Accueil > Art > Expositions > « Quel roman, que ma vie ! » a dit Napoléon à Ste Hélène, à l’aube de sa mort

« Quel roman, que ma vie ! » a dit Napoléon à Ste Hélène, à l’aube de sa mort

Napoléon enfant, Napoléon et les femmes, Napoléon général des armées, Napoléon premier empereur des français. C’est un retour en arrière de 200 ans que nous offre cette magnifique exposition à la grande Halle de la Villette à Paris, dont la date a d’ailleurs été prolongée jusqu’au 19 décembre 2021.

Bicentenaire mort napoléon exposition la villette Paris

Figure controversée de l’Histoire de France, Napoléon est mort le 5 mai 1821 sur l’île de Saint-Hélène. 2021 marque le bicentenaire de la mort du premier empereur des Français. L’ exposition Napoléon Bonaparte présentée jusqu’au 19 décembre 2021 à la Villette à Paris, est l’occasion d’en apprendre davantage sur son histoire et sur ce destin hors du commun.

L’exposition Napoléon, la Villette – Paris

Napoléon, l’Histoire du premier Empereur des Français

Napoleon jeune musée Brienne

Autant admiré que controversé, Napoléon Bonaparte est un personnage complexe dont la vie oscille entre héroïsme, tragédie, victoire et défaite, avancées modernes et mesures régressives.

La célébration du bicentenaire de la mort de Napoléon nous donne à voir une exposition spectaculaire, dressant le portrait juste et sans concession d’une personnalité fascinante qui a façonné la France d’aujourd’hui, et dont nous utilisons encore les usages et codes.

L’exposition Napoléon aux Halles de la Villette réunie pour la première fois, plus de 150 pièces originales qui se succèdent au fil d’un parcours chronologique et pédagogique. De vastes reconstitutions ainsi que de nombreux dispositifs numériques offrent aux visiteurs une véritable immersion au cœur de ces moments décisifs pour l’Histoire de France.

Je vous propose une sélection non exhaustive de ce que l’on peut voir dans cette exposition unique avec 5 dates qui ont jalonné la vie de Napoléon, et les œuvres qui y sont exposées.

Napoléon Bonaparte enfant

15 mai 1779 – Brienne

Napoléon a 9 ans et demi lorsqu’il entre à l’école de Brienne. Durant les cinq années de sa scolarité à Brienne, Napoléon se passionne pour les mathématiques, l’histoire et la géographie.  Il ne se fait pas d’amis et s’isole dans la lecture entre autres. Les autres élèves le traitent comme un étranger et le surnomment la « paille au nez », car Napoléon prononce toujours son prénom à la manière Corse, « Napogloine ».
Au cours de l’hiver 1783, une bataille de boules de neige s’improvise dans la cour de l’école, le futur général se révèle aux yeux de ses camarades, et parvient à diriger la manœuvre comme jamais aucun enfant de 14 ans ne l’avait fait. Déjà sous Bonaparte perce Napoléon.

Josephine de Beauharnais Femme de Napoléon

Joséphine de Beauharnais

Napoléon et les femmes

« Je me réveille plein de toi… Douce et incomparable Joséphine, quel effet bizarre faites-vous sur mon coeur ! »

9 mars 1796 – Joséphine de Beauharnais

Depuis le coup d’État manque des royalistes, en octobre, les Parisiens n’ont plus le droit de posséder des armes. Fin octobre 1795, un adolescent de 15 ans demande à Napoléon de faire une exception : Eugène de Beauharnais veut garder en souvenir le sabre de son père mort. Napoléon, ému, accepte. Le lendemain, la mère de l’adolescent, Madame de Beauharnais, vient en personne remercie le général Bonaparte, et très vite une idylle se noue. Le couple décide alors de se marier le 9 mars 1796 à Paris. Toute sa vie il correspondra avec Joséphine, et lui écrira des lettres enflammées « Je me réveille plein de toi… Douce et incomparable Joséphine, quel effet bizarre faites-vous sur mon coeur ! ».

Napoléon, général des armées

12 avril 1796 – Campagne d’Italie

Napoléon a 27 ans quand il prend la tête de l’armée d’Italie pour combattre l’Autriche et la Sardaigne, alliées contre la France révolutionnaire depuis 1792. Le général Bonaparte n’a encore jamais commandé une armée, mais pourtant tout son génie militaire est déjà présent… il ne donne pas l’ordre de vaincre les Autrichiens et les Sardes, mais de faire diversion pendant que des généraux plus expérimentés lancent leurs armées sur Vienne depuis le Nord de la France. Napoléon n’ayant que 38000 soldats à opposer à 63000 Autrichiens et Sardes, il veut les séparer puis les attaquer à tour de rôle. Début Avril 1796, Napoléon se glisse entre les deux armées ennemies, en passant par le col de Cadibone, et bat d’abord les Autrichiens, après que les Sardes aient capitulés.

Napoléon félicite ses troupes :

« Soldats, en 15 jours, vous avez remporté six victoires, pris 55 pièces de canons et plusieurs places fortes.Vous avez fait 15000 prisonniers, tué ou blessé plus de 10000 hommes…mais Soldats vous n’avez rien fait, puisqu’il vous reste encore à faire »

La fameuse attaque du pont d’Arcole a lieu le 15 novembre 1796, et Bonaparte en tentant de marquer les esprits, en conduit lui même l’assaut. L’histoire dit que c’est son ami Muiron, qui est tombé sous les balles ennemies, pour avoir fait rempart de son corps pour protéger Napoléon.
Arcole fait alors réellement figure de symbole, que le succès de la toile d’Antoine Jean Gros ne démentira pas en mettant en valeur l’héroïsme de Bonaparte.

Napoléon premier empereur des français

27 novembre 1812 – La retraite de Russie

Quels vers ne pourraient illustrer aussi bien ce que fut la retraite de Russie, pour la grande armée Napoléonienne, que ceux écrits par Victor Hugo, dans  » Les châtiments » :

« (…) Hier la grande armée, et maintenant troupeau.
On ne distinguait plus les ailes ni le centre :
Il neigeait. Les blessés s’abritaient dans le ventre des chevaux morts ; au seuil des bivouacs désolés
on voyait des clairons à leur poste gelés, restés debout, en selle et muets, blancs de givre, collant leur bouche en pierre aux trompettes de cuivre (…) ».

Exposition Napoléon et La retraite de Russie

Après la série de défaites de l’armée russe et la perte de Moscou, le Tsar ne capitule pas. Napoléon veut quitter la ville avant l’hiver, mais les soldats russes et les cosaques, féroces guerriers à cheval, les harcèlent, alors commence l’impitoyable retraite de Russie. Napoléon quitte Moscou le 19 octobre avec 140000 hommes, et l’hiver russe s’abat sur les Français. Il fait -30 degrés, leurs chaussures et leurs manteaux sont en lambeaux.
L’empereur et ses 40000 soldats, ce qui reste de la Grande Armée, repartent à marche forcée pour rejoindre Vilna. Le 21 novembre, il arrive face à la Bérézina et ils doivent franchir cette rivière pour rejoindre les renforts et sauver leurs vies. Les Russes ayant détruit le pont, la Grande Armée se trouve piégée entre la rivière gelée et les troupes ennemies. Le 26 novembre 1812, les hommes de l’Empereur commencent la traversée de la Bérézina, elle durera deux jours, et le bilan est meurtrier, il ne reste que 20000 hommes des 600000 soldats de « l’armée des Vingt nations ».
Cette huile sur toile du Cuirassier protégeant le trompette résume à elle seule ce que fut la retraite de Russie… désolation et mort.

Comment se termine la vie de Napoléon ?

5 mai 1821 – L’Empereur meurt à Ste Hélène

Napoleon mémoires Ile sainte HeleneNapoléon sait qu’il ne pourra pas s’évader de Sainte-Hélène, et la vie de l’Empereur déchu est monotone et vide de sens. Napoléon s’ennuie et se sent seul, aucun des membres de sa famille n’a été autorisé à l’accompagner sur l’île. L’Empereur se réfugie alors dans la lecture et travaille à ses mémoires. Durant de longues heures, il commente ses campagnes et dicte ses souvenirs au comte Las Cases. En quelques années, il grossit beaucoup et sort de moins en moins se promener. Napoléon souffre de douleurs à l’estomac de plus en plus fortes et son docteur alerte le gouverneur anglais Hudson Lowe, sur l’aggravation de la santé de l’ex Empereur. L’état de Napoléon empire en mars 1821, il vomit et ne quitte plus son lit. En avril 1821, il rédige son testament et fait placer une petite statue de son fils près de lui.
Napoléon s’éteint le 5 mai 1821, après plusieurs jours de souffrance, à l’âge de 51 ans, et probablement d’un cancer de l’estomac.
Le 9 mai 1821, l’Empereur, revêtu d’un uniforme est enterré. Napoléon avait lui-même choisi le lieu, la vallée du Géranium, où il aimait à se recueillir.
Les Anglais interdisant aussi que sa tombe comporte une inscription, pas même son nom.
Qu’importe si l’homme meurt, la légende est en marche…

Quelques citations de Chateaubriand sur Napoléon

« Au milieu des vents, de la pluie et du fracas des flots, Bonaparte rend à Dieu le plus puissant souffle de vie qui jamais anima l’argile humaine »…

 » L’homme n’est jamais si grand, à genoux devant Dieu « .

Localisation : Paris
Auteur : Joseph Lustro
Date : 4 novembre 2021

Télécharger l'application

Réseaux sociaux

S'abonner

Communiquez sur Projecteur TV

ENTREPRISES, COLLECTIVITÉS, ACTEURS CULTURELS
Pour promouvoir votre marque, votre territoire, vos événements

Découvrez nos services

x

Newsletter

Gardons le lien avec la culture et le patrimoine en Provence. Restez connectés pour être informés des actualités, et s’évader au coeur de notre beau territoire de la Région Sud.

Nous utilisons des cookies pour nous permettre de mieux comprendre comment le site est utilisé. En continuant à utiliser ce site, vous acceptez cette politique.

En savoir plus