Accueil > Art > Expositions > Frédérique Duran, une vie au service d’une œuvre

Frédérique Duran, une vie au service d’une œuvre

101 ans de fraicheur, d’enthousiasme et d’élégance …
Ce qui ressort d’une interview de Frédérique Duran, c’est avant tout son élégance. C’est à une artiste de 101 ans que nous nous adressons, jeune par son esprit, son art, son talent, la vivacité de ses propos et de ses souvenirs. Installée à Gordes, au sein du plus inspirant des villages provençaux elle a créé le Musée du Moulin des Bouillons et le Musée de l’Histoire du Verre et du Vitrail. Jusqu’au 13 novembre 2022, Frédérique Duran expose pour la première fois ses œuvres au Château. Une exposition à ne rater sous aucun prétexte.

Frédérique Duran, un autre regard, une vie au service d’une œuvre. L’exposition temporaire de l’été à voir jusqu’au 13 novembre 2022, au Château de Gordes.

Frédérique Duran, Maitre Verrier, peintre à l’encre de chine. « Artiste ? Non ! »

Encre de chine artiste peintre frederique duran

Rencontrer l’Histoire

« Je ne sais pas si c’était dans les gènes de résister, je n’en sais rien. »

Frédérique Duran s’exprime sans difficulté malgré son grand âge. Raffinée, passionnée, directe, si la main qui trace et modèle ses œuvres reste sûre, la mémoire, également, est infaillible. De cette guerre qui l’a vue résistante car, dit-elle, c’est sans-doute dans l’ADN, de cette Gestapo qui l’a tenue enfermée six mois, elle bifurque doucement sur une figure importante de son œuvre : le Christ.

« Le Christ a apporté, par sa présence inexpliquée, un poids à la civilisation, absolument extraordinaire. Son message est resté, c’est ça qui est extraordinaire »
« L’enfance du Christ a été comme nos enfants à nous pendant l’occupation ».

Les traits à l’encre de chine tracés par Frédérique Duran ainsi que ses sculptures, sont autant de poésies accrochées au mur ou posées pour être caressées du regard. Les sentiments qu’ils enferment jaillissent au visage du spectateur et l’entraine en des volutes sinueuses et existentielles.

Expos Gordes 2022 Frederique duran

Artiste, non !

« Oh, je n’ai pas eu envie d’être artiste, j’ai eu envie d’exister, c’est tout ! »

Profondément marquée par la guerre, son art lui a permis de vivre sa vie, marquée par « beaucoup d’interdits ». J’existe en dessinant, dit-elle, je ne suis toujours pas une artiste. Sa rencontre avec le directeur de Saint-Gobin, qui dirigeait la plus grande fabrication de verre de l’époque, la propulse dans cet art en la familiarisant avec le four. Elle met ainsi au point ces pâtes de verre dont elle fait ses vitraux. Frédérique Duran réfute le nom d’artiste. « Elle se sent vivre, c’est tout. ». Maitre Verrier, peintre à l’encre de chine, sont les titres qu’elle préfère, en toute modestie. Curieuse de tout, artisane du beau, les œuvres de Frédérique Duran, à son image, sont un art de vivre, une réflexion à entreprendre, un bonheur partagé.

Deux musées, un parc et un art partagé

Papier, toile, bois, duralinox et verre, autant de matériaux servant de base à des créations en regard qui se répondent jusqu’à former, dans une diversité foisonnante, une œuvre totale, globale et indissociable. De nombreuses réalisations de l’artiste sont installées dans des chapelles et églises mais aussi dans des édifices publics : écoles, Conseil Départemental de Vaucluse et même sur des ronds-points.

Sculpture Frederique Duran maitre verrier gordes
Au pied de l’un des plus beaux villages de France, sur un site de plusieurs hectares, Frédérique Duran a réalisé deux musées. Le premier est le Musée du Moulin des Bouillons. Classé monument historique, il est construit sur un site gallo-romain. L’un des plus anciens moulins à huile d’olive du bassin méditerranéen y conservé intact, avec tous ses éléments constitutifs, dont un pressoir monumental : un chêne entier de 10 mètres de long et d’un poids de 7 tonnes. De l’autre côté du parc, à demi-enfoui, le Musée de l’histoire du Verre et du Vitrail évoque 7 millénaires d’histoire du verre grâce à une exceptionnelle collection d’objets d’art, utilitaires et scientifiques. Toute l’épopée verrière y est retracée, de l’évolution du vitrail du moyen-âge à nos jours, à l’utilisation du verre au travers des siècles, du temps des pharaons aux recherches scientifiques de la NASA. Frédérique Duran a réalisé un ensemble exceptionnel de vitraux civils et religieux exposés dans le musée et le parc. Une promenade dans ce jardin de sculptures mobiles et colorées rendra la visite de cet impressionnant ensemble muséal inoubliable.

« Il y a eu un avant et un après »

Frédérique Duran partage dans ses réalisations le noir de l’encre de Chine et les couleurs miroitantes de ses vitraux. « Il y a eu un avant et un après », dit-elle en parlant de la période de la deuxième guerre mondiale et de la cassure qu’elle a provoquée en elle. En l’écoutant, en admirant ses œuvres, nous savons qu’il y a un admirable présent, avant d’avoir un toujours.

Localisation : Gordes
Date : 21 juillet 2022

Télécharger l'application

Réseaux sociaux

S'abonner

Communiquez sur Projecteur TV

ENTREPRISES, COLLECTIVITÉS, ACTEURS CULTURELS
Pour promouvoir votre marque, votre territoire, vos événements

Découvrez nos services

x

Newsletter

Gardons le lien avec la culture et le patrimoine en Provence. Restez connectés pour être informés des actualités, et s’évader au coeur de notre beau territoire de la Région Sud.

Nous utilisons des cookies pour nous permettre de mieux comprendre comment le site est utilisé. En continuant à utiliser ce site, vous acceptez cette politique.

En savoir plus