Opera de monte carlo Carmen
Accueil > Art > Artistes > Rencontre Cheval Passion : Élise Roméo « On doit vivre quelque chose d’unique »

Rencontre Cheval Passion : Élise Roméo « On doit vivre quelque chose d’unique »


Rencontre avec Élise Roméo, et Twist, son partenaire étalon, cheval de trait, à Cheval Passion. Extrait de son numéro au Gala des Crinières d’Or.
Elle y présente pour la première fois un numéro au Gala des Crinières d’Or, où grâce, féminité et robustesse ne font qu’un avec ce cheval lourd en haute-école.
Elle est accompagnée par les danseuses du Pôle Danse du Conservatoire du Grand Avignon, dont la chorégraphie est signée Thierry Boyer .

La relation avec la cavalière et Twist, cheval de trait de race cob normand

Élise Roméo :
Je suis tombée amoureuse de son caractère. C’est un cheval gentil, qui est très généreux, qui donne énormément . C’est un cheval qui se travaille avec beaucoup de facilités, si on prend le temps, et si on est calme. C’est ce que j’ai aimé chez lui.

Je suis passionnée de chevaux depuis l’âge de 6 ans, depuis que je monte à cheval. J’ai commencé dans un club. Petit à petit, je me suis passionnée, perfectionner pour le dressage, pour en arriver jusque là où j’en suis aujourd’hui. J’ai pris beaucoup de cours, entrainée. Je me suis faite coachée aussi.

Un numéro qui dégage sensualité et féminité à travers une immense complicité

Cela fait bientôt 8 ans que j’ai mes chevaux , ce cheval ainsi que la mule. je passe énormément de temps avec eux, dans les champs, en carrière, en liberté. On travaille en dressage, quand on part en balades. Cela m’a permis de développer une complicité avec eux.
C’est important d’avoir une vraie complicité avec l’un et l’autre, pour ensuite les faire travailler ensemble.

Une première fois en piste de gala

C’est la première fois que nous faisons un spectacle avec des pistes de lumières, des poursuites, une sonorisation. Habituellement, nous faisons des spectacles en plein air, en plein jour ou bien dans des arènes. Cela fait moins peu aux chevaux. Ils se retrouvent plus dans leur univers.

Un numéro avec les danseurs du Pôle Danse du Conservatoire du Grand Avignon

Beaucoup de stress pour ces chevaux habitués au grand air. Une première en piste de gala, mais aussi une première en collaboration avec des danseuses, ce qui a un peu effrayé les chevaux. Mais ils se sont vite habitués à en voir la réussite du numéro …

Élise Roméo :
Nous avons fait la rencontre chevaux/danseurs samedi (soit 4 jours avant le filage). Cela a été un petit peu difficile pour Twist, parce qu’il est très émotif et cela la beaucoup impressionné. Toutes ces jeunes filles en jupe, qui dansent très bien, qui sautent partout dans tous les sens !!!
Il a dû prendre sur lui. On a dû faire un gros travail pour s’habituer, ne pas en avoir peur. Actuellement, on est seuls en piste, avec la mule, et d’un coup, nous nous sommes retrouvés tous les trois, plus les danseuses.

Une passion qui demande patience et temps pour son partenaire

Je travaille tous les jours pour les spectacles, mais je pars aussi en balades. Je joue avec lui, je passe vraiment des moments pour développer notre complicité, et pour avoir plus que juste du travail, du dressage. C’est très important, et je pense que cela est aussi pour tous les cavaliers .

On doit vivre quelque chose d’unique

Avec nos chevaux en piste, on doit transmettre beaucoup d’émotions et d’énergie positive au public. C’est important d’avoir une bonne relation avec eux, sinon, ce que l’on propose ne peut pas fonctionner.
D’autant plus que lorsque l’on fait de la liberté. On ne maltraite pas les chevaux. On les dresse avec calme, beaucoup d’amour, de patience. Et si cela fonctionne, c’est qu’ils sont dressés correctement . On dit dresser, mais c’est les amener à faire des choses.

Sa première rencontre avec Twist

C’est une drôle d’histoire …. Twist devait être le cheval d’un ami qu’il avait acheté pour faire de la balade.
Je m’en suis occupée pour l’aider à le travailler. Puis mon ami a dû s’en séparer et je me suis retrouvée avec un cheval de trait, parce que je lui ai racheté, sans avoir vraiment prévu d’avoir un cheval de trait. Ce n’était vraiment pas dans mes projets.
Et puis il se trouve que l’on s’est très bien entendu. On a commencé à développer notre complicité, à faire du dressage ensemble.
Je me suis rendue compte que j’avais peut-être la possibilité de faire des simples balades avec lui.
On a beaucoup travaillé et il s’est avéré qu’il était disponible à aller plus loin, de faire tous ces exercices de dressage qui nous ont amenés à la haute école.

Montrer au public la complicité que l’on peut avoir avec le cheval, c’est ce qui passionne Élise Roméo, à travers le spectacle équestre

Tout l’amour et le travail que l’on y met au quotidien, de montrer toute cette complicité au public et dire : On peut faire des belles choses, dans le calme, avec amour, avec nos chevaux .

Ce numéro spécifique au Gala des Crinières d’Or, représente un univers féminin, avec un peu la mascotte féminine qui est Twist.
Ce qui me plaît, c’est de montrer toute la sensualité, la danse, l’expression, l’émotion de la femme, avec la force et la robustesse du cheval de trait, qui peut être aussi très élégant, contrairement à l’image que l’on peut avoir du cheval de trait. Un cheval lourd, qui tire des charrues …
Les danseuses nous aident à améliorer notre numéro en rajoutant de la grâce, du punch, de la danse.

Une mule, tête de mule …

Elle est un petit peu coquine ! C’est le caractère, je pense de toutes les mules ! C’est coquin, espiègle, ça fait ce qu’elle a envie. Ce qui est certain, c’est que lorsqu’elle est en liberté, c’est vraiment une échange entre elle et moi, un échange d’accords. Je ne peux pas la contraindre. On ne contraint pas ni un cheval en liberté, ni encore moins une mule. Elle est impressionnée ici par le cadre, les poursuites, la lumière intérieure. Parfois, elle ne sait plus ce qu’elle doit faire . Alors il faut que je le lui re explique pour qu’elle fasse son exercice .

Cheval Passion, le Gala des crinières d’Or, un tremplin

Effectivement, à Cheval Passion, il y a beaucoup d’organisateurs qui viennent voir les spectacles, notamment le Gala des Crinières d’Or. C’est un gala qui est international, qui ramène beaucoup de potentiels acheteurs en numéros. Et c’est par là que l’on peut se faire repérer. Aller dans d’autres pays, et faire des spectacles. C’est important de se montrer, d’avoir un univers, un numéro qui soit bien construit, pour pouvoir tourner avec .

Chose sure, la complicité et la réussite de ce numéro sont le fruit de patience, de bienveillance et beaucoup d’amour.

cheval-passion.com

Localisation : Avignon
Date : 16 janvier 2020
anim art 2020 2021Centre Dramatique des Villages - Haut Vaucluse

Télécharger l'application

Réseaux sociaux

S'abonner

Communiquez sur Projecteur TV

Relayez vos événements sur projecteur TV, le magazine spécialisé dans la culture et patrimoine en Provence.

Découvrez nos services

x

Newsletter

Gardons le lien avec la culture et le patrimoine en Provence. Restez connectés pour être informés des actualités, et s’évader au coeur de notre beau territoire de la Région Sud.

Nous utilisons des cookies pour nous permettre de mieux comprendre comment le site est utilisé. En continuant à utiliser ce site, vous acceptez cette politique.

En savoir plus