Accueil > Art > Expositions > Gordes Magistral ! Une cité polychrome pour un bonheur sensoriel

Gordes Magistral ! Une cité polychrome pour un bonheur sensoriel

Victor Vasarely est un plasticien tout à fait singulier dans l’histoire de l’art du XXème siècle. Accédant à la notoriété de son vivant, il se distingue dans l’art contemporain par la création d’une nouvelle tendance : l’art optique. Son œuvre s’inscrit dans une grande cohérence, de l’évolution de son art graphique jusqu’à sa détermination pour promouvoir un art social, accessible à tous. 2021 et 2022 rendront hommage à ce grand artiste visionnaire, d’abord à Gordes avec « Gordes Magistral » puis à Aix-en-Provence avec «L’art sera trésor commun ou ne sera pas ».

Gordes Magistral ! L’exposition au château de Gordes qui retrace le parcours artistique de Victor Vasarely, visionnaire de l’art optique.
On résume tout Vasarely en une phrase : L’artiste s’est annulé en tant que personne au profit de son œuvre et l’a offerte avec amour à l’humanité.
Rencontre avec Pierre Vasarely, petit-fils de Claire et Victor Vasarely, et Président de la Fondation Vasarely à Aix-en-Provence.

Victor Vasarely devant le chateau de Gordes

Victor Vasarely devant le chateau de Gordes – 1948 © Capture vidéo projecteurtv.com

Un fenestron dans une maison de berger

Gordes ne pouvait avoir meilleur narrateur que Victor Vasarely pour parler de ce merveilleux village perché qu’il découvre en 1948. Vasarely restaure son château Renaissance et y installe son musée didactique. C’est le fenestron de la salle-à-manger de sa petite maison au milieu des garrigues qui sera le point de départ de l’abstractisation de son travail, la découverte du contraste noir-blanc. L’art optique est né à Gordes dans cette petite maison de berger. Porté par ses années de recherches plastiques, il rêve de « bonheur sensoriel ». Le second volet de sa Fondation ouvrira ses portes le 14 février 1976 avec l’inauguration du Centre architectonique d’Aix-en-Provence, sa « cité polychrome du bonheur ». C’est Gordes, la période Gordes Cristal qui mènera Vasarely vers l’art cinétique, l’art optique, un travail sur le linéaire.

Maison Victor Vasarely Gordes

Maison de Victor Vasarely à Gordes © Capture vidéo projecteurtv.com

« Un an après l’océan et la Bretagne, je fais la découverte d’un genre de paysage radicalement différent : celui de la Provence, dans la région du Luberon. En particulier, je tombe en admiration devant la petite ville de Gordes. C’est une ancienne cité médiévale que domine un imposant château, occupant les pentes et le sommet d’un piton rocheux… Les maisons de Gordes s’entassent selon un plan mystérieux, bordant des rues étroites et sinueuses qui doivent leur tracé, en réalité, aux courbes de niveau qu’elles épousent étroitement. Mais vu de quelques centaines de mètres, notamment depuis la route de Cavaillon, Gordes offre des aperçus remarquables. Je l’ai contemplé à toutes les heures du jour et de la nuit : dans le plein soleil de midi, à la lumière dorée du crépuscule, ou par un clair de lune limpide. Chaque fois, j’ai été frappé par ses volumes, ses maisons à moitié en ruine, et le jeu des toits et des murs que l’œil parvient sans peine à redresser dans un plan vertical à deux dimensions, proposant soudain une tout autre vison de l’ensemble ; bientôt on ne sait plus si tel mur appartient à tel ensemble ou tel autre, tout s’imbrique et se recompose, il n’y a plus de fond sur lequel viendraient jouer des formes simples et clairement identifiables : au contraire, chaque élément peut indifféremment être tour à tour forme ou fond…
C’est de ce choc visuel qu’est née la période Cristal, de cette stupéfiante alternance, de ce trompe-l’œil des formes. » Victor Vasarely, 1948

La fondation Vasarely « Musée de France »

L’œuvre de Victor Vasarely est plus que jamais d’actualité en ces temps incertains pour la Culture avec l’idée « d’un art pour tous ».
La Fondation Vasarely reconnue d’utilité publique en 1971, vient de recevoir le 10 décembre 2020 l’appellation « Musée de France ». La Fondation Vasarely célèbre en 2021, les 50 ans de sa reconnaissance d’utilité publique (27 septembre 1971) par une double exposition dans les deux lieux emblématiques de l’institution : le château Renaissance de Gordes (Vaucluse) où fut installé le musée didactique, premier volet de la Fondation inauguré en 1970, et le Centre architectonique d’Aix-en-Provence inauguré en 1976.

Gordes Magistral ! jusqu’au 31 octobre 2021 (voir notre film ci dessus)
L’art sera trésor commun ou ne sera pas (Automne Hiver 2021 – 2022)

Pierre et Victor Vasarely

Victor et Pierre Vasarely aux Devens à Gordes, circa 1970 © capture vidéo projecteurtv.com

« J’ai mis les pieds dans les bottes de mes grands-parents » Pierre Vasarely

Pierre Vasarely exposition Chateau de Gordes

Pierre Vasarely © capture vidéo projecteurtv.com

Pierre Vasarely, unique petit-fils, a grandi avec ses grands-parents et c’est tout naturellement qu’il intègre la problématique que Victor souhaitait mettre en œuvre.
Victor Vasarely (Pécs, Hongrie, 1906 – Paris 1997) a étudié à Budapest où il a été influencé par le Bauhaus. Il s’installe à Paris en 1930 et entre en contact avec le groupe Abstraction-Création. Au cours de ces années, il se consacre en particulier au travail graphique. Travaillant exclusivement en noir et blanc, il s’intéresse de plus en plus à la recherche optocinétique. Plus tard, il expérimente la couleur et les illusions d’optique et de perspective, devenant ainsi l’un des principaux représentants de l’art optique. La poétique et les théories de Vasarely, qui se situent entre l’expérimentation mathématique et l’utopie sociale, sont porteuses d’un message universel selon lequel l’œuvre d’art peut, par son message esthétique, améliorer le monde, en adéquation parfaite avec son idéal communiste. L’école qu’il crée à Gordes d’abord, puis à Aix-en-Provence par la suite –La Fondation Vasarely– sera à l’image de l’école que l’artiste avait fréquentée à Budapest, école qui véhicule des idées généreuses.

Claire et Victor Vasarely, une sensibilité artistique commune

Claire et Victor Vasarely Autoportrait

Claire et Victor Vasarely Autoportrait © capture vidéo projecteurtv.com

Le rôle de son épouse Claire sera considérable, mère de deux enfants, André et Jean-Pierre, père de notre interlocuteur, elle arrête son art de peintre et a été reporter de mode et d’art et aura un rôle majeur. Elle sera aux manettes pour la réalisation administrative et financière de la fondation. La fondation qui ne l’oublie pas puisqu’en 2023 une belle exposition de ses œuvres aura lieu dans les musées de Pécs et Budapest qui mettra en exergue l’artiste sensible, l’inspiratrice aux côtés de Victor Vasarely.

« Plutôt que de rouler en Porsche et visiter les plus beaux lieux du monde, on va donner à voir à travers des espaces tout à fait nouveaux ou des restaurations de lieux anciens. »

Son approche multidisciplinaire complexe a profondément influencé une partie de l’art et des arts appliqués du siècle dernier, dépassant le simple artefact pictural pour apporter avec lui l’idée de l’art non seulement comme un plaisir esthétique, mais enrichi d’une éthique visant à améliorer la vie quotidienne.

Localisation : Gordes
Date : 19 août 2021

Télécharger l'application

Réseaux sociaux

S'abonner

Communiquez sur Projecteur TV

ENTREPRISES, COLLECTIVITÉS, ACTEURS CULTURELS
Pour promouvoir votre marque, votre territoire, vos événements

Découvrez nos services

x

Newsletter

Gardons le lien avec la culture et le patrimoine en Provence. Restez connectés pour être informés des actualités, et s’évader au coeur de notre beau territoire de la Région Sud.

Nous utilisons des cookies pour nous permettre de mieux comprendre comment le site est utilisé. En continuant à utiliser ce site, vous acceptez cette politique.

En savoir plus