Accueil > Art > Spectacle Vivant > Cavalleria Rusticana et Pagliacci, Opéra Avignon : Jalousie, tromperie, vengeance et meurtres

Cavalleria Rusticana et Pagliacci, Opéra Avignon : Jalousie, tromperie, vengeance et meurtres

Cavalleria Rusticana Pagliacci Avignon

Vu le 8 mars à l’Opéra d’Avignon : Cavalleria Rusticana et Pagliacci – Deux opéras dans un même spectacle !

Jalousie, tromperie, vengeance et meurtres étaient au menu de l’Opéra Confluence ces vendredi 6 et dimanche 8 mars avec Cavalleria Rusticana de Pietro Mascagni et Pagliacci de Ruggero Leoncavallo.

Les deux œuvres, traditionnellement liées, étaient données dans le cadre d’un même spectacle.
Pas évident, d’autant que certains artistes, comme Denis Pivnitskyi ou Dongyong Noh appartenaient aux deux distributions.

Cavalleria Rusticana et Pagliacci, unis au vérisme italien

Opéras majeurs dans l’histoire du genre, Rusticana et Pagliacci ont posé les bases du vérisme italien, montrant la Sicile du XIXème certes caricaturée, mais plus vraie que nature. Une musique vocale et instrumentale loin d’être facile à interpréter, comportant notamment des extraits parmi les plus difficiles du répertoire.

La direction musicale était confiée à l’excellent chef Miguel Campos. La couleur sonore de l’Orchestre Régional Avignon Provence n’était pas sans rappeler par moment celle des musiques de films italiens, accentuant la dimension du vérisme voulu par les auteurs. D’ailleurs, la fameuse introduction chantée depuis la salle par Jiwon Song, ainsi que les interprétations au sein même du public étaient du plus bel effet.

Le charme de la musique italienne de la fin du XIXème siècle

La mise en scène d’Éric Perez fut particulièrement appréciée dans Pagliacci, faisant oublier celle de Cavalleria quelque peu aseptisée. Avec la scénographie et les costumes de Diane Belugou, les lumières de Joël Fabing, et surtout un plateau vocal époustouflant, Cavalleria et Pagliacci firent l’unanimité auprès d’un public sous le charme de la musique italienne de la fin du XIXème siècle, interprétée de façon remarquable par l’Orchestre Régional Avignon Provence ainsi que par les chœurs de l’Opéra Grand Avignon (direction Aurore Marchand).

Pagliacci Opéra Avignon

Pagliacci – Opéra Avignon – ©C. Delestrade

Si la dernière représentation à l’Opéra Grand Avignon datait du 20 mai 2014, cette nouvelle production a été réalisée en coproduction avec Clermont-Auvergne Opéra, l’Opéra de Massy, l’Opéra de Reims et Opéra Eclaté – Festival de Saint-Céré.

Distributions de Cavalleria Rusticana et Pagliacci Opéra Avignon

Cavalleria Rusticana : Santuzza, Chrystelle di Marco. Lola, Ania Wozniak. Lucia, Gosha Kowalinska. Turiddu, Denys Pivnitskyi. Alfio, Dongyong Noh. Une femme, Clelia Moreau.

Pagliacci : Nedda, Solen Mainguené. Canio, Denys Pivnitskyi. Tonio, Dongyong Noh. Beppe, Jean Miannay. Silvio, Jiwon Song. 1er Contadino, Jean-François Baron. 2ème Contadino, Gentin Ngjela.

©Photo à la Une Cavalleria Rusticana (Répétitions Opéra Grand Avignon) : C. Delestrade

Derniers articles du même auteur

Festival Andalou 2020 : unisson et passion aux couleurs de l’Andalousie
La véritable Histoire de Casse-Noisette … hyper connectée
La Flûte Enchantée à l’Opéra Grand Avignon, une magie lumineuse et envoûtante
Scaramouche, une nouvelle création à l’Opéra Confluence

Suivre la programmation de l’Opéra Grand Avignon

Localisation : Avignon
Date : 9 mars 2020
Saison Culturelle Carpentras - AnimartCentre Dramatique des Villages - Haut Vaucluse

Les vidéos les + vues

Télécharger l'application

Réseaux sociaux

S'abonner

Nous utilisons des cookies pour nous permettre de mieux comprendre comment le site est utilisé. En continuant à utiliser ce site, vous acceptez cette politique.

En savoir plus