Festival de lacoste 2020Patrimoine Vaison la Romaine
Accueil > Art > Artistes > Yann Lerat, un comédien radieux – Sous le soleil cannois

Yann Lerat, un comédien radieux – Sous le soleil cannois

Portrait de Yann Lerat, comédien qui place l’humain dans son coeur. Passionné par l’audio-visuel, il privilégie le jeu devant la caméra, où il trouve là, une manière plus convaincante d’être habité par un personnage. Vu au petit comme au grand écran, Yann Lerat est également ambassadeur de la marque Côte d’Azur France.

Yann Lerat Dans Jusqu'à la lie

Intermittents du spectacle, comédiens, chanteurs, musiciens, artistes…, le confinement les a plongés dans l’ombre, contraints et forcés. Notre monde, notre société vit à 1000 à l’heure. Un film est-il aussitôt sur les écrans qu’il est remplacé par un autre, alors qu’il restait en place plus d’une année auparavant. Les artistes appartiennent à un monde où il faut se montrer, être présent pour ne pas être oublié. A nous, les médias, de les rendre à la lumière, au public de venir les applaudir, vite, très vite.

Portrait de Yann Lerat

« Quand on veut être comédien il faut être humaniste, aimer les êtres humains en général, comprendre leur complexité, leur psychologie. On se rend compte que dans la vie tout s’explique à partir du moment où l’on s’intéresse à l’autre. »

Souriant, les yeux pétillants, Yann Lerat est un comédien, acteur audio-visuel, un beau gosse de 44 ans. Pardon pour cette familiarité, mais c’est la première impression qui vient lors de la rencontre. Quand on l’interviewe, on est frappé par la franchise de ses propos, son enthousiasme. Derrière le charme se révèle un humaniste, épris de culture, qui me dit adorer l’intitulé de notre magazine : ‘’La culture vers l’humain.’’

Il déclare alors : « Quand on veut être comédien, il faut être humaniste, aimer les êtres humains en général, comprendre leur complexité, leur psychologie. On se rend compte que dans la vie tout s’explique à partir du moment où l’on s’intéresse à l’autre. »

Il vit à Cannes, une ville qui l’enchante mais c’est loin des rayons de la Côte d’Azur qu’il commence sa carrière. C’est à Strasbourg, en Alsace, que le théâtre le happe. Avec le professeur Jacques Bachelier, qui reste un de ses mentors, il commence au Conservatoire l’apprentissage des techniques de la comédie française, ce qui lui permet, rapidement, d’interpréter les grands classiques.

« Je préfère manger des pâtes toute ma vie mais me lever le matin avec l’envie de faire quelque chose qui m’épanouisse. »

Issu d’un milieu modeste où le principal souci était la réalité du terrain -ne pas être en chômage et pouvoir payer les factures- Yann nous confie que sa priorité, en tant que jeune adulte était de subvenir à ses besoins. Le rêve de sa famille : le voir entrer dans la fonction publique avec un avenir assuré, un travail qui le protège. Ce qu’il fera. Engagé à l’ENA (Ecole Nationale d’Administration de Strasbourg), il assurera sa pitance, pas son épanouissement. Un jour comme un autre, il décide de passer le cap : « Je préfère manger des pâtes toute ma vie mais me lever le matin avec l’envie de faire quelque chose qui m’épanouisse. »

Bien qu’ayant fait du théâtre depuis petit, avec les scouts, à l’école, au lycée, dans de petites compagnies amateurs, c’est à ce moment-là que l’aventure débute vraiment. Commencent les allers-retours entre Paris, Strasbourg, Cannes… jusqu’au moment où Yann Lerat choisit de s’établir définitivement à Cannes.

Yann Lerat Photo Harcourt

« Quand je prépare un rôle intensément, c’est comme un voyage. »

Yann Lerat est passionné par l’audio-visuel. Il va donc privilégier le jeu devant la caméra. Il trouve là une manière plus convaincante d’être habité par un personnage. Il travaille alors avec des coaches de renommée internationale sur la composition du personnage, des techniques qui permettent de définir psychologiquement le personnage pour l’interpréter, pour être dans la situation, garder une forme de spontanéité pour que ce soit réaliste. Pour être sincère et vivre l’instant présent, au moment où la scène se passe, il est impératif, devant la caméra, d’être imbibé par ce que le personnage ressent, a vécu. Yann avoue que cela peut aller très loin dans la recherche psychologique. « Quand je prépare un rôle intensément, c’est comme un voyage. J’ai l’impression de partir en voyage, de découvrir une autre personnalité, une autre époque et je pense que lorsqu’on fait ce travail en profondeur, on devient plus tolérant. On comprend que les gens ont parfois des circonstances atténuantes même s’ils agissent mal. En fin de compte tout s’explique. Cela frôle un petit peu la schizophrénie contrôlée mais c’est beaucoup plus enrichissant et bien plus intéressant d’un point de vue humain.»

Un mentor nommé Malkovich

C’est l’immense acteur John Malkovich qui donne l’envie à Yann Lerat, très jeune, d’être comédien. Il le voit dans ‘Les liaisons dangereuses’, et le jeu de Malkovich dans la scène d’adieu du film le bouleverse, le foudroie. D’autres personnes, Jacques Bachelier, les coaches de la Drama School de Londres qui ont coaché des films internationaux célèbres, font également office de mentors pour le comédien.

Un confinement difficile

Pour Yann Lerat, le confinement s’est avéré difficile. Sur le plan professionnel, presque tous les projets sont tombés à l’eau. Le Festival de Cannes qui permet de développer certains projets, de rencontrer des professionnels au marché du film, est annulé, les auditions annulées ou reportées. C’est un an de travail pratiquement perdu. C’est perturbant pour un acteur qui développe des projets suite aux rencontres. Personnellement, Yann Lerat avoue avoir eu peur, comme chacun de nous, avec toutes les informations anxiogènes qui changeaient sans cesse.

Yann Lerat, Ambassadeur de Côte D’Azur France

Côte d’Azur France (CRT) est la première marque territoriale de France. Cette marque fait la promotion du territoire pour les vacances, le travail, les tournages, pour les artisans locaux que ce soit dans l’alimentaire ou dans l’habillement. Sélectionné par la marque, Yann Lerat est nommé Ambassadeur pour donner plus de visibilité aux produits, aux talents et au territoire de la Côte d’Azur. Un choix judicieux car l’acteur prend son rôle très au sérieux et sera présent lors des nombreux évènements à venir.

Yann Lerat ambassadeur de Cote d Azur France

Cannes au cœur

Yann Lerat a découvert un équilibre à Cannes et il en est très reconnaissant. « Cette ville, en fin de compte ce gros village dit-il, est une ville attractive, mais à dimension humaine, avec des évènements, une ambiance et une convivialité extraordinaires, une ville où on se s’ennuie pas. Tout le monde se connaît très vite. Lors des inondations des années précédentes, tout le monde a été solidaire. Les gens se serrent les coudes. Et pendant la crise de la Covid 19, le maire est parvenu, grâce au bénévolat, à décrocher 76 000 masques en une semaine alors qu’on n’en trouvait nulle part, je trouve cela génial. »

‘Jusqu’à la lie’

Les projections du film ‘Jusqu’à la lie’ de Christian le Hémonet, dans lequel Yann Lerat tient le premier rôle, vont reprendre. Les spectateurs privilégiés pourront le rencontrer. Des courts-métrages sont en préparation…. La vie de Yann Lerat peut recommencer à battre la chamade.

« Et pour demain, plus d’Humanité, moins de mercatique »

Yann Lerat Jusqu a la lie

« Le bonheur, nous confie Yann Lerat, c’est la tranquillité d’esprit, regarder un bon film de Pedro Almodovar, me relaxer en écoutant les chansons de Michel Legrand, dans toutes les B.O. des films, regarder Peau d’âne. J’ai trouvé cela tellement beau que je n’arrête pas de repasser la chanson du film. Cette notion d’amour inconditionnel, de romantisme me touche énormément parce que c’est le genre d’histoire que j’aimerais vivre. Pour demain, j’espère la paix dans le monde et la fin de la maladie. Même si ce n’est pas très original, avoir du travail, que l’on soit plus serein, qu’on vive dans un monde plus équitable à tous niveaux, écologique et social, plus d’humanité, moins de marketing, enfin de mercatique. Avec cette crise, les gens seront beaucoup plus solidaires. Il y a eu des prises de conscience. On a compris qu’on ne pouvait pas continuer à vivre comme on le faisait auparavant en épuisant sans cesse les ressources de la planète, au-delà de la lutte contre la pollution, le respect et la protection des individus. »

On l’aura compris, Yann Lerat est non seulement un romantique, un amoureux de la langue française –il se corrige et donne le terme de mercatique juste après marketing- c’est aussi un altruiste, qui, pour clore la discussion, parle respect, paix et fraternité.

Où voir Yann Lerat ?
Petit écran
Amour gloire et beauté
Section de recherches
Meurtres à Aix-en-Provence
Demain nous appartient

Grand écran

Alibi.com de Philippe Lacheau
Braquage à Monaco de Roman Prygunov
Just a gigolo d’Olivier Baroux
Jusqu’à la lie dans le rôle principal

Localisation : Cannes
Date : 8 juin 2020

Télécharger l'application

Réseaux sociaux

S'abonner
x

Newsletter

Gardons le lien avec la culture et le patrimoine en Provence. Restez connectés pour être informés des actualités, et s’évader au coeur de notre beau territoire de la Région Sud.

Nous utilisons des cookies pour nous permettre de mieux comprendre comment le site est utilisé. En continuant à utiliser ce site, vous acceptez cette politique.

En savoir plus