Opera de monte carlo Carmen
Accueil > Art > Expositions > 64 œuvres de l’artiste catalan Joan Mirό présentées à la Villa Paloma (Monaco)

64 œuvres de l’artiste catalan Joan Mirό présentées à la Villa Paloma (Monaco)

« Il est difficile pour moi de parler de ma peinture, car elle est toujours née d’un état d’hallucination, provoqué par une sorte de choc, objectif ou subjectif,
et dont je ne suis absolument pas responsable. » (Joan Miró, 1933). La villa Paloma consacre une exposition à Miró, qui retrace la carrière de l’artiste catalan par plus de 60 oeuvres.

Exposition Miro Villa Paloma tableau Peintre pour jeux d’enfants, 1932 © Successió Miró : Adagp, Paris, 2O20


Monaco : la Villa Paloma rend hommage à l’artiste Joan Mirό et présente une exposition exceptionnelle composée de 64 oeuvres. À découvrir jusqu’au 25 octobre.

Exposition Joan Miro Villa Paloma - femme espagnole - ADAGP

Joan Miro Femme espagnole, 1972. ADAGP

Montée en un temps record, à l’initiative de la Fondation Albert II, dans le cadre de la 4ème édition de l’événement Planetary Health, dédié à l’Océan, la Terre et l’Humanité, grâce à la complicité du Nouveau Musée National de Monaco (NMNM), cette exposition est organisée par l’Estate Joan Mirό, Joan Punyet Mirό, petit-fils de l’artiste, et la Galerie Gmurzynska en collaboration avec la Successiό Mirό et la Fundaciόn Mapfre. Elle regroupe plus de soixante toiles, trois sculptures et un bel ensemble de collages et de dessins, et retrace toute la carrière de l’artiste catalan.

« Un tableau que mon grand-père a peint à Monaco revient à Monaco : 90 ans plus tard ! »

C’était en 1932 : Le parcours met particulièrement en lumière la création du Ballet Jeux d’enfants, dont Joan Miró conçut décors et costumes en 1932 pour la compagnie des Ballets Russes de Monte-Carlo, à travers un petit film d’époque où l’on voit l’emplacement du tableau sur la scène de l’Opéra Garnier… Mais cette exposition va bien-au-delà, on découvre les oeuvres radicales et moins connues des années 1960-70. Miró, la peinture au défi raconte l’inlassable persistance de l’artiste à se renouveler jusqu’à la fin de sa vie, à Palma de Majorque, le 25 décembre 1983.

« La peinture au défi » de Joan Mirό, une exposition vers la liberté à la Villa Paloma

Une visite commentée par le petit-fils de l’artiste…

Joan Punyet Mirό a rappelé l’amour de la liberté de son grand-père  : « Pendant la première guerre mondiale, la guerre civile en Espagne, sous les bombes nazies, il n’a jamais cessé de peindre. Aujourd’hui, face à ce coronavirus, on annule, reporte des événements artistiques partout dans le monde, aussi je crois qu’il faut faire comme Mirό, aller au-delà de nos limites. C’est pourquoi j’ai tenu à ce que cette exposition ait lieu »
À la fois sensible et rebelle, deux forces qui pourraient paraître contradictoires, ont conduit le peintre à créer un langage très personnel qui a fait de lui un des artistes le plus influents du XXème siècle.

Le petit-fils de Joan Miró, Joan Punyet Mirό, devant l’œuvre (teintée de malice…) : Personnage au lever du soleil au bord d’une rivière – 10 juillet 1965 – Huile sur toile de style pompier –
Successió Miró – © DR

Le petit-fils de Joan Miró, Joan Punyet Mirό, devant l’œuvre (teintée de malice…) : Personnage au lever du soleil au bord d’une rivière – 10 juillet 1965 – Huile sur toile de style pompier –
Successió Miró – © DR

Une huile sur bois de 1973, aux enchères au profit de la Fondation Albert II

« Cet arbre est aussi vivant que les animaux. Il a une âme, un esprit. Ce n’est pas un tronc et des feuilles. J’ai l’impression d’être une plante, mes racines sont dans cette terre. La terre, la terre, rien d’autre que la terre. Quelque chose qui est plus fort que moi. » (Joan Miró, 1993).

Cette citation, à elle seule nous éclaire sur l’attachement réel de Joan Miró, à la terre, à la nature. C’est une des raisons qui on motivé son petit-fils à faire un acte concret au nom de son grand-père en faveur de la protection de l’environnement.

Informations Pratiques :
Exposition « Miró, La Peinture au défi » – Villa Paloma – Jusqu’au 25 octobre – Tous les jours de 10 heures à 18 heures- (Entrée 6 Euros – Chaque mardi, entre 12h30 et 14h, entrée gratuite et visites guidées.)

Photo à la Une : ©Successió Miró Adagp Paris 2020

Autres articles à explorer : 

Florilège de belles plumes en lice pour les Prix littéraires 2020 de la Fondation Prince Pierre…
Après un printemps morose, les décors lumineux s’éclairent à la Villa Paloma pour rayonner tout l’été 2020
Le Philharmonique de Monaco se veut optimiste… La saison 2020-2021 est lancée…

Localisation : Monte-Carlo
Auteur : Viviane Leray
Date : 7 octobre 2020

Télécharger l'application

Réseaux sociaux

S'abonner

Communiquez sur Projecteur TV

Relayez vos événements sur projecteur TV, le magazine spécialisé dans la culture et patrimoine en Provence.

Découvrez nos services

x

Newsletter

Gardons le lien avec la culture et le patrimoine en Provence. Restez connectés pour être informés des actualités, et s’évader au coeur de notre beau territoire de la Région Sud.

Nous utilisons des cookies pour nous permettre de mieux comprendre comment le site est utilisé. En continuant à utiliser ce site, vous acceptez cette politique.

En savoir plus