre… ?

La dame de Pique opera avignon artistes

Distribution et personnages de La Dame de Pique – Avignon

Direction musicale Jurjen Hempel
Mise en scène Olivier Py
Décors et costumes Pierre-André Weitz
Lumières Bertrand Killy

Etudes musicales Kira Parfeveets
Assistanat à la mise en scène et chorégraphe Ivo Bauchiero
Assistanat décors Pierre Lebon
Assistanat costumes Nathalie Bègue

Hermann Aaron Cawley
Le Comte Tomski, Zlatogor Alik Abdukayumov
Le Prince Yeletsky Serban Vasile
La Comtesse Marie-Ange Todorovitch
Lisa Elena Bezgodkova
Pauline, Milovzor Marion Lebègue
La Gouvernante, Macha Svetlana Lifar
Tchékalinksi Carl Ghazarossian
Sourine Nika Gulashvili
Naroumov Guy Bonfiglio
Le Maître de cérémonie, Tchaplitski Christophe Poncet de Solages
Priliépa, Macha Anne Marie Calloni

Danseurs Jackson Carroll, Gleb Lyamenkoff, Fabio Prieto Bonilla

Cheffe du Chœur Aurore Marchand (Chœur de L’Opéra Grand Avignon)
Chef du Chœur Christophe Bernouillin (Chœur de L’Opéra de Toulon)
Responsable Maitrise de L’Opéra Grand Avignon Florence Goyon-Pogemberg

Orchestre Régional Avignon-Provence et Orchestre de l’Opéra de Toulon

Les tags

Opéra
Localisation : Avignon
Date : 30 mai 2022

Télécharger l'application

Réseaux sociaux

S'abonner

Communiquez sur Projecteur TV

ENTREPRISES, COLLECTIVITÉS, ACTEURS CULTURELS
Pour promouvoir votre marque, votre territoire, vos événements

Découvrez nos services

x

Newsletter

Gardons le lien avec la culture et le patrimoine en Provence. Restez connectés pour être informés des actualités, et s’évader au coeur de notre beau territoire de la Région Sud.

Nous utilisons des cookies pour nous permettre de mieux comprendre comment le site est utilisé. En continuant à utiliser ce site, vous acceptez cette politique.

En savoir plus