Accueil > Art > Spectacle Vivant > Concours International de Danse Classique de Grasse

Concours International de Danse Classique de Grasse

Concours International de Danse Classique de Grasse

Le Concours International de Danse Classique de Grasse, organisé par le Jeune Ballet Méditerranéen fête cette année son 30ème anniversaire. Les organisateurs sont fiers de cette longévité et surtout de sa qualité de part et grâce à une équipe soudée de bénévoles qui travaillent main dans la main depuis de nombreuses années… quoi de plus flatteur que de pouvoir être acteur d’une si belle réussite !

Crée en 1987 par Claudine Andreo, fondatrice et directrice artistique du Jeune Ballet Méditerranéen, le concours avait toujours lieu au Centre International de Grasse. Ce dernier étant actuellement fermé pour des travaux d’embellissement, il s’est déroulé cette année à Pégomas, commune du Pays de Grasse qui s’est doté récemment d’une belle salle de spectacles très bien étudiée scénographiquement.

Pégomas – Salle Mistral, les 27 28 et 29 Octobre 2017, 150 enfants venus du monde entier

Le Concours International de Danse Classique de Grasse était placé sous la présidence de Mademoiselle Caroline Llorca, professeur au Conservatoire National Supérieur de Munich. Etaient également membres du jury pour cette édition 2017, Cristina Hamel, Estela Erman, Jonas Kage, Cyril Attanassof, qui devaient juger plus de 150 candidats en provenance du monde entier.

Résultats du Concours International de Danse Classique de Grasse

Voici, suite aux délibérations du jury, les résultats de cette 30ème édition 2017 :
Catégorie Débutant, médaille d’or : Rose Gandillon
Catégorie premiers pas médaille d’or : Laureline Le Goff
Catégorie Espoir, médailles d’or : Liepa Mikaliunaite et Mei Matsunaga
Catégorie Etude, médaille d’or : Leena Coulie
Catégorie Supérieur, médaille d’or : Hugo Fraresso
Catégorie Pré-professionnel 1, médailles d’or : Helena Byrt et Rubens Simon
Catégorie Pré-professionnel 2, médaille d’or : Shoma Ogasawara

Plusieurs Prix Spéciaux ont également été attribués :

Prix Spécial du jury : Helena Byrt
Prix de la Ville de Grasse : Shoma Ogasawara
Prix de la Musicalité : Mei Matsunaga
Prix de la Fédération Française de Danse : Leena Coulie

Prix du Comité Régional de Danse, PACA :

Jessica Piauge, citons également la bourse de participation au célèbre concours de Danse de Varna attribuée à Rubens Simon.

Puis pour clore l’événement un spectacle a été présenté sur scène avec deux danseurs invités, anciens lauréats du concours : Tiphaine Prevost et Philippe Solano, aujourd’hui demi-solistes au ballet du Capitole de Toulouse.

 

Le concours, une passerelle vers un avenir professionnel

Le rôle du concours est de permettre aux jeunes danseurs de se révéler, de découvrir en situation réelle le monde de la danse classique. Cela peut leur permettre d’être en lien avec des compagnies et parfois même pouvoir avoir accès à de grandes écoles de formation ou trouver des engagements dans des compagnies nationales ou internationales. C’est le cas par exemple de la jeune Julija, lauréate dans la catégorie « Pré-professionnel » en 2015 qui a été engagée suite au concours au Ballet du Rhin.

Indéniablement, cette manifestation est un véritable tremplin pour nos jeunes danseurs en offrant une aide évidente au rayonnement de la danse classique et sa formation depuis les tous petits en tutus affriolants jusqu’au jeunes adultes en quête d’un avenir professionnel. Le Jeune Ballet Méditerranéen peut-être fier de sa réussite ; quel concours peut offrir aujourd’hui de telles récompenses : bourses d’études, stages, avec toujours cet objectif pédagogique, cette volonté de transmission, de partage des connaissances ?

À Grasse, le parfum et la danse

Grasse, et exceptionnellement cette année Pégomas, a vécu au rythme des chaussons pendant une semaine… Grasse et le Pays Grassois qui se veulent déjà tournés vers l’avenir et la culture dans cette notion de transmission liée à leur demande d’agrément au Patrimoine Immatériel de L’UNESCO pour le Savoir faire des Parfums.

Laissons enfin la parole à Claudine Andreo, la fondatrice du concours et du Jeune Ballet Méditerranéen : « C’est une belle occasion de se retrouver chaque année autour d’un souhait commun, donner toute sa lumière et sa valeur à la danse ! »

Localisation : Grasse
Date : 15 novembre 2017

Nous utilisons des cookies pour nous permettre de mieux comprendre comment le site est utilisé. En continuant à utiliser ce site, vous acceptez cette politique.

En savoir plus