Accueil > Art > Spectacle Vivant > Chorégies 2015 : les plus grands talents, et … le départ annoncé de Raymond Duffaut.

Chorégies 2015 : les plus grands talents, et … le départ annoncé de Raymond Duffaut.

Ce vendredi 13 mars fût la journée de présentation officielle des Chorégies d’Orange en présence du président Thierry Mariani, de son Conseil d’Administration, et des principaux partenaires, clôturée par un sentiment de grande émotion dans la voix de Raymond Duffaut directeur général, annonçant la fin de ses fonctions en 2017.

 

Symphonique, Lyrique, pédagogique, révélation classique.

Les Chorégies d’orange s’affichent l’un des festivals les plus populaires du territoire français y compris hors frontières.
Ouvert à un public éclectique, du plus jeune public par leurs actions de projets pédagogiques, aux mélomanes, ce festival d’Art lyrique accueille des artistes de grands noms : plus belles voix, baguettes de grands chefs, metteurs en scènes au talent élogieux, révélations classiques prometteuses, se produisent depuis 44 ans sur la scène du Théâtre Antique d’Orange.

Cette année : Carmen, Le Trouvere, Roberto Alagna, Inva Mula, Kate Aldrich, Martha Argeric, Myung Whun Chung, Mikko Franck et les autres….

Carmen, trois représentations, sous la direction du futur chef de l’orchestre philarmonique de Radio France Mikko Franck, est mise en scène par Louis Désiré, enfant de la balle comme dirait Raymond Duffaut, tombé tout petit dans l’Opéra .

« Une Carmen puissante, forte, unique, pas trop moderne en évitant le côté trop folklorique espagnol du personnage. Une femme qui sait qui va mourir et qui veut vivre sa vie comme elle le souhaite, librement « présente Louis Désiré de sa mise en scène.

Kate Aldrich incarnera Carmen, aux côtés de Jonas Kaufmann, Don José l’un des plus grands ténors, de la soprano Inva Mula qui avait sublimait le public l’année dernière en la Desdemona d’Otello , et des artistes français chers à la programmation artistique, Florian Laconi, Hélène Guilmette, Marie Karall, Jean Teitgen, Olivier Grand , et Armando Noguera.
Mercredi 8, samedi 11 et mardi 14 juillet – 21h45

Il Trovatore, deux représentations, sera dirigée par le chef français Bertrand Billy, célèbre sur les scènes étrangères. Une occasion de découvrir ce chef portant trop peu d’échos dans son pays d’origine, comme la plupart des chefs français.
Roberto Alagna, prodige ténor des Chorégies, portera le rôle titre de Manrico, aux côtés de la talentueuse Hui He, soprano native de la Cité Impériale, largement acclamée sur les scènes françaises.
George Petean, baryton digne successeur de Leo Nucci, Julien Dran jeune ténor talentueux, Ludivine Gombert et Marie-Nicole Lemieux, complèteront cette prestigieuse distribution dirigée par le fidèle duo des Chorégies, Charles Roubaud metteur en scène et, Katia Duflot créatrice des costumes.
700 m2 de scène habitée par une forte présence de vidéo et décorée de marbre par la famille Lebourges . (père – fils, Dominique et Camille).
Samedi 1er , mercredi 4 août – 21h30.

Entre deux : concert lyrique, symphonique et révélation classique

Mardi 7 juillet , le concert lyrique sera dirigé par Enrique Mazola (à la tête de l’orchestre de l’Ile de France), interprété par la soprano russe Ekaterina Siurana et le ténor Maltais Joseph Calleja.

Vendredi 10 juillet, premier concert symphonique où le chef Myung Whun Chung tirera sa révérence à l’Orchestre Philarmonique de Radio France, sur un choix de musiques françaises interprétées par les solistes Martha Argeric et Nicolas Angelich, piano duo prestigieux.

Lundi 3 août, le chef de « Il trovatore », Bertrand de Billy, accompagnera de sa baguette le pianiste français Cédric Tiberghien, sur un répertoire de Ravel, Weber et Dvorak.

Concert à la cour Saint Louis :
Le 11 juillet -18h
Révélations classiques de l’Adami, pour découvrir de nouveaux jeunes talents.

Le 1er août – 18h00
Récital Nicolas Courjal



Pour Raymond Duffaut : « Ne pas faire l’année de trop » 

2015 est la 34ème année de programmation des Chorégies que Raymond Duffaut présente.

Celui qui représente l’âme des Chorégies, celui qui est remercié honorablement par les artistes de les avoir choisi sur les productions, a annoncé avec beaucoup d’émotions qu’il avait pris la grande décision de mettre fin à ses fonctions de directeur général en 2017.
Malgré les restrictions budgétaires qui touchent de plus en plus les festivals, Raymond Duffaut « espère remettre sur les rails ce festival qu’il dirige depuis 1981″, afin de laisser une prospérité à la nouvelle direction.

Néanmoins les programmations des Chorégies 2016 et 2017 sont déjà sous les planches.
Pour dévoiler timidement : Madama Butterfly avec l’époustouflante Ermonela Jaho en Cio- Cio San, mise en scène par Nadine Duffaut, La Traviata mise en scène par Rollando Villazon, dirigée par le jeune maestro Daniele Rustioni, puis un répertoire Verdien avec Rigoletto et Aïda pour 2017.

Pour plus d’informations : www.chorégies.com

Date : 16 mars 2015
Saison Culturelle Carpentras - AnimartCentre Dramatique des Villages - Haut Vaucluse

Les vidéos les + vues

Télécharger l'application

Réseaux sociaux

S'abonner

Nous utilisons des cookies pour nous permettre de mieux comprendre comment le site est utilisé. En continuant à utiliser ce site, vous acceptez cette politique.

En savoir plus