Festival de Musiques Juives à Carpentras où la musique efface les frontières

3 août 2017

La 16ème édition du Festival des Musiques Juives de Carpentras annonce un festival sans frontières, où les musiques de divers horizons se rassemblent du 6 au 10 août dans la cour du Théâtre de la Charité.

Un programme éclectique aux voix et instruments de musique de cultures différentes entre Israël et le Moyen-Orient en passant par l’Andalousie et l’Europe de l’Est. Chaque jour, deux concerts, l’un à 17h, l’autre à 21h, où les musiques, qu’elles quelles soient leurs origines, sont les bienvenues.

Dimanche 6 août
17h : Nekouda & Françoise Atlan
L’ensemble Nekouda a pour objectif de faire découvrir la tradition musicale des communautés juives installées en Provence depuis l’antiquité. A la croisée des chemins de l’Espagne, l’Italie et de l’Europe du nord c’est une musique de fête et rassemblement. Le groupe collabore ici avec Françoise Atlan, soprano.
21h : Agnès Peytour et Isabelle Durin
Agnès Peytour interprètera à la harpe des œuvres de Ernest Bloch, Michel Legrand, Georges Perlmann, John Willizams, Jerry Bock, Abe Allstein ainsi que des airs traditionnels. Elle sera accompagnée de Isabelle Durin au violon.

Lundi 7 août
17h : Michèle Tauber
Michèle Tauber et Jasko Ramic interprètent Yéhouda Halévi, Bialik, Rachel, Abraham Schlomski, Nathan Alterman, Zelada et Yéhouda Amihaï
21h : Les Bubbey Mayse
Les Bubbey Mayse c’est la puissance de quatre femmes qui s’expriment, c’est une musique engagée, une écriture assumée et menée par la force du collectif. Leur musique chargée d’émotion module avec finesse et modernité un répertoire venu d’Europe Centrale et de l’Est.

Mardi 8 août
17h : Mare Nostrum, D’une Rive à l’Autre
Balade d’une rive de la Méditerranée à une autre, à travers des mélodies tirées du répertoire judéo-espagnol et de l’arabo-andalou dans l’esprit de l’interpénétration des cultures.
21h : Kedem Ensemble
Kedem Ensemble regroupe des musiciens venus d’Israël, Iran, Italie et Suisse qui proposent un répertoire conjuguant musiques du monde, chants traditionnels et improvisations jazz. Avec la diversité des instruments et l’intensité du chant, l’ensemble crée un collage sonore inédit où les influences culturelles de chaque membre s’harmonisent.

Mercredi 9 août
17h : Le Trio Kamhi
Originaire de Sarajevo, le Trio nous fera découvrir toute la richesse et la beauté de la musique séfarade traditionnelle et en particulier celle de la Bosnie.
21h : Ben Zimet « Aux sources du Klezmer »
On ne présente plus Ben Zimet qui, à travers ses fameux « Chants et contes du Yiddishland » a su redonner vie à la musique et la culture Yiddish en France dès les années 1970. Ben Zimet est de retour, toujours aussi truculent et plein d’humour, avec de nouveaux textes et chansons. Les chants alterneront avec des contes traditionnels dits en français.

Jeudi 10 août
17h : Concert arabo-andalou Matrouz
Ce concert est constitué de chants issus du répertoire arabo-andalou mais aussi de chants originaux Matrouz de tradition judéo-arabe, se rattachant au creuset culturel hébraïque, musulman et chrétien de l’âge d’or de l’Andalousie. A cappella ou accompagnés d’instruments, les chants sont introduits en français par de courtes séquences poétiques ou ponctués d’improvisations vocales et instrumentales.
21h : Raoudh B’hidj tour par Amina Karadja
Amina est reconnue en Algérie comme une des plus belles voix andalouses. Une belle voix qui a sillonné toute l’Algérie et qui aujourd’hui diffuse ce genre musical envoutant du patrimoine Algérien.

Renseignements et réservations : www.festival-musiques-juives-carpentras.com